Un week-end huile d’olive à Postira

Postira sur l’île de Brac…. Un charmant petit village de pêche, proche des champs d’oliviers et loin du brouhaha de Split. Une heure de bâteau pour retrouver une atmosphère authentique en pleine nature et y déguster une excellente huile d’olive.

Une ancienne maison de Postira et un olivier centenaire.
Voir plus : Croatie, huile d'olive, olive

Postira, île de Croatie

A quelques encablures de Supetar, le port d’arrivée sur l’île de Brac, Postira est un joli village, adossé à une montagne. C’est un endroit qui se découvre à pied, au travers de ruelles sinueuses et pavées. Enfin, une ballade vous permettra de découvrir de belles maisons patriciennes ainsi que des vestiges d’une basilique paléochrétienne, un monastère bénédictin et une villa romaine.

Une fois redescendu sur le front de mer, ne manquez d’admirer le palais Lazaric, avec son pignon de style Renaissance, et ses inscriptions à caractère religieux. C’est aussi là que le grand poète croate Vladimir Nazor naquit en 1876. En effet, le village de Postira date du 16ème siècle !

Je vous recommande d’aller à l’office de Tourisme de Postira, pour demander les différents itinéraires des randonnées pédestres. Surtout, destinées aux amoureux de la nature.

L'équipe du Montenegro, vainqueur 2019, avec 77,6 kilos d'olives récoltées.
Afficher la galerie
L'équipe du Montenegro, vainqueur 2019, avec 77,6 kilos d'olives récoltées.
©DR

Les oliviers de Postira                                   

Saviez-vous que l’ile de Brac est considérée comme la plus grande zone d’oléiculture, de la Croatie ? En effet, environ 1 million d’oliviers poussent sur l’île. De plus, cette huile est d’une qualité vierge extra. D’ailleurs, cette huile est très régulièrement primée.

Et Postira ? Le village et ses environs possèdent une belle production d’olives. De fait, vous trouverez une coopérative, propriétaire d’une ferme de 4 hectares, qui cultive des olives et des agrumes. C’est une coopérative, aujourd’hui florissante, ce qui n’a pas toujours été le cas. On y retrouve un moulin à huile qui travaille, pendant les mois les plus actifs, avec 6 personnes et emploient 15 personnes qui ils travaillent 24/24 répartie en trois équipes.

La production d’olive de Brac possède une renommée internationale, depuis quelques années. En effet, New York, vient de reconnaître cette année 2019, la qualité de cette huile d’olive. Et, même un certificat est en cours, pour permettre de l’exporter dans le monde entier. D’ailleurs, Ljerka Vlahović, directrice de Postira Agro-Coopérative, m’a confié, que l’année 2012 avait produit près de deux millions de kilos d’olives transformées. Après la visite de la coopérative de Postira, vous pourrez repartir avec une huile d’olive de la boutique.

L'équipe belge à gauche et française à droite.
Afficher la galerie
L'équipe belge à gauche et française à droite.
©DR

Coupe du monde de la cueillette d’olive

Au total, ce sont 13 équipes du monde entier qui sont venues pour la 3ème année de la Coupe du monde, de la cueillette d’olive à Postira. Et le grand gagnant 2019 fut le Montenegro (77,6 kilos) suivi par l’équipe de la Bosnie-Herzégovine (57,6 kilos), les Sud-Africains (56 kilos) puis les Croates (50,4 kilos). Ces derniers ont perdu temporairement leur titre de champion…. Quoi de plus normal que de laisser sa place, en tant que pays hôte, après avoir remporté le 1er prix, durant les deux premières années ! …. Or, cette année, l’équipe croate était plus VIP et non composée de professionnels de l’huile d’olive … Aussi ce fût, la plus grande blogueuse croate Danijela Dvornik, la journaliste de télévision Franka Jović, le maire dalmatien Blaženko Boban et le pro du handball Petar Metličić, qui participaient.

Par ailleurs, je ne peux pas faire l’impasse sur la présence des joyeux drilles de l’équipe françaises et belges. Une troupe fort sympathique et bienveillante. Au nombre de huit, Marcelle, Pierre, Danielle et Bruno n’en étaient pas à leur premier round de cueillette d’olives à Postira ! Cependant, tous sont amoureux de la Croatie. De fait, Marcelle et Pierre habitent désormais Split, et Danielle et Bruno ont acheté une maison sur l’île de Brac, avec toujours un pied à Meaux, où ils possèdent une maison d’hôtes, Le Relais de Libreval. Sinon, les nouveaux participants étaient Adrianne et David, un jeune couple belge venant de Solin, à 10 km de Split et Tiphaine, la fille de Danielle et Bruno.

Revenons aux règles du concours ! En réalité, l’idée du concours est de passer un bon moment ensemble, de partager et découvrir l’île de Brac, sous un autre regard ! Alors, quelles sont les règles ? Elles démarrent par le ramassage d’olives, pendant 45 minutes par une équipe composée de 4 personnes. Juste avant le top départ, le chef de chaque équipe repérera 3 oliviers, sur lesquels son équipe cueillera les olives. Pour finir, une interrogation écrite de 14 questions sur les olives et les oliviers, sera de 15 minutes !

Dès le premier dîner à l’hôtel Pastura à Postira (l’hôtel où toutes les équipes ont séjourné), le ton sera donné. Convivialité et partage seront alors les maîtres mots du séjour. Durant la soirée, les 13 équipes se retrouvent autour d’un dîner, et chacune d’elle se présentera, photos à l’appui. Chacun fait de son mieux, y mettant de l’humour, de l’émotion... c’est là que l’on découvre, que certains d’entre eux ont déjà un pied dans les olives… De cette soirée, l’équipe allemande était la plus touchante, composée de 4 jeunes filles de moins de 20 ans, toutes accompagnées et encouragées par leurs mères !

Le Concours de cueillette d'olives de Postira et l'équipe organisatrice.
Afficher la galerie
Le Concours de cueillette d'olives de Postira et l'équipe organisatrice.
©DR

Mais qui est à l’origine du concours ?

C’est une idée d’Eti et Ivo Ljubetić Šteka, un couple dynamique, entrepreneur, à la tête d’Aldura Sport, qui organise des randonnées sportives sur l’île. “J’ai des souvenirs de cueillette d’olives, avec toutes les générations de ma famille, propriétaire quelques hectares d’oliviers. L’ambiance y était magique et sympathique, c’est ce que j’ai voulu impulser avec le concours” me confiera Ivo. C’est ainsi qu’Ivo rendra alors, visite à Ivana, la directrice de l’office de tourisme de Postira…. Une bonne idée qu’elle acceptera instantanément.

Née à Postira, Ivana y aime sa qualité de vie, son authenticité et ses échanges intergénérationnels. C’est pourquoi elle n’a qu’une idée en tête, de promouvoir sa ville. Une ville qui vit grâce à l’agriculture, son usine de poissons et le tourisme. En outre, cette jeune femme curieuse, ouverte, dynamique va entraîner avec elle toute une équipe. Il s’agira du maire, de la directrice de la coopérative, sans oublier le prêtre ! Tous n’ont guère plus de 30 ans ! Très vite, Ivana y verra aussi une autre façon de faire découvrir Postira et Dol, un ethno-village ravissant, Skrip, le plus vieux village de Brac avec un musée d’histoire et un musée sur l’huile d’olive.

Faites un détour par le musée de l'huile d'olive et l'ancien pressoir.
Afficher la galerie
Faites un détour par le musée de l'huile d'olive et l'ancien pressoir.
©DR

Musée sur l’Huile d’Olive à Skrip

Avant de découvrir le musée sur l’huile d’olive, il est important de savoir que Skrip, est l’un des villages les plus anciens, et les plus authentiques de l’île. Vous pourrez aussi, y aller visiter le musée de l’île de Brac, situé dans le palais Radojkovic du 16ème siècle.

Ce musée de l’huile d’olive est dans un ancien moulin avec une belle presse à fruits, d’époque ! Cet éco-musée se trouve sur les terres de l’oliveraie de la famille Josip Krstulovć, qui date de 1864. Tout au long de l’histoire, la famille a fait évoluer son outil production jusqu’à posséder un pressoir à eau, qui a marché jusqu’en 1963.

C’est en 2013 Kruno Cukrov, le petit fils de Kruno Krstulović a relevé le challenge de restaurer, et de transformer ce lieu, en musée. Il est un homme passionné, et en raconte admirablement toute l’histoire. A la fin de la visite, vous pourrez même avoir tout loisir de déguster sur place et même repartir avec de l’huile d’olive.

Chemin des oliviers depuis Postira

Je vous recommande d’aller à l’office du tourisme, pour avoir tous les détails du chemin des oliviers, depuis Postira. L’île de Brac dispose de beaucoup de chemins pédestres, une façon de vous immerger dans cette nature très protégée !

Merci à l’Office de Tourisme de Croatie et à l’Office du Tourisme à Postira sur l’île de Brac.

www.dalmatia.hr/fr/ile-de-brac/postira

Article publié le 10 décembre 2019

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire