Restaurant à l'italienne par Guy Martin

Le Sensing de la rue Bréa a fait peau neuve, ou presque...version resto italien. Une déco rafraîchie, plus sage, où des tableaux ont remplacés les projections vidéos sur les murs de l’entrée.

Salome dolce di Mantova, saucisson au chocolat crousti-fondant.

Sur la carte, changement de cap !! Exit les petites bouchées et plats inspirés des produits de saison, la carte se réinvente italienne. Guy Martin - dont la famille a des origines italiennes - s’est ainsi laissé inspirer par les saveurs transalpines. Après le départ de Rémi Van Peteghem - une fois l’étoile obtenue - c’est son second, en toute logique, qui a pris la place de chef. Italien, Fabrizio La Mantia originaire de Lombardie marque la carte de quelques plats de sa région.

Un aperçu de la salle.
Afficher la galerie
Un aperçu de la salle.
©DR

Si la carte du Sensing avait trouvé son rythme de croisière avec des plats de saison bien ficelés, celle de Guy Martin Italia ne déçoit pas. Des classiques transalpins exécutés avec soin, des assiettes joliment présentées, des saveurs exhalées par des cuissons maitrisées et des jus habiles, un service soigné, voilà les éléments qui contribuent à un agréable moment passé à table.

A noter aussi, une très belle carte de vins italiens que Sébastien - transfuge du Grand Véfour - manie avec brio pour des accords plus que pertinents. Le Prosecco - notes d’agrumes et de fruits blancs - vient accompagner brillamment un bar et ses petits légumes, le Rosso di Montepulciano colle au caractère du bœuf braisé au Barolo, et plus surprenant, mais tout aussi pertinent - le Vigneto Rudifra qui accompagne merveilleusement de ses fines bulles et de ses notes de fruits rouges, les desserts comme le Salame dolce di Mantova (saucisson au chocolat crousti-fondant et savoureux), ou le tiramisu dont la finesse d’exécution et les délicates saveurs de café en font l’un des meilleurs des tables italiennes de la capitale.

Raviolis de blettes et roquette, copeaux de parmesan.
Afficher la galerie
Raviolis de blettes et roquette, copeaux de parmesan.
©DR

Parmi les plats à déguster - impérativement - les antipasti pour la très belle sélection de charcuterie, les raviolis pour la finesse de la pâte et le crémeux de la sauce, le bar pour sa cuisson ad hoc et le bœuf braisé pour son authenticité. Quant aux gourmands, ils ne pourront passer à côté du Salame dolce di mantova et du tiramisu - juste sublime.

Guy Martin Italia
19, rue de Bréa - Paris 6°
Tél : 01 43 27 08 80  
contact@guymartinitalia.com

Article publié le 10 septembre 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire