Économique et écologique : l'énergie photovoltaïque

Chez moi, le soleil est vert…

Faire rimer écologie et économie, c’est possible : grâce au solaire photovoltaïque, une source d’énergie inépuisable, non polluante et... rentable.

Les panneaux photovoltaïques sur le toit de la maison passive « Karawitz »
Cet article fait partie du dossier L’énergie solaire photovoltaïque
Une énergie écologique
Le solaire photovoltaïque permet de produire de l'électricité grâce à des panneaux solaires équipés de capteurs (les « héliostats »).

C’est une énergie 100 % verte : Le fonctionnement d’un module se fait sans impact sur l’environnement et les panneaux sont entièrement recyclables.

De plus, on estime qu’une unité photovoltaïque produit en trois ans la quantité d’énergie qui a été utilisée pour sa construction. Comme elle a une durée de vie d’environ 30 ans, elle fabrique donc jusqu’à dix fois l’énergie qui a été consommée lors de sa fabrication.

Une énergie économique
Le soleil est une source d’énergie inépuisable, mais pas permanente : pour pallier aux absences de notre étoile, vous devrez connecter votre maison au réseau électrique.

La bonne nouvelle, c’est que le surplus produit par votre installation pourra être revendu au réseau, ce qui en augmentera d’autant la rentabilité. EDF rachète votre électricité 60,176 centimes d’euros par kWh si les panneaux sont intégrés au bâti (32,823 centimes d’euros par kWh dans le cas contraire), et vous vend la sienne un peu plus de 10 centimes d’euros par kWh (chiffres 2009).

En outre vous bénéficiez, pour l’installation de panneaux photovoltaïques, d’un taux de TVA réduit à 5,5 % ainsi que d’un crédit d’impôt de 50 %, sans compter les aides locales, nombreuses.

La rentabilisation d’une installation photovoltaïque peut prendre entre 4 et 10 ans. Comme les constructeurs garantissent leurs panneaux 20 ans, le scénario le plus pessimiste vous laisse 10 ans pour engranger les bénéfices de votre installation...

Astuces, pour plus d’économies et plus d’écologie
Pour vraiment passer au vert, pensez à compléter votre installation avec du solaire thermique (chauffe-eau, notamment).

Utilisez intelligemment l’électricité (ampoules fluocompactes, par exemple) et vérifiez l’isolation de votre maison.
Article publié le 4 avril 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.