Ralph’s

Le couturier américain, Ralph Lauren, a installé au cœur de sa nouvelle boutique parisienne et d’un sublime hôtel particulier du VIIème arrondissement un restaurant où la viande est reine.

Une table fleurie, cela manque souvent de nos jours !
Il y a deux semaines, Ralph Lauren est venu en personne inaugurer son plus grand flagship européen et les «diables habillées en Prada», à savoir les chefs de rubrique des grands magazines féminins, plus tout le microcosme mode de Paris étaient sur les dents. Le lieu a donc été très médiatisé et Nicolas Sarkozy y a même été de sa décoration. Il n’est donc pas facile de réserver une table dans ce restaurant, nouveau temple de la « branchitude » parisienne et tout spécialement une place en terrasse dès que le soleil pointe le bout de son nez.

Depuis 3 ans le lieu était en travaux et le beau Ralph Lauren n’a pas fait les choses à moitié. La restauration de l’hôtel particulier du Bd St Germain est une très grande réussite. A côté de la boutique Sonia Rykiel, l’hôtel démarré en 1681 a subi quelques transformations en 1718 par un ajout de balcon, en 1745 par des ornements de colonnes corinthiennes. Mais la façade demeure un bel exemple de classicisme français avec sa porte cochère qui s’ouvre sur une cour carrée et ses bâtiments qui étaient autrefois les écuries et les remises pour les calèches.


C’est dans ces bâtiments qu’a été aménagé le Ralph’s, le restaurant qui a installé ses tables (environ 80 couverts) entre le teck, la fontaine ainsi qu’à l’intérieur entre lambris de chêne, cheminées et tableaux de chasse à l’anglaise. A l’intérieur le cadre charmant est plutôt le reflet d’un cosy cottage britannique et aux 48 places assises s’ajoutent quelques places très conviviales au bar.

Quid du service et de l’assiette ? Comme souvent dans tous ces lieux branchés, il faut s’armer de patience car les serveurs (plutôt les serveuses) sont plus choisies pour leur plastique que pour leur connaissance de la carte et des plats qui y figurent. De plus, les ardents défenseurs de la langue française s’énerveront car le menu est en langue anglaise ! Si vous ne jonglez pas avec la langue de Shakespeare, les serveuses seront difficilement capables de fournir de bonnes explications !

Ces deux détails oubliés, l’assiette est réussie et témoigne d’une gastronomie qualitative des Etats-Unis. En témoignent le homard du Maine, le crabe royal du Maryland, le bœuf black angus et les pièces venues en direct du ranch RRL de Lauren dans le Colorado. Ce sont donc ces produits là qu’il faut choisir en priorité pour votre repas.

Le cake au crabe (un crabe émietté et légèrement grillé) à 22 € constitue une agréable entrée que j’ai sélectionnée, délaissant la salade de homard qui affiche tout de même un montant de 35 €. Si vous êtes amateur de fish and chips (29 €), prenez ce plat qui avait été choisi par mon voisin, il s’est délecté de deux beaux morceaux de cabillaud bien passés à la friture avec une sauce tartare.

Symbole de l’Amérique, le burger est incontournable et se décline ici à la dinde, au thon, végétarien, classique. Mais je vous conseille les pièces du ranch de « l’oncle Ralph » : double steak (48 €) et double filet (40 €) sont réellement très tendres et goûteux et les proportions sont bien américaines ; ce qui fait qu’en cas de restes, vous pouvez demander qu’on vous apporte un doggy-bag pour terminer votre steak chez vous. Cela n’est pas franchement dans nos habitudes, mais au final pourquoi pas ?

Le repas se conclue avec des classiques tels que cheesecake, carrotcake ou tarte au caramel. Divinement bons et régressifs, ces desserts-là ne risquent cependant pas de faire bon ménage avec votre maillot de bain !!!

Ralph’s
173, bd St Germain
75007 Paris
Tél : 01.44.77.76.00
Ouvert 7 jours sur 7
Voiturier
Article publié le 27 mai 2010

Articles à lire sur le même sujet

  • Restaurant Les Arts

    Restaurant Les Arts

    Ce restaurant du XVIème arrondissement vaut surtout pour sa belle terrasse...

  • L’Assaggio  Ristorante

    L’Assaggio Ristorante

    Cuisine italienne sur fond de terrasse abritée : au cœur de Paris, le charme...

  • Cristal Room Baccarat

    Cristal Room Baccarat

    Le cadre prime ici malgré une cuisine annoncée comme celle de Guy Martin du...

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums
  • duc
    duc
    la terrasse est splendide dés qu'il fait un peu chaud, mais prise d'assaut. je m'y suis cassé les dents plusieurs fois car je n'avais pas réservé la veille. dommage...

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.