Rénovation et valorisation d’un 2 pièces parisien

Le plus banal des espaces peut devenir un petit nid douillet et agréable à vivre. Leçon de confort avec l’architecte DPLG Philippe Demougeot. Démonstration dans un 2 pièces de 45 M².

La chambre est personnalisée par un mur peint en vert qui met en relief le mobilier et les appliques lumineuses de couleur blanche.
Voir plus : tête de lit

Un esprit d’ouverture

« Occupé par une personne senior pendant de nombreuses années, l’appartement était mal agencé et la surface totale de 45 m², mal exploitée. On a cassé les cloisons et supprimé l’entrée (avec les WC), constellée de portes pour ouvrir une grande pièce de vie qui occupe toute la profondeur de l’espace. Entièrement repensé, sa circulation est aussi simplifiée. Et la cuisine a été installée dans l’ancienne chambre principale », raconte Philippe Demougeot, architecte DPLG. Et la limite entre la cuisine et le séjour se fait, au sol, avec la rencontre de l’ancien parquet, poncé et recouvert avec un traitement spécial pour le rendre plus moderne, et le carrelage, qui vient rappeler les tons crème des murs de la cuisine. Un faux plafond, avec une corniche, a permis d’intégrer les effets d’éclairages directs et indirects. La corniche lumineuse rend plus aérien le volume et fait oublier sa faible hauteur sous plafond. Et la lumière crée un jeu d’ambiance entre les deux pièces, salon et cuisine. « Il était impossible de supprimer l’angle coupé qui cachait un gros conduit de cheminée. Cet inconvénient a permis finalement d’ouvrir encore plus l’espace pour le rendre encore plus agréable, à vivre ».

La cuisine est personnalisée par un mur de couleur marron qui a été habillé de PaperStone ®, un matériau issu du papier 100 % recyclé, aggloméré  avec des résines naturelles à base d’eau et d’huile d’anacarde (noix de cajou).
Afficher la galerie
La cuisine est personnalisée par un mur de couleur marron qui a été habillé de PaperStone ®, un matériau issu du papier 100 % recyclé, aggloméré avec des résines naturelles à base d’eau et d’huile d’anacarde (noix de cajou).
©Philippe Demougeot

Modernité et esprit vintage

Le salon, à la décoration design sans excès, offre une identité au lieu, à part entière. Les éclairages vintage ont été chinés par la décoratrice Carine Hornecker dans les meilleurs marchés spécialisés parisiens, tout comme les interrupteurs et la petite table gigogne. Le tapis (création Sarah Lavoine) offre un camaïeu de bleus délavés offre une touche de style d’ethnique. A côté de la télévision du salon, deux grandes portes de style« Empire » également retravaillées et poncées, donnent accès à la chambre principale, dotée d’un grand rangement aux façades recouvertes de miroirs qui agrandissent l’espace. Ce double dressing ouvre sur une élégante salle de bains où se marient verre, acier inoxydable et carrelage crème.

Une applique lumineuse vintage à éclairage directionnel réglable ajoute une touche années 1970.
Afficher la galerie
Une applique lumineuse vintage à éclairage directionnel réglable ajoute une touche années 1970.
©Philippe Demougeot

La couleur en touches

Brun chocolat dans la cuisine, vert aquatique dans la chambre, certains murs de l’espace ont été peints pour rythmer l’espace et le sculpter comme un écrin et lui offrir une personnalité. C’est une bonne idée pour personnaliser un petit espace et créer des zones distinctes dans une grande pièce à vivre.

Et vous, aimez-vous la couleur sur les murs ou êtes adeptes du blanc ?

Contact :
Agence People’s Republic of Design
Philippe Demougeot
144, rue du Chemin Vert
75011 Paris
Tél. : 01 43 55 22 22
Mail : philippedemougeot@prod.fr
www.philippedemougeot.com

Gros plan sur le PaperStone® un revêtement écologique, à l’aspect minéral et au toucher doux. Sa texture dense et résistante supporte coups et griffures et permet de façonner des plans de travail durables, en cuisine.
Afficher la galerie
Gros plan sur le PaperStone® un revêtement écologique, à l’aspect minéral et au toucher doux. Sa texture dense et résistante supporte coups et griffures et permet de façonner des plans de travail durables, en cuisine.
©Philippe Demougeot

Au sol, deux matériaux différents délimitent les espaces de vie.
Afficher la galerie
Au sol, deux matériaux différents délimitent les espaces de vie.
©Philippe Demougeot

Les couleurs du  tapis, création Sarah Lavoine, s’accorde avec les coussins du  fauteuil.
Afficher la galerie
Les couleurs du tapis, création Sarah Lavoine, s’accorde avec les coussins du fauteuil.
©Philippe Demougeot

Article publié le 4 septembre 2014

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire