Un appartement décloisonné sous les combles

Afficher toute la galerie photos

A Paris, au dernier étage d’un immeuble, l’architecte Laurent-Olivier Gros a aménagé un petit nid coloré. Dans ce cocon aux teintes pop, comme un puzzle multicolore, l’espace a été métamorphosé.

Photo : 11 / 20
La cuisine acidulée est aménagée avec des éléments standards de rangement (caissons Applad, IKEA), recouverts d’un primaire d’accrochage et repeints avec une laque par un menuisier, encadrent la table de repas en bois foncé (un ancien modèle de Cinna) et des sièges en polycarbonate translucide, un matériau discret qui n’encombre pas l’espace visuellement (fauteuils Louis Ghost, création Philippe Starck, Kartell).

La cuisine acidulée est aménagée avec des éléments standards de rangement (caissons Applad, IKEA), recouverts d’un primaire d’accrochage et repeints avec une laque par un menuisier, encadrent la table de repas en bois foncé (un ancien modèle de Cinna) et des sièges en polycarbonate translucide, un matériau discret qui n’encombre pas l’espace visuellement (fauteuils Louis Ghost, création Philippe Starck, Kartell).

©DR