Auberge Côté Jardin à Cornilhac Corbières

Dans l’Aude, dans les Corbières, une halte gourmande… à surveiller de près, car le talent du jeune chef mériterait bien et prochainement une étoile.

Contraste des saveurs, le saumon s'habille de tapenade
L’Aude est superbe en ce moment car les châteaux cathares, la cité de Carcassonne se découpent sur un ciel immensément bleu et la foule des beaux jours n’est pas encore là, ce qui permet des visites agréables et sans piétinement.

Dans les Corbières, entre Narbonne et Carcassonne, les Prevel ont transformé ce qui devait être un relais de poste en une charmante auberge gastronomique. A l’origine, David Prevel est normand, mais visiblement il est tombé amoureux du coin et voulant « faire du bon avec du vrai » il est devenu un défenseur des produits du pays cathare qui, il faut le reconnaître, sont synonymes d’artisanat et de qualité.

Couronné par un Bib gourmand en 2007, ce chef mériterait amplement d’être gratifié d’une étoile Michelin, car sa cuisine est juste, inventive et raisonnable financièrement. Preuve en est un beau menu terroir à 28 € avec crème de lentille verte saucisse de Montbéliard et espuma de foie gras, queue de bœuf en Parmentier et assiette de pommes régionales.

A la carte ou dans ses autres menus, le chef va sur des plats inédits et il a travaillé le cassoulet en le revisitant de manière originale : exit donc la grosse marmite en terre dont il faut crever la peau cuite et recuite 7 fois. C’est bien, le terroir est là, les traditions gastronomiques demeurent, mais dans l’innovation, l’allégé. Une pointe de fantaisie perce avec la tarte au citron déstructurée ; la parfaite cuisson des plats émerge dans l’agneau de pays cuit en trois façons (côtelettes, en rouelle et en couscous à l’orientale), dans la trilogie de rougets relevés par le verjus (décoction de raisins blancs non matures) et adoucis par du miel citronné qui déglace les poissons. Ce chef a été à l’école de Michel Del Burgo, un ancien de l’étoilé La Barbacane à Carcassonne et cela se sent.

En salle, le personnel est simple et gentil ; plusieurs pains sont proposés lors du service ; le luxe pointe le bout de son nez avec un brie à la truffe : autant de détails qui devraient conduire à une reconnaissance professionnelle. En tous cas, on le souhaite et l’établissement doit poursuivre sur cette voie.


Auberge Côté Jardin
11200 Cornilhac Corbières
Tél : 04 68 27 08 19
Menus à 28, 43 et 55 €
www.auberge-cotejardin.com
Article publié le 19 janvier 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.