Rénovation tendance : le nouveau chic parisien

Afficher toute la galerie photos

Au pied de la Tour Eiffel, dans un immeuble des années 1930, cet appartement joue la carte de la modernité inventive. Une réalisation « Manifeste » de l’esthétique d’un jeune architecte, Régis Botta.

Photo : 11 / 14
La lumière naturelle est filtrée par des stores encastrés, ou sculptée comme dans la suite parentale où trois prismes lumineux jalonnent le parcours. Ils camouflent des vasistas inesthétiques et aux dimensions réduites, que l’on ne pouvait modifier.

La lumière naturelle est filtrée par des stores encastrés, ou sculptée comme dans la suite parentale où trois prismes lumineux jalonnent le parcours. Ils camouflent des vasistas inesthétiques et aux dimensions réduites, que l’on ne pouvait modifier.

©Luc Boegly