Rénovation et décoration partielle : place au design !

Dans cet appartement haussmannien, l’architecte Raphaël Le Berre a permis au design de faire son entrée. Lorsque l’ancien et le contemporain se rencontrent, les deux styles se mettent mutuellement en valeur.

Le double volume classique a été conservé. Seules les portes intérieures ont été supprimées pour faciliter la communication entre la salle à manger et le salon.
Voir plus : rénovation

Une commande très précise

« Les propriétaires qui recevaient beaucoup souhaitaient relooker leur appartement, l’entrée, les pièces de réception et la cuisine à la décoration sans réelle cohérence. Amateurs d’art contemporain, ils désiraient que le mobilier et les objets décoratifs soient choisis pour s’accorder avec  leurs tableaux abstraits », raconte architecte Raphaël Le Berre, en charge du chantier, qui leur a concocté un savant mélange de pièces de design rééditées et de créations actuelles pour composer un ensemble graphique et élégant.

Le double volume typiquement haussmannien des pièces de réception est mis en valeur par le mobilier aux lignes épurées et géométriques.
Afficher la galerie
Le double volume typiquement haussmannien des pièces de réception est mis en valeur par le mobilier aux lignes épurées et géométriques.
©DR

Ecrin classique et pièces emblématiques

Le salon/salle à manger blanc, double volume, a été rafraîchi avec une simple peinture blanche, qui met en valeur les moulures et corniches du plafond particulièrement décoratives. Cet ouvrage en staff d’exception conservé a été aussi revalorisé par l’apport de meubles contemporains qui ne rivalisent pas avec son style, comme l’aurait fait naturellement du mobilier d’antiquités classiques. On a joué ici sur le contraste des deux styles. Le parquet d’origine poncé et vernis a aussi retrouvé son lustre d’antan. Blanc, noir, gris, avec une touche de rouge, la gamme de couleurs volontairement réduite et neutre offre beaucoup d’élégance à l’espace. Fauteuils Barcelona de Mies van der Rohe, en cuir et structure en acier chromée édités par Knoll, table d’appoint en verre et tube d’acier chromé, modèle E 127 d’Eileen Gray, éditée par ClassiCon, ici les standards indémodables des grands maîtres du design et de la modernité, début du siècle, voisinent avec des pièces actuelles aux lignes très épurées.

Façades laquées pour les éléments de la cuisine et carreaux de grès cérame mat au sol, pour mettre en évidence des effets de matières.
Afficher la galerie
Façades laquées pour les éléments de la cuisine et carreaux de grès cérame mat au sol, pour mettre en évidence des effets de matières.
©DR

Une sélection personnelle

Chez des spécialistes multimarques du design (notamment boutique Silvera), l’architecte a sélectionné le mobilier et les objets décoratifs. Et pour créer une vraie synergie, il a mélangé les époques, des créations des années 1920-30 jusqu’à aujourd’hui, en passant par des objets créés dans les années 1950. Comme une petite histoire du design, les éléments de décoration déclinent le temps. Grandes références, pièces d’exception, basiques incontournables, la décoration est toujours une alchimie particulière.

Seriez-vous tenté d’ouvrir la porte de votre intérieur classique à une belle tranche de modernité ?

La décoration joue les contrastes clairs et foncés en accord avec le tableau contemporain.
Afficher la galerie
La décoration joue les contrastes clairs et foncés en accord avec le tableau contemporain.
©DR

Réalisation :
Interior Suite
Raphaël Le Berre et Thomas Vevaud
35, rue de l’Annonciation,
75018 Paris
Tél. : 01 45 24 42 00
Mail : interiorsuite@yahoo.fr
www.interior-suite-architecture.fr

Une attention particulière a été donnée au choix des luminaires. Au salon, une suspension récente et très poétique de Patrick Jouin. En verre de Murano, elle rend la lumière artificielle magique et diffuse des grosses gouttes de lumière.
Afficher la galerie
Une attention particulière a été donnée au choix des luminaires. Au salon, une suspension récente et très poétique de Patrick Jouin. En verre de Murano, elle rend la lumière artificielle magique et diffuse des grosses gouttes de lumière.
©DR

La cuisine (Veneta Cucine) joue la carte du design italien chic.
Afficher la galerie
La cuisine (Veneta Cucine) joue la carte du design italien chic.
©DR

Le volume de la salle à manger n’a pas changé, mais l’espace est métamorphosé par le mobilier. Tous les éléments anciens d’architecture intérieure sont mis en valeur par le choix du design. Le parquet en point de Hongrie, la partie basse des murs animés de cadres moulurés et les corniches remplissent l’espace de leur élégante présence.
Afficher la galerie
Le volume de la salle à manger n’a pas changé, mais l’espace est métamorphosé par le mobilier. Tous les éléments anciens d’architecture intérieure sont mis en valeur par le choix du design. Le parquet en point de Hongrie, la partie basse des murs animés de cadres moulurés et les corniches remplissent l’espace de leur élégante présence.
©DR

L’entrée, façon couloir, qui dessert toutes les pièces est animée et rendue plus accueillante par un apport de couleur. Les moulures des murs ont été peintes en rouge framboise pour faire oublier leur côté trop classique. Les fauteuils anciens ont été retapissés dans des tissus aux tons vifs.
Afficher la galerie
L’entrée, façon couloir, qui dessert toutes les pièces est animée et rendue plus accueillante par un apport de couleur. Les moulures des murs ont été peintes en rouge framboise pour faire oublier leur côté trop classique. Les fauteuils anciens ont été retapissés dans des tissus aux tons vifs.
©DR

Article publié le 13 septembre 2013

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire