Cuir et design selon François Azambourg

Acte 2 pour Intérieurs Cuir qui se tient du 4 au 24 septembre 2010 au Lieu du Design. Opération collective menée avec 12 tanneurs et mégissiers français, l’exposition permet de découvrir 15 prototypes inédits conçus par le talentueux François Azambourg afin d’explorer de nouvelles pistes d’applications pour le cuir dans un environnement mobilier et contemporain.

Table basse en cuir de chèvre tendu sur une structure en contreplaqué
L’exposition est brève mais remarquablement didactique. On y compulse tout d’abord de grands albums d’échantillons dans lesquels les tanneurs et mégissiers ont rassemblé les plus belles variétés de peaux dans de multiples finitions : cuir grainé, foulonné (traitement faisant ressortir le grain naturel), lisse, mat ou brillant, souple ou rigide, veau velours, cuir perforé, coloris intense ou pastel, argenté ou même doré, buffle, agneau plongé, veau ou vachette, autruche, python, galuchat ou lézard pour les plus raffinés… un régal pour les yeux, le toucher et une puissante source d’inspiration. Tous les sens sont sollicités.

On y apprend aussi que le tannage est l’opération destinée à transformer la peau en cuir fini, la mise à l’épaisseur étant obtenue par le « refendage » séparant le dessus (fleur) du dessous (croûte). Essoré, séché, affiné, poncé… le cuir est ensuite teint et assoupli. Il peut alors recevoir une impression ou grainage qui lui donne un relief spécial en imitant la peau de certains reptiles ou un motif particulier comme le cuir épi de Vuitton.

Deuxième étape : les modèles imaginés par François Azambourg. A travers 10 thématiques, le designer a conçu 15 prototypes inédits mettant en avant les qualités et la modernité du cuir. Roulé serré, il peut être utilisé sur tranche pour réaliser des dalles à la fois belles et résistantes, faisant penser aux billots de bouchers en bois de bout. Pris en sandwich tantôt sur de la mousse, tantôt sur du grillage, du bois ou de l’aluminium, il devient tour à tour fauteuil, paravent, luminaire… François Azambourg pousse le cuir dans ses retranchements les plus extrêmes en le gainant sur des âmes alvéolaires, métalliques ou gonflables, sa spécialité.

Son regard se porte sur les différentes propriétés du cuir en les valorisant grâce à des processus innovants : légèreté, souplesse, acoustique, isolation, sensorialité.
Une jolie rencontre entre un matériau ancestral et l’œil d’un designer.

Intérieurs Cuir Acte 2
Le Lieu du Design
74, rue du Faubourg Saint-Antoine 75012 Paris
Du 4 au 24 septembre 2010, ouvert du lundi au vendredi de 11h00 à 18h00

Photos: Christophe Fillioux
Article publié le 9 septembre 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.