Le Mas des Oliviers à côté de Nantes

A la périphérie de Nantes, une brasserie chic qui a misé sur la déco et divers espaces de restauration au sein d’un grand espace de 1000 m².

Une grande table d’hôtes permet d'asseoir tour à tour les groupes ou les célibataires du déjeuner !

La Halle aux Chaussures, le Mac Do, Réseau Pro et Kiloutou : le paysage n’est ni fun ni glamour à la périphérie des grandes villes, et pas un centre commercial pour échapper à la règle ! Sur la route du sud et dans la commune de Saint-Herblain, l’agglomération de Nantes a donc, elle aussi, son lot d’enseignes rutilantes promptes à capter le client par des offres promotionnelles ou des remises alléchantes. La gastronomie dans ce type de centre tourne autour des fast-foods, des « Léon de Bruxelles » pour des moules frites, dans le meilleur des cas d’un « Buffalo Grill ». Quelle idée saugrenue de vouloir installer là du gastro ?

Et pourtant cela marche, car la jeune direction a eu l’intelligence de miser sur un concept peu développé en province, à savoir le restaurant multi-restaurations avec décoration branchée.

L’idée était donc de casser la taille du lieu (1 000 m²) agencée sur deux étages autour d’un grand patio. Au final, une conception réussie avec différentes ambiances et des looks adaptés à toute clientèle (hommes d’affaires des sièges sociaux environnants, jeunes couples avec bébés, célibataires venus pour un «before» avec leurs potes).

Seul le nom (Mas des Oliviers) ainsi que deux gros oliviers en pot et une fontaine en pierre dans la cour centrale restent de l’ancien établissement. L’ancien cadre avec peinture ocre et rouge, chants de grillons à l’entrée a totalement disparu au profit d’un patio aux grands fauteuils vert anis et gris souris, réchauffé par une rassurante cheminée à l’éthanol, d’un espace lounge avec de gros fauteuils club anglais, d’une terrasse sur caillebotis, d’une table d’hôtes argent mat avec table et chaises de bar.

Vous l’avez compris : dans cette zone populaire et peu sexy, le parti pris de ce restaurant est d’être décalé, d’être justement là où on ne l’attendait pas. Mais alors qu’en est-il dans votre assiette ? Voilà une cuisine qui n’est certes pas gastronomique, mais traditionnelle avec une pointe d’accent méditerranéen sans tomber dans l’omniprésente suprématie du sud « ail-huile d’olive-herbes de Provence ».

Fraîcheur en entrée avec la salade du mas (poulet mariné, avocat, tomates, parmesan), bar rôti et risotto ou brandade de cabillaud et jus persillé, tartare de bœuf au couteau et pommes allumettes, tarte fine aux pommes ou gâteau croustillant au chocolat : rien d’hyper original, mais c’est frais, agréablement préparé sans être une cuisine d’assemblage avec des produits « Métro ». Globalement, vous vous en tirerez à la carte pour moins de 30 € pour 3 plats, là où le menu imposé 3 plats est à 23 €, la formule de l’ardoise à 14,90 €. En ne choisissant que deux plats, vous pouvez déjeuner pour 12,90 €.

La famille propriétaire est dans la restauration depuis plusieurs années et mène bien sa barque. Elle est en passe d’attirer les Nantais hors de leur ville par ce lieu à la décoration décousue et originale.

 

Le Mas des Oliviers
Rue du Moulin de la Rousselière
44800 Saint-Herblain
Tél : 02 40 63 92 92
www.lemas-desoliviers.fr

Article publié le 16 avril 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.