Panorama des maisons en bois

Ossature bois, rondins, briques de bois, bois massif contre-collé. Il y a mille et une façons de construire une maison en bois. Quelles performances, quel confort, quel rapport qualité/prix ?

maison en bois
Cet article fait partie du dossier Une maison Préfabriquée

maison en bois Le terme « maison en bois » ne devrait pas être employé sans précision car cette appellation regroupe de nombreuses techniques constructives dont les performances et le rapport qualité/prix varient du tout au tout.
Nous allons présenter et comparer les techniques pratiquées aujourd'hui de manière courante.

Les maisons à ossature bois 

maison à ossature bois Les constructions bois les plus répandues sont actuellement les maisons à ossature bois « M.O.B. », basées sur la technique de l'ossature plate-forme.
Les murs sont constitués de montants en bois verticaux sur lequel des panneaux de bois sont fixés et servant de contreventement (pour rigifier la structure face au vent). 

Les isolants sont mis entre les montants, mais il est recommandé de placer une épaisseur complémentaire d'isolant placée à l'extérieur pour éviter les ponts thermiques au niveau des jonctions entre isolant et montants.

Les maisons en bois massif empilé

maisons en rondins empilés

Les maisons en bois massif empilé sont issues des pays nordiques fortements boisés en résineux. Leurs éléments empilés sont généralement :

  • des rondins (photo ci-contre)
  • des madriers rectangulaires
  • des éléments à assembler, appelés parpaings de bois ou brique de bois

, cette technique est cependant assez chère car elle consomme une grosse quantité de bois.

Sans adjonction d'isolant complémentaire, cette technique devrait se raréfier avec le durcissement des réglementations thermique.
Pour être compatible avec le minimum requis par l'actuelle réglementation RT2005, une paroi en bois massif sans complément d'isolation doit avoir une épaisseur de presque 30 cm !

Les maisons en bois massif contre-collés

maison panneau bois massif contre-colléCette méthode de construction est issue d'Autriche et d'Allemagne.
Si certains fabriquants conçoivent des panneaux épais sans isolation complémentaire, la plupart préconisent une isolation par l'extérieur et certains systèmes constructifs permettent une isolation allant jusqu'à 40 cm d'épaisseur.

Ces systèmes présentent l'avantage d'une grande stabilité dimensionnelle (que l'on pourrait comparer à des panneaux contre-plaqués géants) associé à une forte inertie.
Par contre, le panel de prix rencontré les réservent aux réalisations allant de « plutôt haut de gamme » à « très haut de gamme ».

Autres techniques

D'autres techniques existent comme les maisons en poteaux poutres, en panneaux préfabriqués associant la structure bois à un isolant, etc.

Points communs 

Puits de carbone 

Le secteur de la construction correspond à l'utilisation du bois qui est la plus durable dans le temps.

Or pour produire un mètre cube de bois, un arbre absorbe par globalement une tonne de CO2, rejette environ 730 kg d'oxygène (02) et stocke 270 kg de carbone.

Utiliser du bois pour d'autres usages que le chauffage revient à stocker du carbone et à diminuer l'effet de serre. C'était l'objectif du plan bois construction lancé par le gouvernement en 2001. 

Distance et mise en oeuvre

L'effet positif du puits de carbone peut être réduit à néant si le bois est transporté sur de longues distances (en provenance de pays nordiques ou d'Amérique du nord typiquement) et à fortiori si le bois est étuvé en usine.

Prix

Le bois demeure un matériau onéreux. Tous les procédés de construction utilisant du bois massif en panneaux, madriers ou rondins de plus de 10cm d'épaisseur seront forcément onéreux.

Le bois est un matériau « tendance ».  Cela pourra être mis à profit par des vendeurs vous vantant les mérites de construction bois. Or sur la base de ce matériau, le meilleur cotoie le pire.
Dans le comparatif technique et thermique à suivre, vous verrez que si les construction les plus performantes sont à base de bois, les moins performantes aussi.

Calculez les perfornaces RT2012 des maisons ossature bois à l'aide du logiciel Comme Un Thermicien qui comprend la bibliothèque des  ponts thermiques intégrés des solutions ossature bois.

Article publié le 24 décembre 2013

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.