La métamorphose d’un studio de 19 m²

Moins de 20 m² pour ce studio où chaque centimètre, recoin ou place perdue a été exploité. La recette de l’architecte Cyril Rheims : travailler l’espace dans son volume et exploiter sa verticalité.

La porte de la salle de bains en verre sablé laisse passer la lumière, tout en conservant l’intimité de l’espace. En partie haute, les vitres totalement claires apportent un complément de lumière naturelle. Les spots d’éclairage cubiques participent au concept graphique de l’espace.

Un petit espace à réinventer

Situé au rez-de-chaussée d’un immeuble parisien, ce petit appartement, resté dans son jus pendant 30 ans, avait aussi l’inconvénient d’être très sombre avec des pièces aveugles. La lumière ne pénétrait pas dans la cuisine et la salle de bains. Meublé avec des éléments hétérogènes, l’espace au sol était réduit.

Par un jeu subtil de volumes imbriqués, l’estrade multifonction est un vrai espace de vie et de rangement polyvalent.
Afficher la galerie
Par un jeu subtil de volumes imbriqués, l’estrade multifonction est un vrai espace de vie et de rangement polyvalent.
©Cyril Rheims

La méthode pour le transformer

L’architecte Cyril Rheims a évité les cloisons opaques et a recréé une salle de bains avec des parois vitrées translucides. Il a aussi exploité la hauteur sous plafond de 2,77 m, en empilant les fonctions et en créant des rangements intégrés à l’espace qui évitent de rajouter des meubles supplémentaires encombrant la surface au sol.

Le podium offre un plan de travail dessiné en biais. L’espace est simplement meublé avec des tabourets qui peuvent se glisser dessous pour libérer la zone de circulation.
Afficher la galerie
Le podium offre un plan de travail dessiné en biais. L’espace est simplement meublé avec des tabourets qui peuvent se glisser dessous pour libérer la zone de circulation.
©Cyril Rheims

Un lieu ludique et pratique

Désormais le lit est placé sur une estrade dont le soubassement est composé de différents rangements. Une hauteur de 74 cm est exploitée en tiroirs, placards et boîtes. Les marches pour accéder au couchage s’intègrent à l’architecture de la chambre ouverte, de même que la penderie, grâce à un dégradé de tons de bleus. Le podium lui-même s’étend pour offrir un plan horizontal qui sert de bureau et de table de repas. La cuisine aménagée à l’opposé de l’installation précédente, profite de la lumière des deux fenêtres de la pièce à vivre. L’estrade cache aussi toutes les canalisations nécessaires à son déplacement et à sa nouvelle organisation. Un jeu de couleurs rythme l’espace, tandis que les nouveaux aménagements dessinés avec des lignes en diagonale agrandissent visuellement l’espace.

Réalisation :
Cyril Rheims

Scm Plateforme
43, rue de la Mare
75020 Paris
et 7 bis rue Hoche
34470 Pérols
Tél. : 06 21 02 95 11 et 04 34 11 24 78
Mail : ki.cyril@gmail.com
www.cyrilrheims.com

La salle de bains intègre un coin toilette avec cuvette suspendue et réservoir de chasse d’eau intégré à la cloison gain de place.
Afficher la galerie
La salle de bains intègre un coin toilette avec cuvette suspendue et réservoir de chasse d’eau intégré à la cloison gain de place.
©Cyril Rheims

Le plan de travail offre une différence de niveau et de largeur qui permet un dégagement plus confortable pour circuler.
Afficher la galerie
Le plan de travail offre une différence de niveau et de largeur qui permet un dégagement plus confortable pour circuler.
©Cyril Rheims

La cloison en verre sablé de la salle de bains participe à la géométrie de l’espace et à son décor en aplats de couleurs et de matières.
Afficher la galerie
La cloison en verre sablé de la salle de bains participe à la géométrie de l’espace et à son décor en aplats de couleurs et de matières.
©Cyril Rheims

Avant les travaux : un espace sous mezzanine sombre et maladroitement exploité.
Afficher la galerie
Avant les travaux : un espace sous mezzanine sombre et maladroitement exploité.
©Cyril Rheims

Avant les travaux : une salle de bains cloisonnée comme un cagibi sans apport de lumière naturelle.
Afficher la galerie
Avant les travaux : une salle de bains cloisonnée comme un cagibi sans apport de lumière naturelle.
©Cyril Rheims

Avant les travaux : une pièce unique encombrée par une mezzanine et des meubles de complément.
Afficher la galerie
Avant les travaux : une pièce unique encombrée par une mezzanine et des meubles de complément.
©Cyril Rheims

Plan 3D de cloisonnement
Afficher la galerie
Plan 3D de cloisonnement
©Cyril Rheims

Plan de coupe de l'estrade
Afficher la galerie
Plan de coupe de l'estrade
©Cyril Rheims

Plan de démolition
Afficher la galerie
Plan de démolition
©Cyril Rheims

Plan de la cuisine
Afficher la galerie
Plan de la cuisine
©Cyril Rheims

Plan des nouveaux sols
Afficher la galerie
Plan des nouveaux sols
©Cyril Rheims

Plan électrique du studio
Afficher la galerie
Plan électrique du studio
©Cyril Rheims

Plan du studio: les aménagements en diagonale agrandissent l’espace.
Afficher la galerie
Plan du studio: les aménagements en diagonale agrandissent l’espace.
©Cyril Rheims

Plan estrade 3D. L’estrade, sculptée dans l’espace et à laquelle on accède par deux marches, offre, en partie basse, un espace de rangement.
Afficher la galerie
Plan estrade 3D. L’estrade, sculptée dans l’espace et à laquelle on accède par deux marches, offre, en partie basse, un espace de rangement.
©Cyril Rheims

Article publié le 5 juillet 2018

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire