Les ascenseurs de la Tour Eiffel

Véritables prouesses techniques pour l'époque, les ascenseurs de la Tour Eiffel accueillaient les visiteurs dès le premier jour de son inauguration à l'Exposition Universelle.

Les ascenseurs historiques de la Tour Eiffel sont de véritables bijoux de technologie à l’époque de l’inauguration du monument.
Voir plus : ascenseur, Tour Eiffel

Dès l’ouverture de l’Exposition Universelle de 1889, les visiteurs peuvent accéder aux étages de la Tour Eiffel en empruntant des ascenseurs. Véritables prouesses techniques pour l’époque, puisque jamais auparavant les contraintes de telles hauteurs et de telles charges n’avaient été abordées, les ascenseurs offrent à des centaines de milliers de visiteurs dès les débuts de l’exploitation, la possibilité de s’élever en toute sécurité pour embrasser tout Paris des yeux. Si aujourd’hui l’ascenseur semble un équipement usuel, pour l’époque, c’est un exploit. Certains ascenseurs historiques sont toujours en fonctionnement à la Tour Eiffel : soigneusement préservé, ce patrimoine exceptionnel atteste aujourd’hui encore du génie visionnaire de Gustave Eiffel.

Les ascenseurs, éléments vitaux du monument, sont mis à rude épreuve. En une année, leurs parcours cumulés représentent deux fois et demie le tour de la Terre, soit plus de 103 000 kilomètres.

Les machineries des ascenseurs historiques sont ouvertes exceptionnellement au public, lors des journées Européennes du Patrimoine ou dans le cadre de visites guidées. Comme sorties de l’imagination de Jules Verne, elles entraînent le visiteur dans les entrailles de la Tour, à la découverte du fonctionnement de ces surprenantes machines.

Les cabines, les systèmes électriques, informatiques et les machineries historiques qui actionnent encore aujourd’hui les ascenseurs sont perpétuellement révisés, réparés, graissés. Ils sont contrôlés en permanence par les techniciens du monument qui les mettent en route tôt le matin, avant l’arrivée des visiteurs, et surveillent leur fonctionnement tout au long de l’ouverture au public. Leur pilotage étant assuré par les agents d’accueil de la Tour.

Les ascenseurs au moment de la construction

Au départ, les quatre piliers étaient équipés d’une ou deux cabines entre le rez-de-chaussée et le 2e étage. Puis, en juin 1889 (soit un mois après son inauguration), un total de cinq ascenseurs hydrauliques sont mis en service, afin d’accueillir les visiteurs toujours plus nombreux. Leur technologie balbutiante conduit Gustave Eiffel à moderniser ces moyens d’ascension à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1900.

L’ascension était assurée entre le 2e et le 3e étage par un ascenseur « Edoux », une machine hydraulique unique au monde, avec ses vérins de 80 mètres de long.

Tous les ascenseurs n’ont pas été conservés. Les ascenseurs « Otis » des piliers Nord et Sud ont été démontés en 1910. Quant aux ascenseurs « Roux-Combaluzier » des piliers est et Ouest, ils ont été remplacés en 1899 par des ascenseurs élaborés par Fives-Lille.

Des ascenseurs remplis d’histoire

Dans le pilier Nord, un ascenseur électrique « Schneider », installé en 1965, a été modernisé entre 1994 et 1995, puis rénové en 1997. Son réducteur de vitesse a été changé en 2004.

Dans le pilier Sud est installé un ascenseur électrique « Otis », dont l’usage est réservé aux clients du restaurent Jules Verne (depuis 1983), ainsi qu’un monte-charge de 4 tonnes (1989) rénové en 2003, puis en 2007.

Dans les piliers Est et Ouest, des ascenseurs hydrauliques « Fives-Lille » ont été installés en 1889, puis modernisés en 1986 et 1987, et enfin rénovés en 1992, 1995 et 2005. D’importants travaux sont engagés en 2008 afin de remplacer entièrement l’ascenseur Ouest, pour revenir au système de base simple mais ingénieux imaginé par Gustave Eiffel et la société Fives-Lille en 1899.

L’ascenseur hydraulique « Edoux » placé entre le 2e et le 3e étage ne fonctionnant pas en hiver à cause du gel, il a été démonté en 1983. La pompe hydraulique qui alimentait sa machinerie en eau est depuis lors exposée au premier étage de la Tour. Deux doubles cabines électriques « Duolift-Otis » sont installées en 1983, puis remplacées par des neuves en 1994 et 1995 et rénovées en 2007.

Tour Eiffel
www.tour-eiffel.fr

Les 5 ascenseurs de la Tour Eiffel amènent quotidiennement les flots de touristes jusqu’au sommet de la vieille dame de fer.
Afficher la galerie
Les 5 ascenseurs de la Tour Eiffel amènent quotidiennement les flots de touristes jusqu’au sommet de la vieille dame de fer.
©Beboy - Fotolia.com

Article publié le 26 mai 2014

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire