Photo : 7 / 8
Georges Charpak, physicien français, a reçu le prix Nobel en 1992. Spécialiste de la détection des particules, il a inventé les « chambre à fils » utilisées au Cern, à Genève. Le Cern, laboratoire tunnel circulaire de 27 km sous la frontière franco-suisse, est le plus grand et le plus puissant accélérateur du monde pour la physique des particules. C’est là qu’a été découvert le boson de Higgs en 2012. Georges Charpak travaillait avec le CEA, il est peint sur un bâtiment où il venait travailler.

Georges Charpak, physicien français, a reçu le prix Nobel en 1992. Spécialiste de la détection des particules, il a inventé les « chambre à fils » utilisées au Cern, à Genève. Le Cern, laboratoire tunnel circulaire de 27 km sous la frontière franco-suisse, est le plus grand et le plus puissant accélérateur du monde pour la physique des particules. C’est là qu’a été découvert le boson de Higgs en 2012. Georges Charpak travaillait avec le CEA, il est peint sur un bâtiment où il venait travailler.

©Jean-Luc Sida/CEA