Agapé bis, son chef est venu d’un chaud-froid !

Le célèbre restaurant parisien de l’Agapé, a ouvert en 2010 un deuxième lieu plus convivial, l’Agapé bis, au 75 de l’avenue Niel dans le 17ème arrondissent de Paris. Alexandre, son chef est un jeune homme qui cumule les qualités.

L’Agapé Bis dispose également d’une terrasse protégée où vous pourrez déjeuner, passer l’après-midi et même dîner.

Originaire du Brésil, il a été adopté avec sa sœur jumelle, par une famille française d’origine russe, les Zdankevitch, qui chassée de Russie par la révolution bolchévique, est arrivée en France !

Quel mélange étonnant pour ce jeune homme dont le destin est promis à un grand avenir ! Quel est son parcours ? Il débute comme demi-chef de partie au Ritz ! Puis passe au même poste au Bristol ! Il rejoint ensuite le tout nouveau hôtel Shangri-La, avec le titre de chef de partie ! Maintenant, il partage son amour de la cuisine avec Olivier Le Franc son directeur ! Agapé signifie dans la mythologie grecque la plus haute forme de l’amour, celle qui n’attend rien en retour. 

La cuisine de ce bistrot est une cuisine de saison, créative et pleine de couleurs.
Afficher la galerie
La cuisine de ce bistrot est une cuisine de saison, créative et pleine de couleurs.
©DR

Pourquoi un Agapé Bis ? Peut-être pour apprendre au plus grand nombre la délicatesse d’une cuisine gastronomique ! Il faut oser ! Encore et encore ! L’établissement a vu le jour grâce à une complicité entre deux amis d’enfance, Laurent Lapaire et Olivier Le Franc, qui se sont croisés sur les bancs de l’école hôtelière de Montargis. Cette rencontre se concrétisera avec l’ouverture de l’Agapé en 2008, suivent l’Agapé bis en 2010 et l’Agapé Substance en 2011 !  La consécration arrive en 2010, avec une étoile en 2009 au guide Michelin, pour la maison mère l’Agapé

En été, vous désirez tester une grande table à l’extérieur ?  L’Agapé bis vous accueille durant les beaux jours sur sa terrasse protégée du vent et du bruit. Elle vous est ouverte de 12.30 à 14.30 et de 19.30 à 22.30, et même l’après-midi pour un gouter gourmand. A l’intérieur, les quatre ambiances vous attendent en fonction de vos envies ou du moment ! Seule chose qui ne bouge pas, c’est le fameux couteau à viande 9.47 qui vous accompagne tout au long de vos repas, comme à la maison mère. A table !

Chef étonnez-nous ! Plats issus du menu dégustation Carte Blanche à 77 €

Deux menus sont proposés au déjeuner : 2 plats à 28 € et 3 plats à 30 €.
Afficher la galerie
Deux menus sont proposés au déjeuner : 2 plats à 28 € et 3 plats à 30 €.
©DR

Un foie gras des Landes se doit d’être emballé dans du pain d’épices pour lui donner cette douce touche de salé/sucré ! Accompagné d’un chutney de pommes et de figues !

Un velouté de poireaux comme chez ma grand-mère ! Comme quoi la bonne cuisine, se fait aussi avec des produits simples.

Un cabillaud grillé avec des jeunes carottes fanes (touffe de feuilles des légumes) et son jus épicé !

L'accueil chaleureux du chef Alexandre Zdankevitch, et un personnel toujours souriant !
Afficher la galerie
L'accueil chaleureux du chef Alexandre Zdankevitch, et un personnel toujours souriant !
©DR

Et là Alexandre Zdankevitch, nous sort une de ses cartes magiques ! De fines tranches de pluma de porc ibérique fondent dans votre bouche ! Comme du miel avec une chapelure japonaise ! Situé à l’avant des lomos, la pluma est un muscle finement enveloppé d’une fine cape de graisse, délicieuse et délicatement parfumée en forme de silex. C’est une autre partie très recherchée du fameux Pata Negra, bien connu pour son excellent jambon sec, car un cochon de 160 kilos  ne produit que deux pluma de 180 grammes chacune.

Le dessert est également de taille ! Un millefeuille gourmand ! 

Une excellente adresse parisienne pour un repas d’affaires ou un diner entre amis, ou le plus important ce trouve dans l’assiette magnifiquement dressée par Alexandre pour le plus grand plaisir des yeux et du ventre ! Un menu pour découvrir la gastronomie avec un grand G ! 

Agapé Bis
75, avenue Niel
75017 Paris
Tél. 01 42 27 88 44
www.agape-bis.com

Article publié le 10 janvier 2013

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire