La Maison de la Radio inscrite au titre des Monuments historiques

Afficher toute la galerie photos

Dès l'origine de la conception de la Maison de la Radio, l'architecte Henry Bernard a voulu intégrer des œuvres d'art pour le public, et pour habiller le bâtiment austère.

Photo : 8 / 8
La mosaïque de Gustave Singier aux tons adoucis est composée de pâtes de verre taillé. L’œuvre est un contrepoint au dépouillement de l'architecture, proposant au spectateur un « tremplin pour sa sensibilité et son imagination sans aucune référence avec le réel ».

La mosaïque de Gustave Singier aux tons adoucis est composée de pâtes de verre taillé. L’œuvre est un contrepoint au dépouillement de l'architecture, proposant au spectateur un « tremplin pour sa sensibilité et son imagination sans aucune référence avec le réel ».

©Christophe Abramowitz