Les cocktails très parisiens de l’hôtel Metropolitan

À Paris, dans le XVIe arrondissement, le nouvel hôtel quatre étoiles de la place de Mexico cache bien son jeu. 48 chambres charmantes dans des décors de François Champsaur, sobres et très contemporains soutenus par du granit gris du Zimbabwe, et une suite avec œil de œuf et vue sur la Tour Eiffel pour des week-end romantiques, rien de tel ! Un restaurant racé avec une jolie carte inspirée - sole de petit bateau et entrecôte Black Angus -, signée David Gutman, jeune chef de 27 ans formé à l’esprit d’Alain Ducasse, encore mieux !

Le bar du Metropolitan.
Mais il faut se rendre au premier étage pour dénicher la perle de cet hôtel griffé Radisson : le bar avec son parquet, ses banquettes et ses fauteuils en velours, cerné de murs bruts d’un bleu à la Yves Klein, qui la nuit donne des reflets chatoyants… Alain Duquesnes, qui a servi de grandes maisons dont le George V et Les Airelles à Courchevel, est le maître des lieux, inspiré lui aussi. Par quoi ou par qui ? La Tour Eiffel, qui s’invite à la table près de la fenêtre du fond ; Miles Davis ou encore Mexico…. Autant de cocktails qui sont devenus en quelques semaines, depuis l’ouverture, de véritables spécialités. « C’est un petit village ici, tout le monde se connaît », confie le barman qui a attiré déjà un noyau de clientèle.

Quand la Tour Eiffel scintille dans les verres

Des exemples de cocktails ? « Metropolitan », de la vodka, du jus de citron vert frais et de la crème de framboise. Tout en équilibre et en fraîcheur. « Eiffel », du champagne (Domaine Déhu brut), Goldwasser (vodka polonaise pailletée d’or), sorbet citron. Un pur délice ! Hors carte (pour le moment !), n’hésitez pas à demander « Le Starcky », concocté spécialement pour Philippe Starck, habitué du bar : champagne, gingembre et citron vert. Avec un peu de chance, la tour Eiffel scintillera dans votre verre…..
Alain Duquesnes règne en maître dans ce bar-alcôve ouvert des 18 h. Son vrai plaisir est de mettre en scène les verres de ses clients en les accompagnant d’amandes grillées, de chips et d’olives libanaises, parlant avec une même ferveur de son « Virgin Mojito » (menthe fraîche, jus de lime, cassonade, sirop mojito mint et soda) que du « Blue Bayou » (rhum, sirop spicy, jus de mangue), vous glissant sous le nez un cognac aux truffes pour vous faire respirer « l’indéfinissable ». Il vous retient avant le dîner avec des munitions insoupçonnées et prolonge votre repas quand vous remontez après le dessert et que vous vous laissez tenter par un dernier verre, une crème de menthe verte, cognac et crème, subtil cocktail « Grasshopper », ou un simple « Alexander » (crème de caco brune, cognac et crème).

Mais rassurez-vous, la carte est longue, très longue et l’on sait que l’on devra revenir pour échanger des mots avec Alain et tester encore ses créations maison. On n’en a jamais fini avec un barman de cette trempe !


Hôtel Metropolitan
10, place Mexico
75116 Paris
Tel : 01 56 90 40 04
Web : http://www.radissonblu.com/hotel-pariseiffel
Article publié le 6 juillet 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.