Réhabilitation totale d’un appartement du Marais

Vétuste et mal distribué, cet appartement de 70 m² situé dans le quartier du Marais, se métamorphose en étant totalement rénové, et accueille une ambiance douce et naturelle. Un chantier orchestré par la décoratrice Sandra Hellmann.

Le salon peut désormais accueillir deux grands canapés (Home Spirit). Le dessin géométrique du tapis Toulemonde Bochart joue avec la poutraison de la cloison mise en valeur par une lasure blanche.

Une refonte globale du plan d’origine

« On a cassé l’entrée et le couloir qui donnaient dans la chambre et la salle de bains. On a supprimé une chambre sur les deux et on a créé une grande pièce à vivre, dans laquelle on plonge directement dès qu’on ouvre la porte. Et la nouvelle salle de bains remplace l’ancienne salle à manger. On a aussi supprimé les rangements existants façon « verrues » pour recréer des meubles en placage de noyer élégants. Et la cuisine d’un autre temps a été totalement réaménagée avec des meubles actuels de chez IIkea », raconte la décoratrice Sandra Hellmann qui retravaillé entièrement l’espace à la mode populaire et rétro des années 1950.

Une verrière (chez Verrière Atelier d'artiste) sépare le lit de la salle de bains. Un film opacifiant (chez OX-Home) garde l’espace confidentiel, lorsqu’on le souhaite.
Afficher la galerie
Une verrière (chez Verrière Atelier d'artiste) sépare le lit de la salle de bains. Un film opacifiant (chez OX-Home) garde l’espace confidentiel, lorsqu’on le souhaite.
©DR

Place à l’espace et à la lumière naturelle

Pour  optimiser le volume de cet appartement de 70 m² au décor et aux équipements vétustes, Sandra Hellmann a cassé les cloisons tout en conservant les pans de bois, qui faisaient partie de son âme originelle. Cette particularité a été mise en valeur par un traitement des poutres en bois et une mise en teinte avec une lasure blanche. Cette finition allège l’ensemble, tout en dessinant une structure interne, à la fois rustique et raffinée, contrastant sur la modernité de la nouvelle décoration. Et le mur qui sépare la chambre de la nouvelle salle de bains a été remplacé par une cloison vitrée munie d’un film opacifiant, qui fonctionne en parallèle avec l’interrupteur électrique de la pièce.

Derrière le canapé, au niveau du sol et à la base des poutres, des spots encastrés dans le parquet éclairent l’espace avec une douce élégance.
Afficher la galerie
Derrière le canapé, au niveau du sol et à la base des poutres, des spots encastrés dans le parquet éclairent l’espace avec une douce élégance.
©DR

Et vivent les éclairages ponctuels !

L’éclairage artificiel a été aussi étudié avec des sources lumineuses indirectes et diversifiées. Et on peut jouer avec elles en fonction des ambiances souhaitées et des moments de la journée.

Que pensez-vous de la métamorphose de cet appartement, au style très chic et contemporain ?

Le mobilier en noyer et laque joue avec les pleins et les vides. Création Sandra Hellmann et réalisation Dominique Arribart. Tout en occupant tout un mur, il remplit ses fonctions multiples, en évitant l’aspect massif d’une bibliothèque classique.
Afficher la galerie
Le mobilier en noyer et laque joue avec les pleins et les vides. Création Sandra Hellmann et réalisation Dominique Arribart. Tout en occupant tout un mur, il remplit ses fonctions multiples, en évitant l’aspect massif d’une bibliothèque classique.
©DR

Contact :
Sandra Hellmann
www.sandra-hellmann.com

Descriptif technique :
SHON : 70 m²
Année de rénovation : 2012/2013
Durée de travaux : 3 mois
Montant des travaux : 100 000 €

Les fenêtres sont habillées de rideaux gris (tissu Pierre Frey) qui font écho aux canapés du salon attenant. Un ruban de Leds balise le sol, sous les fenêtres, et accompagne les déplacements.
Afficher la galerie
Les fenêtres sont habillées de rideaux gris (tissu Pierre Frey) qui font écho aux canapés du salon attenant. Un ruban de Leds balise le sol, sous les fenêtres, et accompagne les déplacements.
©DR

Jeux de transparences, dans la salle de bains. Meuble de salle de bains et robinetterie, chez Hudson Reed.
Afficher la galerie
Jeux de transparences, dans la salle de bains. Meuble de salle de bains et robinetterie, chez Hudson Reed.
©DR

L’ancien couloir dégagé offre une plus grande ouverture sur l’espace.
Afficher la galerie
L’ancien couloir dégagé offre une plus grande ouverture sur l’espace.
©DR

La chambre est équipée d’un grand dressing qui mixe, en façade, placage de noyer et deux panneaux coulissants miroirs qui agrandissent l’espace.
Afficher la galerie
La chambre est équipée d’un grand dressing qui mixe, en façade, placage de noyer et deux panneaux coulissants miroirs qui agrandissent l’espace.
©DR

Dans la salle de bains, aux teintes minérales, douche et cabine sur mesure avec panneau vitré, chez Hudson Reed. Carrelage en grès cérame, chez CMR.
Afficher la galerie
Dans la salle de bains, aux teintes minérales, douche et cabine sur mesure avec panneau vitré, chez Hudson Reed. Carrelage en grès cérame, chez CMR.
©DR

Un revêtement mural en paille tressée (Arte) anime une cloison entière.
Afficher la galerie
Un revêtement mural en paille tressée (Arte) anime une cloison entière.
©DR

Avant : une cuisine d’un autre temps, composée de bric et de broc ; un ensemble de pièces rapportées sans dessin général ni fonctionnalité.
Afficher la galerie
Avant : une cuisine d’un autre temps, composée de bric et de broc ; un ensemble de pièces rapportées sans dessin général ni fonctionnalité.
©DR

Avant : une belle exposition sur cour à exploiter.
Afficher la galerie
Avant : une belle exposition sur cour à exploiter.
©DR

Article publié le 13 mai 2014

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire