Le Cristal de Sel

Cette adresse bistronomique vient de se refaire une beauté. Zoom sur une cuisine inventive à bon prix.

Le Cristal de Sel, un restaurant qui n'en manque pas !
De sel ou de piment selon votre goût, ce restaurant-là n’en manque pas. Ce petit restaurant est le type même d’adresse qu’on se refile entre amis : elle est qualitative, raisonnable financièrement et égoïstement on a assez envie de la garder pour soi !

Sur le registre de la bistronomie, Le Cristal de Sel a ouvert en juin 2007 grâce à l’association de Karil Lopez (en cuisine) et de Damien Crépu (en salle). Aujourd’hui le restaurant a gardé son cachet d’antan (façade un tantinet provinciale, poutres de bois comme dans une auberge de campagne), mais suite à un incendie, de nouvelles peintures claires ont été données, ce qui apporte un coup de jeune à l’ensemble. Lopez a été à bonne école en faisant ses classes chez Michel Rostang à l’Absinthe et au Bristol avec Eric Frechon pendant 5 ans. Sa cuisine est inventive, personnelle et hormis quelques produits sélectionnés dans des adresses qualitatives (beurre et fromages du malouin Bordier, pain de Poujauran) tout est ici entièrement fait maison, comme il aime le rappeler.

Ici, pas de carte, mais une ardoise posée au mur qui change à peu près tous les mois, certains plats tout du moins. Des plats à la carte donc, ou un menu déjeuner à deux plats à 18 €, une aubaine ! Pour commencer, j’ai pris les gambas croustillantes avec une sauce épicée tandoori 13 € (elles étaient traitées en tempura et la friture était fine et légère) ; alors que mon voisin avait pris la soupe de melon mariné aux amandes et sa tartine de jambon (10 €). Cette entrée, à mon sens, coupe un peu l’envie d’aller plus loin dans le repas car elle est très sucrée ; néanmoins ledit voisin m’a assuré de la fraîcheur et de la saveur de cette soupe glacée.

De temps en temps, c’est bien pratique d’être seule au restaurant : on attire les esseulés et on engage la conversation sur le plat avalé ! Toujours est-il que je n’aurais jamais choisi son plat de poisson (mulet rôti au miel de romarin asperges vertes et encornets à 20 €) et qu’il a pu m’en faire un bon commentaire : très original avec une pointe sucrée salée « asiatiquante ». Pour ma part, je me suis régalée d’une caille rôtie accompagnée de pommes, de girolles et de marjolaine (20 €).

Les desserts étaient sur un registre très fruité à l’image des cerises poêlées au vin rouge à saucer avec le financier. Leur douceur sucrée était contrebalancée par l’amertume d’une glace au lait d’amande (9 €). Même fraîcheur pour la charlotte aux fraises et sa crème vanillée ou le sablé breton et son sorbet à la rhubarbe adouci par une crème de mascarpone (9 €).

Le Cristal de Sel
13 rue Mademoiselle
75015 Paris
Tél : 01.42.50.35.29
Fermeture hebdomadaire les dimanche et lundi.
Attention la fermeture annuelle du restaurant a lieu du 1er au 22 août.
Article publié le 28 juillet 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.