Les Dolomites : des montagnes méconnues des Français

En Italie, Les Dolomites offrent un charme touristique indéniable que les Français connaissent bien mal. De réputation internationale, l’Alpe di Siusi et le Val Gardena sont deux destinations superbes des Alpes tyroliennes.

La chaîne des Dolomites en Italie du Nord

Le Corbusier les a qualifiées « de plus belles architectures du monde » ! L’Unesco les a inscrites au patrimoine mondial ! Qui sont-elles ? La chaîne des Dolomites tout simplement située en Italie du Nord, dans la région de l’Haut Adige, en pleine région du Tyrol. Les Dolomites constituent de très grands et imposants massifs rocheux qui se succèdent comme un canevas de dentelle offrant des panoramas grandioses.

Val Gardena : une commune assimilable à un « Megève plus sportif et moins people »

Au cœur des ces Alpes italiennes, le Val Gardena et l’Alpe di Siusi sont parmi les plus beaux espaces qui s’éparpillent entre vallées et hauts alpages verdoyants. Ne dépassant pas les 1 500 mètres d’altitude, le Val Gardena, Gröden en Allemand, est une vallée où s’égrènent les stations de ski l’hiver qui se transforment en paradis pour randonneurs aux beaux jours. La petite villégiature de Val Gardena même est une station très prisée et luxueuse qui pourrait être comparée à un Megève en plus sportif et un peu moins jet-set. Mais le nombre impressionnant d’hôtels haut de gamme, la beauté architecturale de l’habitat, la typicité régionale, les tables gastronomiques confèrent une étrange similitude. Outre ses paysages dentelés qui se découpent sur le bleu du ciel, Val Gardena est connu pour ses sculptures en bois, et nombreux sont les ateliers installés dans les maisons principales, voire même dans les « Hütte » maisons d’alpage à flancs de montagne (Dolfi Land à Ortisei).

Le ladin, langue impraticable et commune aux Val Gardena et Alpe di Siusi

Un des points communs entre le Val Gardena et l’Alpe di Siusi, est sa typicité linguistique. Cela peut être un atout pour certains, car le dépaysement est garanti, un inconvénient pour d’autres qui ne pratiquent pas de langues étrangères. En effet, dans ce pays bouleversé depuis toujours par les occupations non italiennes, on parle certes l’italien, mais surtout l’allemand ; un allemand à mi chemin entre le suisse, le bavarois et le Hoch Deutsch. Mais les habitants entre eux parlent le ladin, un reliquat de langue romane, totalement incompréhensible pour qui n’est pas né dans le pays. On peut donc déplorer que le Français soit si peu usité !

Alpe di Siusi : des monts vertigineux ocre ou rose au coucher du soleil

A 1 850 mètres pour le village même, l’Alpe di Siusi qui monte jusqu’à 2 350 mètres constitue avec ses 56 kilomètres carrés, le plus haut alpage d’Europe. Ici le site est dominé par des crêtes vertigineuses, des sommets acérés (le Schlern, le Plattkofel) souvent comparées aux falaises d’Etretat. Comme le site est protégé, on ne peut plus construire impunément et les flancs montagneux, paradis des skieurs l’hiver et des randonneurs l’été, sont parsemés de fermes en bois où on peut facilement se remettre de ses efforts sportifs (randonnée, VTT, ski alpin ou de fond, vol en parapente, escalade, survol des massifs en hélicoptère) par une polenta au lard accompagnée d’une bière ou d’un verre de prosecco.

www.valgardena.it
www. alpedisiusi.info

Article publié le 16 juin 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.