L’Heure du thé au Crillon

L’heure du thé, un moment de partage avec les enfants ou en tête-à-tête avec l’être cher dans un cadre chaleureux et convivial. C’est l’invitation que lance l’hôtel du Crillon à Paris, place de la Concorde, en proposant une belle carte de thés qui joue sur un thème différent chaque mois.

Un thé chic avec des cupcakes
Voir plus : hotel, thé
Paris ville lumière mais aussi celle des salons de thé. Il est vrai que la capitale en recèle quelque uns. Je vous suggère, de partir à la découverte de ceux qui se nichent dans les hôtels. Pour commencer, direction place de la Concorde à l’hôtel du Crillon, un des plus anciens hôtels de Paris, situé sur une des plus belles places de Paris.

Certes un hôtel accueille avant tout ces clients qui viennent y séjourner mais pas uniquement. Un hôtel est aussi ouvert à ceux qui veulent s’offrir une belle échappée, un voyage de quelques heures dans un cadre de rêve le temps d’un déjeuner, d’un dîner, un verre au bar où d’un thé. Tout comme une maison d’amis vous accueille, l’hôtel a une âme, une ambiance, une chaleur où il est bon d’aller de ressourcer. Et comme le rappelle Jérôme Chaucesse, pâtissier de l’hôtel du Crillon, l’heure du thé est une pause que l’on s’accorde en famille, entre amis autour d’une table pour se détendre. Un moment pour soi, un moment où pourquoi ne pas retrouver son âme d’enfant.

À l’hôtel du Crillon, c’est au jardin d’Hiver, aux teintes pourpre et or et ses canapés profonds et confortables que vous serez accueillis, et qui vient d’être repensée par la décoratrice Sybille de Margerie. C’est là dans cette lumière douce sur fond musicale que se déroulent les variations thé depuis le mois de novembre.

Jérôme Chaucesse, son chef d’orchestre, aime revisiter les déserts de la pâtisserie traditionnelle qu’il prend plaisir à déstructurer et faire évoluer tant dans la technique que dans le visuel, tout ne perdant jamais de vue son âme d’enfant. Les différents thèmes donnés suivent les saisons.


Novembre : Gourmandises acidulées
Quand on évoque l’acidulée, on repense et reprend le chemin des écoliers avec ces bonbons acidulés comme les Dragibus, les crocodiles…..Pour cette première thématique, Jérôme a travaillé sur un cupcake, petit gâteau féerique anglais, qu’il a réécrit à la française ! Ce dernier a joué avec un biscuit très moelleux et léger, une crème aérienne et un décor ludique. Il ne mélange jamais plus de trois parfums sinon tout est perdu. L’un des cupcakes joue sur de la pistache et du chocolat blanc. « On doit retrouver le goût et une texture. L’explosion du goût et de l’ingrédient en bouche doit être claire » confie t-il.

Ces cupcakes sont petits pour pouvoir en déguster avec plaisir plus d’un !


Décembre : tout sur le chocolat !
Noël sans chocolat… est-ce possible ?... Pas de père noël mais une ambiance noël avec une fontaine au chocolat, située au milieu du jardin d’hiver où coulera à flot et en permanence du chocolat dans une ambiance de lumière magique donnée par les petites bougies disposées sur les tables. Pour ce thème chocolat, Jérôme a pensé à une fondue au chocolat avec des fruits frais et des guimauves. Quoi de plus convivial ?

Je vous laisse découvrir les autres thèmes en allant déguster l’un deux au plus vite….

Variation sur le thé : servi au Jardin d’Hiver de 15h00 à 18h00 tous les jours
Tarif : 32 Euros par personne/ thé et pâtisseries à volonté
Pour toute réservation : 01 44 71 15 16 ou www.crillon.com
Article publié le 27 novembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.