Les toilettes sèches écologiques

Les toilettes sèches sont de nouveaux dispositifs qui viennent traiter les eaux usées sans passer par les réseaux d’assainissement conventionnels établis dans les milieux urbanisés. Quelles en sont les modalités?

La cuvette des toilettes écologiques commercialisées par Aqualogik peut revêtir une forme carrée ou octogonale. Les toilettes sèches sont vendues avec un récipient destiné à recueillir les matières qui, une fois séchées, formeront un compost réutilisable.

Si le traitement des eaux usées a pris l’envergure, à l’échelle mondiale, d’un enjeu de santé publique, celui des eaux usées domestiques conserve une importance non négligeable dans les foyers des particuliers. La propension des eaux « noires », qui contiennent des matières fécales ou des résidus provenant du lavage des mains, du corps et de la vaisselle, à polluer les milieux (urbains ou naturels) dans lesquels elles sont traitées est aujourd’hui totalement avéré. Voici quelques alternatives pour traiter ses eaux usées domestiques dans une perspective économique et écologique.

Traiter ses eaux « noires »

Elles contiennent des particules difficiles à éliminer (matières fécales, produits domestiques ou industriels mélangés à du liquide) et sont d’ordinaire acheminées vers des stations d’épuration ou des fosses septiques autonomes. Les toilettes à compost (ou « toilettes sèches »), qui sont des systèmes d’assainissement écologiques n’utilisant pas d’eau, demeurent à ce jour la principale et nouvelle alternative pour traiter les eaux usées domestiques.

"Rien ne se perd, tout se transforme" : la reconversion des déchets en compost

Les avantages d’une installation de toilettes sèches dans un foyer s’avèrent rapidement manifestes, comme la préservation de l’eau potable (chaque chasse d’eau représente 3 à 12 litres de liquide), et surtout la production d’un engrais naturel, le « compost » : il est le produit du « compostage », une opération qui consiste à transformer les déchets organiques contenus dans les eaux usées en une matière fertile et réutilisable. Il suffit de les recueillir avant de les laisser sécher à l’air libre, et le terreau ainsi produit devient alors une ressource naturelle : un engrais qui ravira les jardiniers et les cultivateurs, une matière organique transformée en un gaz capable de produire de l’électricité ou du chauffage en hiver.

L’utilisation des toilettes sèches et la production de compost ont encore du mal à intégrer les mœurs françaises. Ce n’est nullement le cas en Allemagne ou en Suède, où des programmes pilotes sont établis depuis plusieurs années dans de petites communes où les déchets organiques des habitants sont compostés en vue de produire du gaz, et ce, dans un souci d’autosuffisance en énergie et de développement durable.

Article publié le 18 juillet 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums
  • pouvez vous me renseigner comment traiter les eaux usées tel lave vaisselle , salle de bain etc si on utilise un toilette sèche

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.