À Barcelona, Kettal fait de l’Art sa Fondation

On nous avait habitués depuis 1964 avec le groupe Kettal (Kettal, Triconfort, Hugonet et Evolutif) à une réincarnation du design d’un nouvel art de vivre en matière de meubles de jardin. Une aventure qui a commencé par la distribution de meubles de camping en aluminium et métal et qui a débouché sur la fabrication de très chic meubles en aluminium et bois.

Habitués des messes de l’art internationales, Anneke Derksen  et Manuel Alorda écument l’Arco Basel, Frieze et ArtBasel Miami.

Bâtisseur de talents, Kettal, fait sans cesse appel à des designers de renom (fauteuils signés Hella Jongerius et Patricia Urquïola, les salons d'extérieur par Rodolfo Dordoni, les gazebos signés Marcel Wanders...) pour se réinventer de nouveaux univers modulables.

Kettal se veut plus que jamais à la pointe de la technologie et du design. La marque, soucieuse de la préservation de l'environnement et toujours en quête de nouvelles expériences pour l'art de vivre « outdoor », fusionne sans cesse les matériaux, les techniques de fabrication, les couleurs et les styles.

En 2008, Kettal s’est lancé dans un énième défi : « L'Outing Experience » ; mes meubles et mes couleurs comme je les veux, où je les veux, pour l’intérieur et l’extérieur. De là, à se jeter dans l’Art, il n’y avait qu’un pas .Barcelonais et fils de collectionneurs, le couple Anneke Derksen  et Manuel Alorda, (fondateurs de Kettal) et leurs quatre enfants, ont acheté leur première œuvre d’art le premier jour de leur mariage. Habitués des messes de l’art, ils écument l’Arco Basel, Frieze et ArtBasel Miami. Si, à la fin du 19 e siècle, Barcelona, a embrassé le modernisme dans toute sa splendeur, c’est grâce aux  riches mécènes d’alors (le banquier Guëll, le baron de Quadras, la famille Milà) que la ville est devenue furieusement progressiste. Signe des temps,  La Fundación AD-Alorda-Derksen a investit le quartier de l’Eixample « extension » (en catalan) depuis Avril 2008 sur 250 m², dans l’antre des édifices modernistes, et autres fondations, (La Godia, Museo Egipcio, Vila Casas et Sunol).

La Fondation AD et sa collection qui demeure assez secrète, est gérée par la famille et ses quatre enfants . Elle recèle des trésors qui seront peu à peu dévoilés et se sert de prêts à de musées, fondations, collections particulières et galéristes planétaires (Gagosian, pour l’ouverture). La Fondation veut être à l’avant-garde de l’art contemporain en offrant aux barcelonais « la crème de la crème » des artistes : Albert Oehlen, Anselm Kiefer, Anish Kapoor, Damien Hirst, Douglas Gordon,  Franz West, Gabriel Orozco, Takeshi Murakami, Tom Friedman, Michael Craig-Martin et les espagnols Jaume Plensa et Daniel Canogar. Alorda, mécène pour la Tate Modern de Londres et la fondation Macba de Barcelona, confesse « je suis un vieux chien dans le monde de l’art. Pour moi, l’art c’est une maladie et une passion».

La Fondation vient tout juste d'éditer deux  magnifiques ouvrages, l'un de Cristina Esteras Martín « Plateria de los Siglos XIV-XVIII » ( L'argenterie des siècles XIV-XVIII ) et un autre signé Horacio Pérez Hita, « Marcos de los Siglos XVI-XVIII » ( Cadres des siècles XVI-XVIII ).

 

Fundación AD

Aragón 314
08009 Barcelona
Visites à la Fondation sur rendez-vous :
Tél : + 34 93 272 62 50
www.fundacionad.com

et

KETTAL
Aragón, 316
08009 Barcelona
Tél : + 34 93 488 10 80
tienda.bcn@kettal.es

Kettal Paris
80, boulevard Malesherbes
75008 Paris
Tél : 01 43 59 51 44
boutique.paris@kettal.eswww.kettal.com

Article publié le 27 juillet 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.