Magie d’un lieu mythique, la Mamounia renaît !

Il a fallu trois années de travaux pour que l’équipe pilotée par Jacques Garcia accueille à nouveau ses clients à partir du 29 septembre; un rendez-vous que Marrakech attend avec impatience. Le thème Arabo-Andalous a été choisi par le décorateur et s'appuie pour cela sur la tradition marocaine additionnée de nouvelles technologies.

Entrée de la Mamounia
Voir plus : chambre, hotel, Maroc, Marrakech
L’hôtel a tout d'abord vendu aux enchères 99% de son ancien mobilier, ses tableaux et son argenterie au Palais des Congrès du 22 au 24 mai. Six mille lots, principalement dans le style Art Nouveau, créés dans les années de la décoration signée « Atelier 74 » et André Paccard (à qui le roi Hassan II avait donné sa confiance), ont fait le bonheur de collectionneurs, pour une somme avoisinant les 3 millions d’euros. En 2000, des transformations ont étés effectuées par le grand décorateur Alberto Pinto.

Situé dans la Médina, la Mamounia propose un parc de huit hectares implanté le long du mur d’enceinte qui date du XIIème siècle. Grand professionnel, Jacques Garcia a su exploiter au mieux la magie du lieu et les talents de l’artisanat local. Les mosaïques de zellige et les plâtres blancs sculptés sont les reflets de la Medersa, la plus ancienne école coranique de la cité.

Le palace a ouvert ses portes en 1922 en lieu et place d’un jardin luxuriant, offert par le Sultan alaouite, Sidi Mohamed Ben Abdellah, à son fils Moulay Mamoun pour son mariage au XVIIIème siècle, d’où son nom d’origine « Arsat El Mamounia ».

Les plus grandes personnalités que compte le monde moderne ont séjourné dans ce paradis terrestre ! Wilson Churchill écrit en 1943 au président américain Roosevelt : « c’est un des lieux les plus beaux du monde », Alfred Hitchcock y tourne son célèbre film « l’homme qui en savait trop ».

Un des points forts des rénovations sera l'installation d’un spa de 2 500 m², pour le bien-être de la clientèle exigeante. Quant aux restaurants, deux sont confiés à de célèbres chefs: Jean Pierre Vigato est en charge d'une carte française autour du poisson et Alfonso Laccarino proposera une carte italienne. Mais c’est le restaurant marocain avec ses saveurs et odeurs orientales qui offrira le plus beau point de vue sur le jardin, avec avec en arrière fond les montagnes de l’Atlas aux neiges éternelles.

La ville qui se développe à une vitesse exponentielle, va retrouver sa magie d’antan grâce à la nouvelle vie de la Mamounia. Les premiers clients qui occuperont les 210 chambres seront certainement sous le charme de cette oasis située à quelques enjambées de la célèbre Koutoubia et de la place Jemaa El Fnaa, connue de tous. Le nom français « Maroc » ne vient-t-il pas de la prononciation à l’espagnole de Marrakech?
Article publié le 15 mars 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.