A Paris, un studio à la surface optimisée

Situé dans le quartier du Père-Lachaise, cet appartement de 30 m² a été complètement restructuré pour offrir une nouvelle fonctionnalité.

La cuisine après : une cuisine linéaire avec un grand plan de travail installé sous la fenêtre. En partie basse, le réfrigérateur, le four, de grands placards de rangements avec tiroirs à l’anglaise. En partie haute, des étagères pour avoir à portée de main la vaisselle quotidienne et les appareils de petit électroménager comme la machine à café. Le plan de travail de 3 m de long dégagé entre l’évier et la plaque de cuisson offre une belle fonctionnalité. Et les crédences en miroir agrandissent l’espace.

De nouveaux volumes

Le projet de l’architecte Olivier Guyot proposait l’aménagement d’un séjour avec cuisine ouverte, d’une chambre et d’une salle bains pour offrir au jeune couple qui désirait l’habiter un volume « ordonné, hiérarchisé et d’une utilisation fonctionnelle ». Pour cela, les surfaces de chaque pièce existante ont été réajustées pour obtenir « un espace jour de 12 m², un espace nuit de 11 m² (9 m² utiles + 6 m3 de rangement), une salle de bains de 3,5 m² et une petite entrée d’1,5 m² », précise Olivier Guyot. Et chaque pièce pouvait bénéficier d’une grande fenêtre orientée plein sud.

La chambre après : un grand rangement doté d’un miroir avec des placards profonds et des tiroirs en partie basse qui file sur l’intégralité du mur Ouest.
Afficher la galerie
La chambre après : un grand rangement doté d’un miroir avec des placards profonds et des tiroirs en partie basse qui file sur l’intégralité du mur Ouest.
©Studio Olivier Guyot architecte

Un nouvel agencement

L’architecte a dessiné un séjour lumineux articulé autour d’une bibliothèque avec le mobilier disposé à proximité de 6 tablettes superposées destinées au rangement des livres. Dans cette pièce, un grand plan de travail fait aussi face à la fenêtre. La cuisine, un espace ouvert sur le séjour, intègre aussi toute la technique et le gros électroménager. Elle été parfaitement aménagée avec de nombreux rangements. Rangements que l’on retrouve aussi dans la chambre…Dans la salle de bains, la surface a été fractionnée en 4 zones : une douche à l’italienne, un espace lavabo, les WC suspendus et le lave-linge. Mais l’ensemble du volume a traité comme un espace à part entière avec une mosaïque identique au sol et sur les murs, et une simple paroi de verre pour cloisonner la douche.

A gauche, la salle de bains avant : un espace qui appartient à un autre temps avec une tuyauterie apparente inesthétique et des équipements et des matériaux vieillots. A droite, la salle de bains après : un espace design et épuré avec un rangement fermé doté d’un miroir en façade, au-dessus du lavabo. Une tablette et une niche de rangement malignes et pratiques pour les produits de toilette de tous les jours.
Afficher la galerie
A gauche, la salle de bains avant : un espace qui appartient à un autre temps avec une tuyauterie apparente inesthétique et des équipements et des matériaux vieillots. A droite, la salle de bains après : un espace design et épuré avec un rangement fermé doté d’un miroir en façade, au-dessus du lavabo. Une tablette et une niche de rangement malignes et pratiques pour les produits de toilette de tous les jours.
©Studio Olivier Guyot architecte

Un souci d’uniformisation

Trois matériaux ont été seulement utilisés : du chêne clair pour le sol, les plinthes et le plan de travail de la cuisine, une mosaïque en grès cérame pour la salle de bains et du médium laqué blanc pour les rangements qui fusionnent avec les murs comme s’ils avaient toujours été là !

La chambre après : un petit bureau a été installé sous la fenêtre. La porte battante entre la pièce de jour et celle de nuit a été supprimée et remplacée par un panneau coulissant intégré dans la double cloison pour faciliter la communication et gagner de la place.
Afficher la galerie
La chambre après : un petit bureau a été installé sous la fenêtre. La porte battante entre la pièce de jour et celle de nuit a été supprimée et remplacée par un panneau coulissant intégré dans la double cloison pour faciliter la communication et gagner de la place.
©Studio Olivier Guyot architecte

Contact :
Studio Olivier Guyot architecte

3, Cité Férenbach
75017 Paris
Tél. : 06 70 07 66 53
Mail : studio@studio-olivierguyot.com
www.studio-olivierguyot.com

La cuisine après : des ouvertures dégagées avec un effet de couloir dessiné pour une circulation centrale facilitée.
Afficher la galerie
La cuisine après : des ouvertures dégagées avec un effet de couloir dessiné pour une circulation centrale facilitée.
©Studio Olivier Guyot architecte

Le salon après : un vrai salon parfaitement meublé et aménagé dans la partie la plus large de la pièce. Canapé LC2, création Le Corbusier édité chez Cassina fauteuils Diamond, création Harry Bertoia, édités chez Knoll.
Afficher la galerie
Le salon après : un vrai salon parfaitement meublé et aménagé dans la partie la plus large de la pièce. Canapé LC2, création Le Corbusier édité chez Cassina fauteuils Diamond, création Harry Bertoia, édités chez Knoll.
©Studio Olivier Guyot architecte

Plan du projet : un espace à la fonctionnalité optimale. Les pièces n’ont pas changé de fonction mais leur surface respective a été optimisée. Les portes battantes existantes ont été remplacées par des portes coulissantes. Les rangements intégrés font aussi gagner de l’espace au sol et facilitent la circulation.
Afficher la galerie
Plan du projet : un espace à la fonctionnalité optimale. Les pièces n’ont pas changé de fonction mais leur surface respective a été optimisée. Les portes battantes existantes ont été remplacées par des portes coulissantes. Les rangements intégrés font aussi gagner de l’espace au sol et facilitent la circulation.
©Studio Olivier Guyot architecte

Axonométries de la cuisine, de la chambre et de la salle de bains. Ces perspectives axonométriques sont une forme de représentation en deux dimensions d'objets en trois dimensions qui ont pour objectif de conserver l'impression de volume ou de relief.
Afficher la galerie
Axonométries de la cuisine, de la chambre et de la salle de bains. Ces perspectives axonométriques sont une forme de représentation en deux dimensions d'objets en trois dimensions qui ont pour objectif de conserver l'impression de volume ou de relief.
©Studio Olivier Guyot architecte

La cuisine avant : des rangements limités, sans recherche de fonctionnalité.
Afficher la galerie
La cuisine avant : des rangements limités, sans recherche de fonctionnalité.
©Studio Olivier Guyot architecte

Le salon avant : un espace réduit par la présence de la porte d’accès à la chambre et aménagé dans un coin de la pièce.
Afficher la galerie
Le salon avant : un espace réduit par la présence de la porte d’accès à la chambre et aménagé dans un coin de la pièce.
©Studio Olivier Guyot architecte

La cuisine avant : une pièce de vie maladroitement agencée avec un coin cuisine sans plan de travail implanté comme une verrue. Une décoration chargée, un espace encombré et trop meublé.
Afficher la galerie
La cuisine avant : une pièce de vie maladroitement agencée avec un coin cuisine sans plan de travail implanté comme une verrue. Une décoration chargée, un espace encombré et trop meublé.
©Studio Olivier Guyot architecte

La chambre avant : outre une décoration démodée, la chambre ne possédait pas de rangements intégrés
Afficher la galerie
La chambre avant : outre une décoration démodée, la chambre ne possédait pas de rangements intégrés
©Studio Olivier Guyot architecte

La chambre avant : atouts indéniables de la pièce existante, une fenêtre orientée plein sud et un grand mur non exploité.
Afficher la galerie
La chambre avant : atouts indéniables de la pièce existante, une fenêtre orientée plein sud et un grand mur non exploité.
©Studio Olivier Guyot architecte

Article publié le 17 octobre 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire