Bibliothèque des matériaux de construction

Cette bibliothèque de propriétés des matériaux utilisés en construction est un extrait (mise à jour 2010) de la base de données du logiciel COCON d'analyse de la qualité environnementale des bâtiments

coupe maison ossature bois
Cet article fait partie du dossier L’autoconstruction

Le but de cette bibliothèque est de :

  • faire une vérification croisée de nombreuses sources d'informations diponibles, pas toujours cohérentes entre-elles et dont certaines sont parfois devenues obsolètes
  • présenter pour chaque matériau toutes les valeurs du tableau, y compris l'énergie grise, le Sd et l'impact de la fabrication sur le réchauffement climatique

En cas d'utilisation des valeurs présentées ici, merci d'indiquer la source de la compilation : logiciel COCON d'analyse de la qualité environnementale des bâtiments.

Définitions

Le coefficient de conductivité thermique λ décrit l'aptitude du matériau à conduire ou non la chaleur. Il est élevé pour les matériaux conducteurs et faibles pour les isolants. Le meilleur matériau isolant est l'air strictement immobile (λ=0,024).

La chaleur spécifique d'un matériau indique la quantité de chaleur (énergie) nécessaire pour élever d'un degré centigrade (ou kelvin) une masse d'1 kg de ce matériau.
Plus la chaleur spécifique d'un matériau est élevée, plus il peut fournir ou absorber de chaleur sans que sa température ne varie beaucoup.

L'énergie grise est l'énergie qu'il faut dépenser pour fabriquer, distribuer le produit mais aussi pour extraire les matières premières et enfin pour éliminer ou recycler le produit en fin de vie.  Pour donner un ordre d'idée, les matériaux d'une maison moyenne construite de manière conventionnelle ont nécessité de l'ordre de 700.000 à un million de kWh. Cette énergie grise représente de l'ordre de 50 à 100 ans de chauffage et d'eau chaude et son impact est donc très important.

La Résistance à  la diffusion de vapeur d'eau est un indicateur de la perméabilité des murs, c'est à dire leur aptitude à laisser s'évacuer par diffusion les excédents de vapeur d'eau, CO2 et composés organiques volatils qui sont générés dans un logement.
La valeur μ (mu) indique l'épaisseur d'une couche d'air dont la perméabilité à la diffusion est équivalente à la couche d'un mètre du matériau considéré.
Plus μ est grand, moins le matériau est perméant.
Attention, il ne faut pas confondre la perméabilité et l'étanchéité à l'air. A titre d'exemple, les vêtements sportifs modernes (p.ex. Gore-Tex®) sont étanches à l'air (pare pluie et coupe vent) mais sont perméables à la vapeur d'eau pour laisser s'échapper la transpiration.

Article publié le 1 avril 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.