Oeuvres monumentales en forêt domaniale de Rouen

La Forêt Monumentale est un événement artistique de 13 œuvres installées en forêt domaniale au nord de Rouen dans un parcours inédit, un projet qui permet d’appréhender la forêt autrement tout en valorisant le patrimoine forestier de la Métropole. Disséminé dans l’ancienne forêt royale, le parcours artistique aura la particularité d'être programmé durant 2 années jusqu’en septembre 2021.

Face à Face, de Thomas Voillaume, est une sculpture monumentale en bois et métal représentant la tête d'un géant posée sur le sol, comme si elle sortait du sol. Une sculpture interactive grâce aux reflets dans les lunettes où les visiteurs font partie intégrante de l'oeuvre.

"La Forêt Monumentale" est un événement artistique piloté par la Métropole Rouen Normandie en collaboration avec l’ONF; il s'adresse à tous publics. Et il s'agit d'une déambulation en liberté sur un parcours de 4 kms dans une magnifique forêt de hêtres, l'accès aux oeuvres installées et mis en scène dans la nature environnante, de clairières et d' espaces adaptés au gigantisme des projets, tous plus interessants les uns que les autres.

Wonder Wind de Pedro Marzorati est une installation qui parle des conséquences du changement climatique sur les sociétés humaines, en particulier sur les habitats. Après le passage d'une nouvelle tempête, beaucoup d'habitations sont détruites, envolées, balayées par le vent. Il en résulte un déplacement de masse, ces déplacements génèrent de nouveaux habitats, voire de nouvelles villes, souvent précaires.
Afficher la galerie
Wonder Wind de Pedro Marzorati est une installation qui parle des conséquences du changement climatique sur les sociétés humaines, en particulier sur les habitats. Après le passage d'une nouvelle tempête, beaucoup d'habitations sont détruites, envolées, balayées par le vent. Il en résulte un déplacement de masse, ces déplacements génèrent de nouveaux habitats, voire de nouvelles villes, souvent précaires.
©DR

L'appel à projet a eu lieu entre avril et juin 2018. Pas moins de 401 projets ont été proposés par des artistes plasticiens, designers et architectes de 28 pays différents et 13 projets ont été retenus, chacun offrant une proposition artistique permettant d’appréhender la forêt autrement

AIORA "balancoire" en grec de Laurent Martin est le nom d'une fête athénienne dédiée à Dionysos célébrant à la fois la vie et la mort. Lors de cette fête appelée également fête de la balançoire, les escarpolettes étaient attachées aux branches de l'arbre. Un arbre déraciné est étendu au sol, mourant, Il annonce une nouvelle vie par sa décomposition et des balançoires y sont suspendues.
Afficher la galerie
AIORA "balancoire" en grec de Laurent Martin est le nom d'une fête athénienne dédiée à Dionysos célébrant à la fois la vie et la mort. Lors de cette fête appelée également fête de la balançoire, les escarpolettes étaient attachées aux branches de l'arbre. Un arbre déraciné est étendu au sol, mourant, Il annonce une nouvelle vie par sa décomposition et des balançoires y sont suspendues.
©DR

Des artistes internationaux qui apportent un rayonnement international à cette manifestation, ainsi qu'un partenariat étroit avec le Festival espagnol d'œuvres monumentales "Concentrico".

Pinscreen ou "Laisser son empreinte" du collectif Parenthèse, l'oeuvre fait partie intégrante du contexte végétal, les arbres y sont mis en scène et l'installation naît de leur existence, s'adapte à leurs mouvements et déformations, évoluant sans cesse au fil des passages et des rencontres.
Afficher la galerie
Pinscreen ou "Laisser son empreinte" du collectif Parenthèse, l'oeuvre fait partie intégrante du contexte végétal, les arbres y sont mis en scène et l'installation naît de leur existence, s'adapte à leurs mouvements et déformations, évoluant sans cesse au fil des passages et des rencontres.
©DR

En pratique :
Visites pour les individuels : le parcours de la Forêt Monumentale est accessible gratuitement 7 jours/7.

Il est accessible aux vélos et poussettes avec quelques reliefs tout de même. La visite est libre et s’effectue sur environ 4.7 kilomètres. Elle dure entre 45 minutes et une heure et demie en fonction de votre rythme.

Mobil Home de Jérémie Rigaudeau, collectif cellule B, ce cyclope monumental se pose là, tel un miroir renvoyant l'absurdité de la situation à ses propres sujets. L'installation un brin absurde aborde avec humour et décalage le sujet de la mobilité et de la nature.
Afficher la galerie
Mobil Home de Jérémie Rigaudeau, collectif cellule B, ce cyclope monumental se pose là, tel un miroir renvoyant l'absurdité de la situation à ses propres sujets. L'installation un brin absurde aborde avec humour et décalage le sujet de la mobilité et de la nature.
©DR

Pour les groupes : une aire de stationnement d’autocar a été aménagée sur la Parking du Grand Canton.
Des visites guidées artistiques et naturelles peuvent être organisées à la demande par l’Office de Tourisme de la Métropole Rouen Normandie.

"Nidhögg "serpent dragon de 28 mètres de long est l'oeuvre de Camille Bellot et François Pottier, il s'implante entre les arbres de la forêt, habitant mythique des grottes et des forêts il ne laisse personne indifférent. L'esthétique se veut radicale, voire inquiétante, réalisé en déchets de pneus et bois, on peut pénétrer par sa bouche à l'intérieur dans le ventre de la bête et le quitter par des ouvertures faites tout au long de son corps.
Afficher la galerie
"Nidhögg "serpent dragon de 28 mètres de long est l'oeuvre de Camille Bellot et François Pottier, il s'implante entre les arbres de la forêt, habitant mythique des grottes et des forêts il ne laisse personne indifférent. L'esthétique se veut radicale, voire inquiétante, réalisé en déchets de pneus et bois, on peut pénétrer par sa bouche à l'intérieur dans le ventre de la bête et le quitter par des ouvertures faites tout au long de son corps.
©DR

Plus d’informations – www.rouentourisme.com -  02 32 08 32 46
S’y rendre en Transports en commun : Depuis l'Hôtel de Ville de Rouen et la gare rue verte
Ligne 11 vers Petit Pont Isneauville
Durée : 13 minutes
Arrêt : Table de Pierre Bois-Guillaume
Marche : 7 min pour rejoindre le parcours

www.laforetmonumentale.fr
www.laforetmonumentale.fr/agenda-des-animations
www.laforetmonumentale.fr/informations-pratiques

Article publié le 27 septembre 2019

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire