Street Art, une exposition chez les Dominicains

Street Art, trois jeunes graffeurs qui exposent leur œuvre au Couvent des Dominicains situé au 222, Faubourg St Honoré à Paris, jusqu’au 30 janvier 2010.

Figure étoilée
Voir plus : peinture
« Être vu par tous, tel est le sens du graff » dans des terrains vagues, sur des trains, des murs de la ville et aujourd’hui au cœur du « cloître ouvert » chez les Dominicains. La rencontre de deux univers qui montre clairement l’envie de se connaître et animé par la curiosité.

Clinz, Junky et Zenoy, nos trois graffeurs, sont tombés sous le charme de l’accueil de cet ordre prêcheur que sont les Dominicains. Trois talents qui montrent à un large public leur vision du monde contemporain et d’une banlieue haute en couleur dans un lieu empli de paix et de sérénité.

Ces artistes ont fait la démarche d’aller vers l’inconnu en venant exposer dans le « cloître ouvert » et de l’autre, les Dominicains les accueillir. Pour ces derniers, qui cherchent la vérité partout où elle se trouve, la culture du graffiti est en constante évolution au travers d’une créativité spontanée et libérée. Les Pères Dominicains font preuve d’une démarche de découvreurs.

Les trois graffeurs sont animés par une flamme. D’ailleurs, Zenoy confie « le graffiti fait partie de ma vie. Plus de vingt ans ont passé et mon engouement pour cet art est intact. L’important est de garder son plaisir, tout en étant vu de tous ».

Je n’en dis pas plus sur ces artistes que je vous laisse aller découvrir. Il y a un moment où les mots ne peuvent traduire l’émotion que l’on peut ressentir devant l’œuvre d’un artiste.

Cependant il faut noter que l’art garde une certaine place dans l’Eglise, si l’on en croit les mots du Saint-Père le 21 novembre dernier lors d’un discours aux représentants du monde de l’art dans la chapelle Sixtine. « Nous avons besoin de vous pour accompagner, illustrer notre ministère. Votre art consiste à saisir du ciel de l’esprit, ses trésors et de les revêtir de mots, de formes, de couleurs, d’accessibilité ; il confine à un sacerdoce » Benoît XVI.


Les Frères Dominicains, Couvent de l’Annonciation 222 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

Horaire de la semaine 10h30 à 18h00. Nocturne mercredi 27 janvier 2010 jusqu’à 21h00 et samedi 30 janvier 2010 jusqu’à 22h00.

Quelques mots sur le cloître ouvert

Depuis février 2008, « le cloître ouvert » est un lieu de rencontres et d’expositions qui accueille des entreprises, des artistes et des conférenciers. Au cœur de Paris, le Couvent de l’Annonciation est un lieu serein, lumineux et apaisant pour tous ceux qui y trouveront refuge. Animé d’un désir d’accueillir l’autre, c’est l’état d’esprit dans lequel les Dominicains ont décidé d’ouvrir à un plus large public une partie de leur couvent.

Di Mezzo, Stéphanie Guizol, responsable du Cloître ouvert aux entreprises
Tel 06 35 56 71 06 Email : stephanie.guizol@dimezzo.fr
Article publié le 25 janvier 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.