Futuro, la soucoupe volante de 1968

Créé par le finlandais Matti Suuronen, Futuro, demeure l’archétype de la maison de films de science-fiction, devenu au fil du temps une véritable icone de l'architecture utopique.

Matti Suuronen a voulu créer cette insolite maison en forme de soucoupe volante comme une cabine de ski qui serait "rapide à chauffer et facile à construire sur un terrain accidenté."
Cet article fait partie du dossier La Finlande et le Design

A la demande d’un ami d’enfance en quête d’une maison prête à habiter et à poser directement sur les pentes enneigées des montagnes, pour passer ses vacances de sports d’hiver, le designer finlandais Matti Suuronen créa le concept Futuro en 1968.

Avec une hauteur de 4 mètres, un diamètre de 8 mètres, un poids de 4000 kilos et un espace au sol de 36 mètres carrés, Futuro est une vraie maison.
Afficher la galerie
Avec une hauteur de 4 mètres, un diamètre de 8 mètres, un poids de 4000 kilos et un espace au sol de 36 mètres carrés, Futuro est une vraie maison.
©DR

A l’époque, l’américain Neil Armstrong s’apprête à faire ses premiers pas sur la lune, le flower power envahit les mentalités et l’industrie, les couleurs pop descendent dans la rue et le plastique entre dans les objets du quotidien, rendant le monde coloré et la vie facile.

Forme elliptique, sorte de capsule spatiale sur piliers ajustables, le Futuro reflète l’esprit optimiste des années soixante : la conquête de l’espace, la libération des mœurs,  le plastique en tant que matériau de construction, la démocratisation des productions en série, l’assemblage en modules, un nouveau besoin de mobilité, la soif de voyages lointains, les couleurs pop...

Prévue pour 8 personnes, Futuro offre 6 lit-sièges plus 1 lit double-siège.
Afficher la galerie
Prévue pour 8 personnes, Futuro offre 6 lit-sièges plus 1 lit double-siège.
©DR

Une curieuse soucoupe volante

Réalisé en polyester renforcé de fibre de verre, le prototype 001 mesure 8 mètres de diamètre et peut loger jusqu’à huit personnes.  Suite à l’enthousiasme général, Matti Suuronen envisage une production en série du Futuro, en réduisant le diamètre à 5 mètres, afin de le rendre plus facilement transportable.

Comme dans les soucoupes volantes, une porte s’ouvre vers le bas et libère six marches, permettant d’accéder à cette soucoupe de 36 mètres carrés et complètement aménagée d’un mobilier intégré en plastique. Cette maison ovoïde de vacances est également exposée à titre d’étude de design au Museum of modern Art à New York.

Futuro se compose de 16 éléments, qui ont été boulonnés ensemble pour former la partie inférieure avec le plancher et le toit.
Afficher la galerie
Futuro se compose de 16 éléments, qui ont été boulonnés ensemble pour former la partie inférieure avec le plancher et le toit.
©DR

Un nouveau type de maison préfabriquée

A l’origine, le projet était de fabriquer Futuro en série, afin d’atteindre un coût de revient suffisamment bas pour loger tous les peuples des différents continents. Belle utopie ou vœux pieux sans doute, mais Futuro était si léger, si facilement transportable par camion ou hélicoptère...que Matti Suuronen se plaisait à rêver à la concrétisation de cette belle aventure. Vivre une nouvelle mobilité faisait partie des principales aspirations du moment. Les gens pourraient désormais emporter leur maison mobile avec eux, et vivre comme des nomades des temps modernes.

Afin de faciliter son transport, la maison se compose de 16 éléments, qui ont été boulonnés ensemble pour former la partie inférieure avec le plancher et le toit. Ainsi, Futuro offre le choix de se construire sur site ou se démonter et remonter en 2 jours, avec besoin sur place d’uniquement 4 pieds pour la poser. Grâce à son isolation en polyuréthane et à son système de chauffage électrique, la maison nomade peut être chauffée à une température confortable en seulement trente minutes, et cela de - 20 à + 30 degrés.

La maquette d'origine de Futuro au musée du design d'Helsinki.
Afficher la galerie
La maquette d'origine de Futuro au musée du design d'Helsinki.
©DR

Futuro fut en outre le premier modèle en série de maison de vacances à faire l'objet de licences dans 50 pays. Les éléments distinctifs de cette "soucoupe volante", comme sa forme et sa trappe d'entrée d'avion, l'ont rendue très populaire chez les collectionneurs.

Malheureusement, la crise pétrolière de 1973  et le service de contrôle de l’urbanisme allemand mirent fin au doux rêve d’une production en série. Les prix du plastique renchérissent les coûts de production trop hauts pour être rentables. Moins de 100 modèles de maison Futuro ont vu le jour. Outre les 20 exemplaires construits en Finlande, quelques douzaines ont été fabriquées à l'étranger sous licence.

Tout récemment 12 modèles de copies de Futuro ont été découverts à Taïwan

Le Centre d'Exposition de WeeGee a acquis le premier exemplaire du Futuro avec comme numéro de série 001, possédé par Matti Kuusla de l'été 1968 à l'automne 2011 et basé dans Hirvensalmi. A  40 ans passé, le Futuro 001 fut soigneusement restauré et pour être exposé au public au WeeGee, du 8 mai au 16 septembre 2012. 

Un brasero central permet de chauffer l'habitacle et sert de barbecue.
Afficher la galerie
Un brasero central permet de chauffer l'habitacle et sert de barbecue.
©DR

Spécificités du Futuro:

  • coque en polyester
  • coloris disponibles : blanc, bleu clair, jaune ou rouge
  • hauteur 4 mètres
  • diamètre 8 mètres
  • poids 4000 kilos
  • espace au sol de 36 mètres carrés
  • 20 hublots ovales
  • entrée d'escalier rétractable
  • 6 lit-sièges plus 1 lit double-siège
  • brasero central formant  barbecue
  • mini-cuisine intégrée et équipée
  • micro salle de bains avec toilettes
  • transportable par hélicoptère

Restauré avec passion, le Futuro 001 est exposé au public au WeeGee, du 8 mai au 16 septembre 2012.
Afficher la galerie
Restauré avec passion, le Futuro 001 est exposé au public au WeeGee, du 8 mai au 16 septembre 2012.
©DR

Article publié le 25 juin 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire