Les Bains de Léa au Grand Hôtel de Bordeaux & Spa

Un spa signé de la main de Jacques Garcia dans l’hôtel de luxe cinq étoiles de Bordeaux, le Grand Hôtel & Spa. Un soin signature Nuxe testé sur place.

Les coloris fétiches du décorateur Jacques Garcia se déclinent en élégantissimes marbres, mosaïques et pierres sombres

Un spa Nuxe s’est ouvert il y a environ 3 mois dans l’hôtel de prestige, Le Grand Hôtel de Bordeaux & Spa, joyau de l’architecture XVIII ème siècle de la capitale d’Aquitaine.

Aux heures gallo-romaines de la ville, le forum de la Cité se tenait sur cet emplacement. On dit qu’une jeune femme au visage d’albâtre et aux cheveux bruns y vendait laits et amphores et qu’elle se baignait avec volupté au crépuscule du jour. Les vestales ayant lu en elle une part d’éternité, il est tout à fait normal que le spa de l’hôtel ait pris le nom de Bains de Léa.

En revanche, la plupart des spas sont situés au rez-de-chaussée, voire même en sous-sol des établissements. Jacques Garcia, le décorateur de tout l’hôtel et du spa, a installé ses 1 000 m² d’espace bien être aux derniers étages de l’hôtel et leur a conféré une atmosphère d’Antiquité Romaine. Deux statues d’Apollon et de Vénus vous accueillent dès l’entrée ; les couleurs omniprésentes sont le rouge et le noir profond, le gris intemporel ponctué par les pierres brutes et les marbres. Couloirs et petites alcôves avec lits de repos en fer forgé vous conduisent à la piscine, un grand carré noir de jais creusé à même la roche et bordé de grandes colonnes rouges carmin. La verrière laisse filtrer le jour et la chaleur du soleil, son pourtour est parsemé de spots clignotants donnant l’illusion d’un ciel parsemé d’étoiles brillantes.

Offrant des vues sur les toits de Bordeaux, les rues commerçantes de la ville (Cours de l’Intendance) ; les cabines d’esthétique dévoilent des reproductions de beautés célèbres, des fresques romaines antiques. A côté du bois clair du sauna et de la mosaïque bleue du hammam, les portes capitonnées des cabines de soins s’ouvrent ainsi sur la Vénus de Botticelli, la Baigneuse d’Ingres….

Pas de soin oriental pour moi : ni bain lacté comme les aimait Cléopâtre, ni enveloppement purifiant au rassoul, ni gommage au savon noir sur table de marbre chauffante ; mais le soin signature de la maison, le massage exclusif Olympe. 1 h 30 de détente et de volupté sous les mains expertes de l’esthéticienne qui modèle tout le corps, de la racine des cheveux à la pointe des pieds, avec l’Huile Prodigieuse Nuxe. Une douche sensorielle, chaude aux gazouillis d’oiseaux pour simuler les Tropiques, puis des jets frais et ponctués d’éclats orageux pour imiter les atmosphères nordiques contribuent à vous extraire de la douce torpeur dans laquelle vous aviez divinement sombré. Sur la terrasse, un jacuzzi extérieur et ses bains bouillonnants vous aide à prolonger ce moment de détente et à revenir progressivement sur terre, car la ville s’agite au loin devant vous.

Les Bains de Léa
Grand Hôtel de Bordeaux & Spa
2, 5, Place de la Comédie
33000 Bordeaux
Tél : 05 57 99 00 20
www.lesbainsdelea.com

Protocoles de soins de 55 à 170 €

Article publié le 3 septembre 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.