Château de Pommeuse, «l’art de vivre à la française »

Le château de Pommeuse vous accueille pour un week-end romantique et raffiné, une plongée dans l’art de vivre à la française.

Lors de la Révolution française, le château de Pommeuse, datant du XVème siècle, est en partie détruit, et ses habitants sont guillotinés. Le château est alors reconstruit par Charles X au XIXème siècle, à l’emplacement de l’ancienne basse-cour. Les anciennes douves et les murs d’enceinte ont alors été retrouvés.
Voir plus : château

Venez vous ressourcer sur les terres des Seigneurs de Pommeuse et partager un peu d’histoire, en évoquant le Marquis de Besmaux, gouverneur de la Bastille et ancien mousquetaire du roi Louis XIV, la démolition du château et la disparition tragique de la branche ainée de la famille Langlois.

A 50 kilomètres à l’est de Paris, à proximité de la ville de Coulommiers,  nous vous proposons un séjour hors du temps, en Brie des Moulins, au creux de la vallée du Grand Morin, et à l’intérieur du futur parc naturel régional de la Brie et des deux Morins.

Les hôtes vous réservent un accueil très chic, « à la française », pour que vous ayez l’impression de voyager dans le temps, l’espace d’un week-end. Ici, tout est local ou fait maison ; même les roses qui décorent la table proviennent du jardin !
Afficher la galerie
Les hôtes vous réservent un accueil très chic, « à la française », pour que vous ayez l’impression de voyager dans le temps, l’espace d’un week-end. Ici, tout est local ou fait maison ; même les roses qui décorent la table proviennent du jardin !
©DR

Michel et Béatrice de Langlois vous réservent un accueil chaleureux, et vous reçoivent dans deux chambres d’hôtes haut de gamme (quatre épis Gîtes de France) dans la maison principale d’époque Charles X. Après une nuit réconfortante, un brunch digne de Vatel vous sera servi dans la salle à manger familiale. Une occasion de découvrir les produits régionaux et ceux provenant de la propriété. Tout est fait maison, cuit dans la cuisinière à bois en hiver. Vous pourrez vous promener dans le parc dessiné par Le Nôtre, traverser la roseraie odorante, visiter le potager en passant à proximité des ruches, découvrir les vestiges de l’ancien château et les aménagements en cours, sur les communs du château…

Raffinée et charmante, la chambre Maussion de Candé se décline dans des teintes rouges et beiges.
Afficher la galerie
Raffinée et charmante, la chambre Maussion de Candé se décline dans des teintes rouges et beiges.
©DR

Les cinéphiles auront plaisir à venir sur le lieu du tournage du film de Claude Sautet : « Vincent, François, Paul et les autres », ou à évoquer la scène des lavandières du Vidocq de Pitof.

www.chateaudepommeuse.fr

Le château de Pommeuse se trouve sur la rivière Grand-Morin. Si, à l’époque féodale le seigneur percevait un impôt sur les personnes et les denrées qui traversaient cette rivière, aujourd’hui, le château de Pommeuse vous invite au repos et à la sérénité.
Afficher la galerie
Le château de Pommeuse se trouve sur la rivière Grand-Morin. Si, à l’époque féodale le seigneur percevait un impôt sur les personnes et les denrées qui traversaient cette rivière, aujourd’hui, le château de Pommeuse vous invite au repos et à la sérénité.
©DR

La chambre « Comte de Coubert » rend hommage au célèbre financier de Louis XIV, un ancêtre de la famille de Langlois. Les lustres apportent une touche d’élégance.
Afficher la galerie
La chambre « Comte de Coubert » rend hommage au célèbre financier de Louis XIV, un ancêtre de la famille de Langlois. Les lustres apportent une touche d’élégance.
©DR

Après une agréable nuit dans une chambre digne d’un couple royal, les châtelains vous propose un brunch gourmand dans la salle à manger familiale, qui vous donnera l’occasion de découvrir des produits régionaux, mais aussi faits maison !
Afficher la galerie
Après une agréable nuit dans une chambre digne d’un couple royal, les châtelains vous propose un brunch gourmand dans la salle à manger familiale, qui vous donnera l’occasion de découvrir des produits régionaux, mais aussi faits maison !
©DR

Article publié le 6 juillet 2013

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire