A Paris, des chambres de bonnes recomposées en appartement

Afficher toute la galerie photos

Harmoniser le puzzle de pièces rapportées, c’est le challenge réussi de l’architecte Laurence Chéret qui a redessiné une cohérence visuelle dans cet espace fragmenté.

Photo : 4 / 12
Le caractère discret du mobilier laisse des possibilités d’appropriation aux futurs occupants. Il permet ainsi de créer une intimité tout en décorant l’espace à la manière des anciennes demeures. Ici, ce meuble deux corps, accroché au mur, offre une interprétation contemporaine du buffet traditionnel de salle à manger ou de salon.

Le caractère discret du mobilier laisse des possibilités d’appropriation aux futurs occupants. Il permet ainsi de créer une intimité tout en décorant l’espace à la manière des anciennes demeures. Ici, ce meuble deux corps, accroché au mur, offre une interprétation contemporaine du buffet traditionnel de salle à manger ou de salon.

©Cyrille Lallement