Curiosité architecturale : l’Habitacle II d’André Bloc

Connaissez Polly Maggoo ? Découvrez l’univers typique de ce personnage des années 1960, en visitant l’Habitacle II construit par l’ingénieur André Bloc, à Meudon. C’est là qu’a été tournée l’une des scènes mythique du film « Qui êtes-vous Polly Maggoo ? » : Une exposition de l’artiste slovène Tobias Putrih.

De forme libre, en brique et plâtre peint, l’Habitacle II d’André Bloc offre un espace d’exposition unique pour les œuvres de Tobias Putrih.

Une exposition, un hommage

Le plasticien Tobias Putrih, créateur du pavillon slovène à  la Biennale de Venise en 2007, rend hommage au photographe et cinéaste William Klein, auteur du film « Qui êtes-vous Polly Maggoo ? » réalisé en 1966. Organisée par la galerie parisienne Natalie Seroussi, l’exposition de ses œuvres investit l’une des deux « maisons habitacles » créées par l’ingénieur André Bloc, en 1964, dans le parc de sa maison personnelle de Meudon. Elle met en scène 15 robes créées par les Frères Baschet (détonants créateurs de sculptures sonores expérimentales en forme de métal plié, dans les années 1960). Elles ont servi de prototypes pour celles portées dans le film par le mannequin Polly Maggoo. Et l’exposition présente aussi 6 sculptures de Tobias Putrih, inspirées par les  créations originales des frères Baschet, ainsi qu’un film vidéo de 16 mm d’esprit surréaliste. Tout un univers à redécouvrir.

Exposition  « A Propos  de Polly Maggoo », œuvres de Tobias Putrih, comme des armures de métal, elles réfléchissent et captent la lumière et l’espace, intérieur de l’Habitacle II.
Afficher la galerie
Exposition « A Propos de Polly Maggoo », œuvres de Tobias Putrih, comme des armures de métal, elles réfléchissent et captent la lumière et l’espace, intérieur de l’Habitacle II.
©Natalie Seroussi

Une maison sculpturale et expérimentale

« Un premier habitacle sculptural tout en plâtre avait été construit. Puis, il a été remplacé par une construction en brique, plus solide, recouverte de chaux et de peinture blanche. On imagine qu’il utilisait du blanc de Meudon », raconte Natalie Seroussi, responsable de cette exposition. Sculpture habitacle n°2  et sculpture habitacle n°3, autre tour en brique brute, sont deux créations classées Monuments Historiques depuis 1983. Ses constructions déstructurées, monumentales, destinées à l’habitation concrétisent les idées sur « la synthèse entre l’architecture et la forme libre »  défendues par l’ingénieur André Bloc.

L’Habitacle II qui accueille l’exposition de Tobias Putrih est la création originale de cet ingénieur passionné par la sculpture et l’architecture et fondateur de deux revues dans ce domaine. Cette « architecture non standard » a été construite, dans les années 1960, sans ordinateur. Ce travail sur la forme libre, le « monobloc fracturé » a beaucoup influencé l’architecture contemporaine. André Bloc, grand défenseur de l’abstraction, a notamment construit une maison à Antibes avec l’architecte Claude Parent », explique Natalie Seroussi, qui a déjà organisé 4 autres évènements sur le même site, avec les artistes Ernesto Neto, Mathieu Briand, Malachi Farrell, Michel François.

Sculptures portatives en aluminium étincelant et maquettes des 15 robes créées pour le film « Qui êtes-vous Polly Maggoo ? » par Tobias Putrih.
Afficher la galerie
Sculptures portatives en aluminium étincelant et maquettes des 15 robes créées pour le film « Qui êtes-vous Polly Maggoo ? » par Tobias Putrih.
©Natalie Seroussi

Pour les fans des années Twiggy…

… Mais pas seulement pour retrouver la liberté esthétique de l’époque, des œuvres psychédéliques et expérimentales, la créativité débridée et déstructurée dont se nourrissent encore architectes et designers d’aujourd’hui.

Que pensez-vous de cette idée de refaire revivre des constructions de référence, grâce à l’art ?

Renseignements :
Visite sur RDV jusqu’en Septembre 2013 et ouvert au public pendant les journées du Patrimoine
Mail : galerie@natalieseroussi.com

Habitacle II, aux couleurs du blanc de Meudon, création André Bloc dans le jardin de la Villa Bloc, classée monument historique.
Afficher la galerie
Habitacle II, aux couleurs du blanc de Meudon, création André Bloc dans le jardin de la Villa Bloc, classée monument historique.
©DR

Article publié le 23 février 2013

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire