Ennis House, une icône d’art architectural américain

Construite dans les années 1920 par Frank Lloyd Wright à Los Angeles, cette maison mythique s’inspire des temples mayas.

Le bâtiment est construit avec 27 0000 blocs de béton préfabriqué marqués de motifs en relief sur 3000 m². Il offre aussi une vue à couper le souffle sur Los Angeles.
Voir plus : béton, Frank Lloyd Wright

Le style maya revisité

Ennis House a été conçue en 1924 par l’architecte Frank Lloyd Wright (1867-1959) pour Charles et Mabel Ennis, dont elle porte le nom. C’est la 5ème maison construite par cet architecte sur le même modèle dans le nord de Los Angeles, après la Hollyhock House (1916), la Millard House (1923) à Pasadena, la Stoner (1923) et la Samuel Freeman House dans les Hollywood Hills (1923). Et c’est aussi la plus grande et la préférée des créations de son architecte. La conception unique de cette immense maison est basée sur les anciens temples mayas. Avec d'autres bâtiments de Frank Lloyd Wright, tels que l'A. D. German Warehouse dans le Wisconsin et l'Hollyhock House d'Hollywood, elle a souvent été considérée comme un exemple de « renouveau de l'architecture maya ». L'ornementation en relief de sa façade est inspirée par les reliefs symétriques des bâtiments mayas à Uxmal. Le procédé de construction à base de blocs de béton ouvragé, ornés de motifs ou ajourés, développé par Frank Lloyd Wright au courant des années 1920, a été baptisé textile block system (construction en blocs tissés). Grace à lui, il a réussi conférer ses lettres de noblesse à un matériau jugé ingrat. Au lieu de peindre le ciment, il préfère lui laisser sa couleur naturelle pour créer une continuité visuelle entre l’intérieur et l’extérieur. En tant que précurseur de l’art de vivre américain moderne des années 1950, Frank Lloyd Wright a également dessiné, dans cette maison, des espaces ouverts propres à favoriser la vie de famille, la liberté de mouvement et l’accueil des invités. A cette époque, proche de la crise de 1929, les habitations de riches particuliers assistent à la disparition progressive des domestiques. Ennis House sensibilisait aussi ses habitants à son environnement naturel et extérieur qui entre avec bonheur à l’intérieur.

Frank Lloyd Wright a exploré, ici comme dans ses autres réalisations, les formes (ellipses, rectangles imbriqués, cercles, octogones, hémicycles, pour mieux laisser entrer la lumière du soleil) et les matériaux (acier, brique, bois, verre, ciment).
Afficher la galerie
Frank Lloyd Wright a exploré, ici comme dans ses autres réalisations, les formes (ellipses, rectangles imbriqués, cercles, octogones, hémicycles, pour mieux laisser entrer la lumière du soleil) et les matériaux (acier, brique, bois, verre, ciment).
©Coldwell Banker

Un décor pour le 7ème art

Ennis House a également fait l'objet d'un classement au titre du National Register of Historic Places ainsi qu’au National Trust for Historic Preservation le 3 mars 1976 par la municipalité de Los Angeles. C’est aussi une star du cinéma. Filmée dans Female (1933) de Michael Curtiz, elle est aussi apparue dans La Nuit de tous les mystères (1959), Karaté Kid 3 (1989), Les Aventures de Rocketeer (1991) et Blade Runner (1982) comme appartement de Rick Deckard ou encore dans Mulholland Drive (2001) de David Lynch. Et pour les amateurs de séries TV, elle sert également de refuge à Angel (David Boreanaz) dans la 2e et 3e saison de la série Buffy contre les vampires.

Les vitraux typiques de l’Art Déco tamisent et colorent la lumière sans assombrir les espaces.
Afficher la galerie
Les vitraux typiques de l’Art Déco tamisent et colorent la lumière sans assombrir les espaces.
©Coldwell Banker

Une maison à vendre

Après avoir été la propriété du milliardaire Ron Burkle, amateur de maisons historiques et qui a achevé de la restaurer, Ennis House est de nouveau en vente par Coldwell Banker®, l’un des leaders mondiaux de la vente des propriétés de prestige. Voulez-vous l’acquérir ? Elle est estimée à 23 millions de dollars !

Site : www.coldwellbanker.fr

La maison offre une forte horizontalité de volumes, un principe d’aire ouverte, abondamment éclairée par des rangées de fenêtres, avec un lien entre l’intérieur et l’extérieur, comme dans l’architecte japonaise qui a beaucoup influencé l’architecte. La piscine a été créée dès la conception du bâtiment.
Afficher la galerie
La maison offre une forte horizontalité de volumes, un principe d’aire ouverte, abondamment éclairée par des rangées de fenêtres, avec un lien entre l’intérieur et l’extérieur, comme dans l’architecte japonaise qui a beaucoup influencé l’architecte. La piscine a été créée dès la conception du bâtiment.
©Coldwell Banker

Dans cette maison, tous les éléments d’architecture intérieure dessinés sur mesure, comme la cheminée qui reprend le décor des blocs de construction, faisaient partie intégrante de la conception d’origine présentée aux premiers propriétaires.
Afficher la galerie
Dans cette maison, tous les éléments d’architecture intérieure dessinés sur mesure, comme la cheminée qui reprend le décor des blocs de construction, faisaient partie intégrante de la conception d’origine présentée aux premiers propriétaires.
©Coldwell Banker

La maison dispose de 4 chambres et d’autant de salles de bains.
Afficher la galerie
La maison dispose de 4 chambres et d’autant de salles de bains.
©Coldwell Banker

L’intérieur marie à merveille tous les matériaux et les formes pour composer un espace chaleureux et lumineux.
Afficher la galerie
L’intérieur marie à merveille tous les matériaux et les formes pour composer un espace chaleureux et lumineux.
©Coldwell Banker

Ennis House témoigne que Frank Lloyd Wright a été l’un des premiers architectes à intégrer l’aménagement intérieur dans ses réalisations : mobilier, tapis, fenêtres, vitraux, portes, tables, chaises, dispositifs d’éclairage et éléments décoratifs, tout était conçu en amont avec le projet architectural.
Afficher la galerie
Ennis House témoigne que Frank Lloyd Wright a été l’un des premiers architectes à intégrer l’aménagement intérieur dans ses réalisations : mobilier, tapis, fenêtres, vitraux, portes, tables, chaises, dispositifs d’éclairage et éléments décoratifs, tout était conçu en amont avec le projet architectural.
©Coldwell Banker

Article publié le 14 septembre 2018

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire