A Nogent-sur-Marne, une chambre au salon

Pour conserver les volumes de deux chambres existantes, l’architecte d’intérieur, Delphine Gaillard, a implanté une alcôve de nuit au cœur de la pièce à vivre. Une nouvelle vie pour cet appartement de 60 m², également entièrement remeublé par ses soins.

Projet de la chambre au salon qui comporte 4 cloisons de séparation, deux ouvertes pour laisser passer la lumière et deux fermées pour garantir une certaine intimité. Modèle Orion, en contreplaqué de bouleau laminé, chez Leroy Merlin.

Un cas particulier

La propriétaire de cet appartement, situé au rez-de-chaussée et ouvrant sur un petit jardin, s’y est installée avec ses deux filles, après son divorce. Elle n’avait malheureusement pas le budget pour acquérir un nouveau logement avec les 3 chambres idéales. Sans gros travaux, elle souhaitait conserver une chambre pour chacune d’elles et acceptait de dormir au salon, mais pas dans un canapé !

L’alcôve de nuit et ses murs façon claustras recouverts de panneaux opaques composant une bibliothèque. Cloisons de séparation Orion (H 340 x L 65 x P 14,5 cm), chez Leroy Merlin.
Afficher la galerie
L’alcôve de nuit et ses murs façon claustras recouverts de panneaux opaques composant une bibliothèque. Cloisons de séparation Orion (H 340 x L 65 x P 14,5 cm), chez Leroy Merlin.
©Delphine Gaillard Décoration

Chambre intégrée avec claustras ouverts pour capturer la lumière du jour et offrir une vue sur le jardin. Suspension lumineuse, modèle Wild, chez Maisons du Monde.
Afficher la galerie
Chambre intégrée avec claustras ouverts pour capturer la lumière du jour et offrir une vue sur le jardin. Suspension lumineuse, modèle Wild, chez Maisons du Monde.
©Delphine Gaillard Décoration

Une chambre en plus

L’architecte d’intérieur Delphine Gaillard a proposé l’implantation de la zone de nuit derrière des claustras. Posé sur une estrade qui fait office de sommier et orienté vers le jardin, le lit permet aussi de profiter de la nature. La hauteur du podium et de la marche a été calculée en fonction de la hauteur des claustras (2,40 m) qui devaient toucher le plafond. Pour optimiser l’espace restant du salon, le coin canapé et détente a été déplacé près de la cuisine, tandis que le coin repas a été installé du côté de l’alcôve. Et une porte coulissante à galandage a été posée à la place du modèle existant battant pour accéder à la chambre de la fille cadette.

Le projet de bureau dans l’entrée.
Afficher la galerie
Le projet de bureau dans l’entrée.
©Delphine Gaillard Décoration

Le nouveau coin bureau dans l’entrée avec ses rangements réalisés sur mesure. Peinture murale, couleur Océane 245 chez Flamant. Papier-peint, avec motifs géométriques dorés, Erica Wakerly chez Au Fil des Couleurs. Applique lumineuse, modèle Zoticus chez AM.PM.
Afficher la galerie
Le nouveau coin bureau dans l’entrée avec ses rangements réalisés sur mesure. Peinture murale, couleur Océane 245 chez Flamant. Papier-peint, avec motifs géométriques dorés, Erica Wakerly chez Au Fil des Couleurs. Applique lumineuse, modèle Zoticus chez AM.PM.
©Delphine Gaillard Décoration

Une décoration finalisée

Les chambres des deux filles ont été recomposées et structurées avec un coin pour le couchage et un autre espace pour l’étude et les devoirs. Dans l’entrée, un espace bureau doté d’un poste informatique a été aménagé pour toute la famille. Dans la salle de bains, Delphine Gaillard a seulement rajouté un placard et dans la cuisine, elle a changé le plan de travail. Côté déco, elle a dessiné une ambiance scandinave, douce et reposante, avec un choix de mobilier en bois clair et d’accessoires textiles pour transformer l’espace en un cocon douillet. Côté couleurs, un camaïeu d’écrus et beiges, ponctué de touches de bleu canard ou plus foncé, dessine une atmosphère sereine. Dans ce nouveau nid confortable, tout est désormais bien organisé pour un nouveau départ dans la vie de famille !

