DGT, un trio d’architectes prometteurs

Afficher toute la galerie photos

Les cabinets d’architecture français ont la cote. Chez DGT, aucun des trois associés fondateurs n’est natif de l’hexagone, et pourtant ils ont clairement le vent en poupe.

Photo : 16 / 21
Stone Garden à Beyrouth : chaque ouverture accueille un jardin suspendu à son échelle,
qui cadre une vue sur la mer, un jardin pour vivre et pour envahir l’architecture, l’entraînant dans un mouvement de renouvellement incessant.

Stone Garden à Beyrouth : chaque ouverture accueille un jardin suspendu à son échelle,
qui cadre une vue sur la mer, un jardin pour vivre et pour envahir l’architecture, l’entraînant dans un mouvement de renouvellement incessant.

©DR