Jeux de lumière et de couleurs à l’hôtel Mercure

L’architecte d’intérieur Karine Lewkowicz a réaménagé les espaces généraux de cet hôtel proche de Paris en jonglant avec les codes télévisuels.

Le Lobby forme une transition vers la terrasse et le restaurant. Le noir et le blanc habillent l’espace d’accueil.
Voir plus : hotel, lobby

Qui est Karine Lewkowicz ?

Née d’une famille de tanneurs travaillant avec l’industrie du luxe, Karine Lewkowicz a étudié l’art à Tel-Aviv et l’architecture d’intérieur à Paris, à l’école Camondo, où elle a rencontré Sylvain Dubuisson. Après une collaboration avec ce « mentor », elle ouvre, en 2003, sa propre agence où elle développe des projets résidentiels, des aménagements de restaurants, de boutiques ou d’hôtels. A son actif, la décoration intérieure du restaurant Le Lazare à Paris, le restaurant et la boulangerie française Le Vrai à Milan…Son style affirmé utilise des lignes de force graphiques, des couleurs en masse, des jeux de symétrie… 

Le restaurant, divisé en trois grandes arches en verre de couleur bleu, rouge et vert, évoque l’effet kaléidoscopique d’un écran TV. Et les ambiances colorées évoluent tout au long de la journée.
Afficher la galerie
Le restaurant, divisé en trois grandes arches en verre de couleur bleu, rouge et vert, évoque l’effet kaléidoscopique d’un écran TV. Et les ambiances colorées évoluent tout au long de la journée.
©Claude Weber

Variation sur la couleur

« L’image, l’écran, le visuel, la couleur, les pixels qui créent l’image, les effets d’optique…Autant d’éléments qui, d’après moi, permettent d’entrer dans un univers comme on entrerait dans un écran, jouer avec les déformations, les flous, le monde de la lumière...», précise Karine Lewkowicz qui a interprété le thème du sport et des médias de façon originale pour aménager les espaces génériques de l’hôtel Mercure à Boulogne-Billancourt. Travaillé en prisme de verre, le mur de la marque Accor éclaire tout en émaillant l’espace de ses faisceaux lumineux. Il sublime aussi la suspension composée de Led imaginée par le designer Arik Lévy.  

Sur le rooftop, la terrasse domine tout Paris avec des poufs déstructurés pour se détendre au fil de l’eau.
Afficher la galerie
Sur le rooftop, la terrasse domine tout Paris avec des poufs déstructurés pour se détendre au fil de l’eau.
©Claude Weber

Voyage au pays du télévisuel

Dans le lobby baigné de bleu, les visiteurs sont instantanément saisis par la couleur et les jeux de lumière qui composent une entrée douce et chaleureuse. « J’ai choisi les couleurs dominantes, bleu, vert et rouge qui mêlées donnent du blanc et l’impression de traverser un prisme. Nous vivons dans l’ère de l’écran et c’est un voyage au cœur de cet écran que nous souhaitons faire vivre au client », souligne Karine Lewkowicz. Et les assises de différentes hauteurs, conçues comme des gradins, recréent un espace de convivialité, rappelant ainsi l’esprit sportif du stade Roland Garros, situé à proximité.

Contacts :
Hôtel Mercure Paris Boulogne

37, place René Clair,
92100 Boulogne-Billancourt
Tél. : 08 25 80 47 47
www.accorhotel.com

Karine Lewkowicz
www.lewkowicz.com

Un effet d’optique comme un zoom sur un écran de télé conserve la transparence de l’espace tout donnant du caractère au restaurant par l’interaction des couleurs entre elles. Les couleurs énergiques et dynamiques créent le mouvement.
Afficher la galerie
Un effet d’optique comme un zoom sur un écran de télé conserve la transparence de l’espace tout donnant du caractère au restaurant par l’interaction des couleurs entre elles. Les couleurs énergiques et dynamiques créent le mouvement.
©Claude Weber

La terrasse du rez-de-chaussée comme le rooftop du 7ème étage avec son bassin vivent au rythme des 4 saisons grâce des paravents végétalisés où s’accrochent des plantes grimpantes.
Afficher la galerie
La terrasse du rez-de-chaussée comme le rooftop du 7ème étage avec son bassin vivent au rythme des 4 saisons grâce des paravents végétalisés où s’accrochent des plantes grimpantes.
©Claude Weber

Façades transparentes, espaces clairs, absence totale de portes, l’espace offre des perspectives qui repoussent ses limites.
Afficher la galerie
Façades transparentes, espaces clairs, absence totale de portes, l’espace offre des perspectives qui repoussent ses limites.
©Claude Weber

A gauche, les hauteurs variées des assises dessinent des espaces différents : tables d’hôtes, tables basses pour l’apéritif et le goûter, tables plus traditionnelles pour le déjeuner ou le dîner. Au plafond, une suspension lumineuse signée du designer Arik Lévy. A droite, jeux de lignes verticales rouges s’accordant avec le parti-pris chromatique du lieu et dessinés avec un mur de bouteilles, à l’entrée du restaurant.
Afficher la galerie
A gauche, les hauteurs variées des assises dessinent des espaces différents : tables d’hôtes, tables basses pour l’apéritif et le goûter, tables plus traditionnelles pour le déjeuner ou le dîner. Au plafond, une suspension lumineuse signée du designer Arik Lévy. A droite, jeux de lignes verticales rouges s’accordant avec le parti-pris chromatique du lieu et dessinés avec un mur de bouteilles, à l’entrée du restaurant.
©Claude Weber

Article publié le 23 janvier 2021

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire