Ranger en toute légèreté

Dans cet appartement de 106 m², l’architecte et designer Paul Coudamy a notamment créé une structure aérienne qui habite la pièce à vivre comme une sculpture.

The Grid est une trame et un système modulaire de rangement ajouré qui occupe la partie supérieure de l’espace sans l’alourdir ni l’assombrir.

Une création unique et modulaire

Réputé pour ses projets audacieux en architecture intérieure, l’architecte Paul Coudamy a baptisé cette nouvelle réalisation The grid (La Grille). Elle met en évidence une structure modulaire de rangement qui joue avec les pleins et les vides, organise la pièce à vivre et permet de créer des séparations d’espaces. “L'idée était de créer un projet complètement ouvert tout en conservant une forte densité de rangement. Le volume de la pièce à vivre a été organisé à partir de blocs de menuiserie recouvert de bambou ou laqué blanc”, précise Paul Coudamy. Et sur la base pleine, composée de caissons de rangement avec portes totalement opaques, s’empilent des cubes de qui font alterner rangements ouverts et fermés : « A partir de ces blocs, une structure métallique aérienne, dessinée spécialement pour le projet, se propage pour créer des rangements supplémentaires ouverts sans écraser l'espace. Cette structure tridimensionnelle accueille des panneaux en métal et bois qui servent d’étagères mais aussi des partitions verticales pour configurer le système selon ses envies, selon la nature des objets à ranger, mais aussi selon les vues que l’on veut cloisonner ou ouvrir”.

Les cubes de rangement font alterner des portes avec façade en bambou ou laquée blanc comme les éléments de base. Les cases vides offrent une respiration à l’espace.
Afficher la galerie
Les cubes de rangement font alterner des portes avec façade en bambou ou laquée blanc comme les éléments de base. Les cases vides offrent une respiration à l’espace.
©Benjamin Boccas

Architecture et sculpture

Encore une fois, le travail de Paul Coudamy réunit fonctionnalité, créativité formelle et innovation technique. Ainsi le système des étagères mis point est entièrement découpé au laser et fait disparaître tous les angles de la grille ou trame. Comme une œuvre d’art d’aujourd’hui, elle a été inventée et testée et dans l’atelier de Paul Coudamy qui est un lieu d’expérimentation, puis finalisée grâce à l’outil numérique. Entre art, design, architecture et sculpture, Paul Coudamy a dessiné ces aménagements sur mesure pour résoudre des problèmes concrets, comme le manque de lumière ou d’espace et a aussi intégré le mobilier de la pièce à vivre dans une démarche de conception globale de l’espace.     

Les dimensions des cubes sont idéales pour ranger différents types de livres. Ils forment une bibliothèque modulaire qui peut évoluer en fonction des besoins.
Afficher la galerie
Les dimensions des cubes sont idéales pour ranger différents types de livres. Ils forment une bibliothèque modulaire qui peut évoluer en fonction des besoins.
©Benjamin Boccas

Un luminaire atypique

Autre réalisation étonnante de cet appartement, un plafonnier qui met en valeur, avec beaucoup de poésie, un espace de transition mal éclairé : “Dans l’espace de distribution de l'appartement nous avons imaginé « The Moon » qui devient un lieu spécifique de l’appartement. Un grand disque de lumière de 2 mètres de diamètre diffuse une lumière confortable et mystérieuse à travers le motif de la lune. Le concept a consisté à renverser l’organisation de l’appartement, la circulation centrale sombre devient un espace lumineux et accueillant…”

https://coudamyarchitectures.com

De la cuisine, les étagères ouvertes offrent une vue sur le salon.
Afficher la galerie
De la cuisine, les étagères ouvertes offrent une vue sur le salon.
©Benjamin Boccas

Un plafonnier lunaire éclaire les espaces de circulation.
Afficher la galerie
Un plafonnier lunaire éclaire les espaces de circulation.
©Benjamin Boccas

La table de repas, accompagnée d’un banc, a été intégrée dans la conception de l’espace.
Afficher la galerie
La table de repas, accompagnée d’un banc, a été intégrée dans la conception de l’espace.
©Benjamin Boccas

L’îlot de cuisine et ses rangements bas sont posés sur un socle en retrait qui allège les volumes comme s’ils étaient en lévitation sur le sol.
Afficher la galerie
L’îlot de cuisine et ses rangements bas sont posés sur un socle en retrait qui allège les volumes comme s’ils étaient en lévitation sur le sol.
©Benjamin Boccas

Un grand canapé d’angle est inséré dans l’architecture des rangements et épouse ses lignes.
Afficher la galerie
Un grand canapé d’angle est inséré dans l’architecture des rangements et épouse ses lignes.
©Benjamin Boccas

 

Article publié le 27 juin 2019

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire