Fête du Cassoulet : la course d'OFNIs

L'animation favorite des festoyeurs du cassoulet, ce sont les Objets Flottants Non Identifiés. Le principe : chaque entreprise participant à la fête du Cassoulet construit un radeau à pédales, en suivant un thème costumé libre. Le but : arroser les autres participants et s'amuser, c'est la fête !

Les Vaches s'attaquent de suite à l'OFNI de Citroën
Une équipe d'OFNIs s'est costumée en romains. A côté, une bande de Supermen s'apprête à prendre l'eau, tandis que les « Miss Spanghero » s'échauffe sur leur radeau décoré avec des boîtes de cassoulet. Conformément à la tradition, chaque équipe s'est déguisée pour animer le Petit Bassin de Castelnaudary devant des milliers de curieux, touristes et supporters. Il fait chaud, il fait beau et il vente. Le temps parfait pour arroser l'adversaire, et pourquoi pas le public, juste un peu.

La troupe romaine s'est d'ailleurs armée d'une catapulte à bombes à eau. La Lyonnaise des Eaux, comme les Rato Faneurs (rebaptisés « Les Vaches » par le public en raison de leur couvre-chef excessivement sympathique), ont préféré installer une pompe à eau sur leur OFNI. Aux grandes occasions les grands moyens !

La course n'a pas commencé que la bataille fait déjà rage. « Les Vaches » tombent à l'eau, tandis que les « Gauvois » tentent d'appâter le gouvernail en bikini du « Boat ». De l'autre côté, « Cazal » fait montre de sa vitesse. Impressionnant, mais la Lyonnaise des Eaux gagne la médaille du souvenir avec un magnifique tir groupé dans le public. Heureusement, la température réchauffe l'eau, la jovialité ambiante s'occupe du reste.

Cette année, deux classes d'OFNIs ont été identifiées : la classe « Compétition », pour les radeaux sophistiqués et donc plus rapides ; et la classe « Fun », qui compte les radeaux les plus originaux mais pas forcément véloces.

Véloces, c'est le mot puisque ces navires façon boîte à savon avancent au moyen d'une roue située à l'arrière, animée par de systèmes de pédales à vélo. Le village de Fendeille a d'ailleurs joué le jeu jusqu'au bout, puisque son équipe s'est costumée en cyclistes !

Dernière petite nouveauté, le mât savonné sur lequel il faut marcher pour récupérer un drapeau avant la course. Du courage, un peu d'équilibre et surtout, le sourire. Vous l'aurez deviné, c'est la fête !

La fête qui continue le soir Place de République puisque le Collectif Métissé s'est annoncé pour 22h, suivis à 23 h 30 par DJ Christian Savonne (un lien avec le mât ?). Place de Verdun, le violoniste Philippe Caillot s'occupait de l'ambiance, avec dans le désordre Jean-Pierre Virgil, le trio tzigane Dimitri Samarov, le groupe cubain Andry Rey y su Cadendia et la chanteuse Chantal Garcia. La Place de la Liberté a vu se regrouper à 21 h 30 les bandas qui parcouraient la ville, puis DJ Sam est arrivé à 23 h 30 pour s'occuper du reste de la nuit. Enfin, Jean-Paul Bonfils a tenu la place des Cordeliers de 22 h 30 à 23 h 30, lorsque les Castafiores se sont décidés à jouer de la voix et de la guitare.
Article publié le 30 août 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.