Contact 
Delphine Gaillard Décoration :
www.dgdecoration.com
Tél. : 06 14 17 71 14

Projet de la chambre d’adolescente dans une ambiance bleu canard.
Afficher la galerie
Projet de la chambre d’adolescente dans une ambiance bleu canard.
©Delphine Gaillard Décoration

Après : la chambre de l’adolescente avec un panneau de papier en tête de lit et une étagère murale bibliothèque qui fait gagner de la place. Chevet, modèle Gladom chez Ikea. Papier peint Feathers, Au fil des couleurs.
Afficher la galerie
Après : la chambre de l’adolescente avec un panneau de papier en tête de lit et une étagère murale bibliothèque qui fait gagner de la place. Chevet, modèle Gladom chez Ikea. Papier peint Feathers, Au fil des couleurs.
©Delphine Gaillard Décoration

Après : la chambre de l’adolescente avec un coin bureau en pleine lumière, s’ouvrant sur le jardin. Bureau, modèle Terre de nuit, La Redoute.
Afficher la galerie
Après : la chambre de l’adolescente avec un coin bureau en pleine lumière, s’ouvrant sur le jardin. Bureau, modèle Terre de nuit, La Redoute.
©Delphine Gaillard Décoration

Après : le coin bureau de la chambre de l’adolescente, avec un placard dissimulé derrière un rideau pour gagner de la place.
Afficher la galerie
Après : le coin bureau de la chambre de l’adolescente, avec un placard dissimulé derrière un rideau pour gagner de la place.
©Delphine Gaillard Décoration

Après : la chambre de la fille cadette, avec une partie couchage limitée et mise en valeur par deux pans de murs peints. Lit, modèle Selisa, La Redoute. Chaise, modèle Deauville, Made.com.
Afficher la galerie
Après : la chambre de la fille cadette, avec une partie couchage limitée et mise en valeur par deux pans de murs peints. Lit, modèle Selisa, La Redoute. Chaise, modèle Deauville, Made.com.
©Delphine Gaillard Décoration

Après : le salon qui a changé de place et le coin repas installé derrière l’alcôve. Canapé, modèle Baci, et table basse extensible, modèle Elia, chez Habitat. Liseuse, modèle Mistinguett chez AM.PM. Table à rallonges, modèle Biface chez La Redoute, chaises, modèle Deauville, chez Made.com. Suspension lumineuse, modèle Wild, chez Maisons du Monde.
Afficher la galerie
Après : le salon qui a changé de place et le coin repas installé derrière l’alcôve. Canapé, modèle Baci, et table basse extensible, modèle Elia, chez Habitat. Liseuse, modèle Mistinguett chez AM.PM. Table à rallonges, modèle Biface chez La Redoute, chaises, modèle Deauville, chez Made.com. Suspension lumineuse, modèle Wild, chez Maisons du Monde.
©Delphine Gaillard Décoration

Après : le salon lumineux animé par des couleurs claires des matières naturelles et des touches de bleu canard. Canapé, modèle Baci, et table basse, modèle Elia, chez Habitat. Poufs en velours avec base en laiton, modèle Hetherington, chez Made.com. Lampadaire, modèle Askel, chez Maisons du Monde.
Afficher la galerie
Après : le salon lumineux animé par des couleurs claires des matières naturelles et des touches de bleu canard. Canapé, modèle Baci, et table basse, modèle Elia, chez Habitat. Poufs en velours avec base en laiton, modèle Hetherington, chez Made.com. Lampadaire, modèle Askel, chez Maisons du Monde.
©Delphine Gaillard Décoration

Avant : le coin bureau de l’entrée avec des rangements ouverts et du mobilier aux teintes foncées qui ne s’intègre pas dans l’espace.
Afficher la galerie
Avant : le coin bureau de l’entrée avec des rangements ouverts et du mobilier aux teintes foncées qui ne s’intègre pas dans l’espace.
©Delphine Gaillard Décoration

Avant : la chambre destinée à l’adolescente, sans rangement ni structuration.
Afficher la galerie
Avant : la chambre destinée à l’adolescente, sans rangement ni structuration.
©Delphine Gaillard Décoration

Avant : une première chambre où le lit de 2 places envahit tout l’espace.
Afficher la galerie
Avant : une première chambre où le lit de 2 places envahit tout l’espace.
©Delphine Gaillard Décoration

Avant : dans la future chambre de l’adolescente, un coin non exploité.
Afficher la galerie
Avant : dans la future chambre de l’adolescente, un coin non exploité.
©Delphine Gaillard Décoration

Avant : le salon et ses meubles placés contre les murs, sans convivialité.
Afficher la galerie
Avant : le salon et ses meubles placés contre les murs, sans convivialité.
©Delphine Gaillard Décoration

Article publié le 20 septembre 2020

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire