Fresques d’artistes à l’Hôtel Windsor de Nice

En bordure du Carré d’Or, un quartier animé et résidentiel, à deux pas de la gare et du cœur historique de Nice, l’Hôtel Windsor est une belle demeure, bâtie par un architecte de l’école d’Eiffel. C’est aussi, un vrai havre de paix et un cocon où l’art contemporain règne en maître.

A gauche, la façade de l’Hôtel Windsor dans le quartier. A droite, un aperçu du ravissant jardin exotique, très dépaysant.

A peine le pas de la porte franchi, un voyage vers un autre monde vous attend ! Dès le lobby de l’hôtel, l’art contemporain est présent avec une exposition temporaire d’artistes. Puis, une fois dans l’ascenceur, l’artiste Ultra Violet (Isabelle Collin Dufresne, la muse de Salvador Dali et d’Andy Warhol) vous embarquera dans sa fusée ! sur un fond musical…

A gauche, une vue d’une chambre à fresque. A droite, une chambre dessinée par Honneger.
Afficher la galerie
A gauche, une vue d’une chambre à fresque. A droite, une chambre dessinée par Honneger.
©DR

L’Hôtel Windsor, un dépaysement total

  • Une histoire de famille depuis 3 générations

Odile Redolfi, l’actuelle propriétaire, est la 3ème génération de cette famille d’hôteliers. Elle a repris le flambeau après Bernard, son oncle, à l’initiative de l’art contemporain dans l’hôtel. Ce dernier, grand voyageur, voulait impulser une atmosphère différente des hôtels traditionnels de la Belle Epoque. C’est ainsi que sont apparus le temple chinois et le lit pour fumer l’opium, que l’on peut admirer dans le hall de l’hôtel !

C’est en 1987 que débuta le projet de chambres d’artistes avec tour à tour, Joël Ducorroy, Olivier Rutault, Olivier Mosset, Ben, Philippe Perrin. Un projet mené avec Christian Bernard et Martine de la Châtre, galériste dans le Marais, à Paris.

En cohérence avec l’ADN familliale, Odile poursuit cette filiation artistique. A cet effet, elle a mis en place le projet OVNI et le festival caméra caméra. C’est ainsi que l’hôtel devient le rendez-vous incontournable de cet événement inauguré en 2004.

Le bar, décoré par Nicolas Rubinstein, qui donne un air décalé.
Afficher la galerie
Le bar, décoré par Nicolas Rubinstein, qui donne un air décalé.
©David Sauval

  • Un voyage entre la Belle Epoque et l’Art Contemporain

L’hôtel Windsor est une invitation onirique dans le monde de l’art, toujours présent à Nice, par ses célèbres artistes tels que Matisse, Chagall, Yves Klein….

Comme une grande maison de collectionneurs, l’hôtel Windsor vous offre le choix de 57 chambres. En effet, l’hôtel a donné carte blanche à une trentaine d’artistes contemporains, dans l’optique de réaliser des chambres uniques. Cependant, ce sont aussi 25 chambres avec fresques romantiques et plus traditionnelles, réalisées par Antoine Baudoin, du temps de l’oncle d’Odile Redolfi.

J’ai eu la chance d’occuper la chambre n°54, une chambre réalisée par Henri Olivier (artiste et paysagiste que l’on peut voir au Musée Chagall). Une chambre lumineuse avec une vue sur un superbe palmier du jardin exotique de l’hôtel. Dans cette chambre se dégage une atmosphère autant poétique que celle d’un voyage imaginaire, dans les pays de la Méditerranée.

Une piscine très agréable et appréciable à bonne température.
Afficher la galerie
Une piscine très agréable et appréciable à bonne température.
©DR

Pour séjourner à l’Hôtel Windsor ?

  • Au cœur de la ville et un havre de paix

Bien qu’idéalement situé, l’hôtel Windsor est un havre de paix. Inouï car n’oublions pas qu’il est à deux pas de la Promenade des Anglais, de la gare et du quartier historique de la ville. Avant de repartir pour une journée remplie de visites dans les musées niçois, vous aurez la possibilité de vivre une expérience sensorielle au spa. Une carte complète de soins est proposée avec les produits de la Sultane de Saba ou des produits Phytomer. Sinon, vous pourrez vous muscler dans la salle de sport, sous les combles.

  • Un jardin fabuleux et une piscine

Avant de démarrer votre journée, un délicieux et très complet petit-déjeuner, vous attendra dans le jardin exotique au son du chant des oiseaux. Un jardin aménagé par Bernard avec une mutlitude plantes exotiques (yucca, néflier, avocat, citronnier, figuier, palmier, bambou…).

Une ravissante piscine entourée de fresques de l’artiste niçois Ben et d’une végétation luxuriante, vous procurera un pur délice. Or, il ne vous faudra oublier qu’à la nuit tombée, La Luna de Mauro Benetti, se reflétera dans l’eau de la piscine, comme pour apporter une ambiance magique et mieux encore vous dépayser !

Pour savoir plus,
Hôtel Windsor 
11 rue Dalpozzo
06000 Nice
Tél : 04 93 88 59 35
www.hotelwindsornice.com

Le hall de l’hôtel avec le lit chinois !
Afficher la galerie
Le hall de l’hôtel avec le lit chinois !
©DR

Une autre fresque d’une chambre.
Afficher la galerie
Une autre fresque d’une chambre.
©DR

Une chambre imaginée par Cécile Bart. On peut déjeuner ou dîner dans le jardin.
Afficher la galerie
Une chambre imaginée par Cécile Bart. On peut déjeuner ou dîner dans le jardin.
©DR

Article publié le 5 août 2018

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire