Nager dans le luxe de la piscine Molitor et son hôtel

C’est le lieu dont tout le monde parle à Paris, le club dont il faut faire partie. La piscine Molitor rouvre ses portes, plus luxueuse que jamais, avec en prime un hôtel 5 étoiles MGallery.

Le bassin d’été de 46 mètres est entouré de chaises longues pour se détendre au bord de l’eau, et de chaises aux multiples couleurs rétro pour discuter paisiblement.

Inaugurée en 1929, année de la Grande Dépression mondiale avec le crash de Wall Street, la piscine Molitor fait partie des plus beaux bâtiments Art Deco de Paris. Elle se compose d’une double piscine signée par l’architecte DPLG Lucien Pollet, et a été inscrite aux Monuments Historiques en 1990. Son bassin extérieur de taille olympique est entouré d’une coursive de 3 étages de cabines (rehaussée de deux étages de l’hôtel MGallery), dont les hublots lui donnent une forme proche des paquebots de l’époque.

La piscine Molitor a connu un succès fulgurant dès son inauguration en 1929.
Afficher la galerie
La piscine Molitor a connu un succès fulgurant dès son inauguration en 1929.
©Gilles Rigoulet

Cette partie ouverte devient rapidement une patinoire en hiver, lui donnant une touche de Central Parc new-yorkais. On a fait appel à des artisans d’exception pour ses finitions, comme le maître-verrier Louis Barillet pour réaliser des vitraux qui ont été restaurés.

Le lieu a été durant des années l’un des lieux de rendez-vous très prisé des Parisiens, qui se prenaient le temps de quelques longueurs pour l’athlète Alleen Riggin, ou l’acteur Johnny Weissmuller, grand nageur du début du 20e siècle avec 4 médailles aux Jeux olympiques de Paris de 1924, et que l’on retrouvera dans le rôle de Tarzan au cinéma. Ce sont ces deux Américains qui ont inauguré officiellement le site en 1929.

Sauvée de la destruction par un arrêté du 27 mars 1990 qui l’inscrivit aux monuments historiques, la piscine Molitor a aujourd’hui retrouvé toute sa gloire d’antan.
Afficher la galerie
Sauvée de la destruction par un arrêté du 27 mars 1990 qui l’inscrivit aux monuments historiques, la piscine Molitor a aujourd’hui retrouvé toute sa gloire d’antan.
©DR

La piscine a été témoin des révolutions des époques qu’elle a traversées, comme la première apparition du bikini le 5 juillet 1946. Nous devons cette invention au français Louis Réard, dont le nom évoque l’explosion nucléaire qui eut lieu sur l’île du même nom quelques jours plus tôt. Mais ce ne fut pas le seul fait médiatique que connut la piscine.

Avant d’être restaurée, la piscine Molitor était l’un des lieux d’expression favoris des artistes.
Afficher la galerie
Avant d’être restaurée, la piscine Molitor était l’un des lieux d’expression favoris des artistes.
©Thomas Jorion

A sa fermeture en 1989, de nombreux Parisiens se mobilisèrent pour éviter sa destruction, qui devait laisser place à un complexe immobilier de grande envergure. Jacques Lang, alors ministre de la Culture, confie le dossier au PDG du groupe Accor de Sébastien Bazin, avec le soutien du maire de Paris, Bertrand Delanoë. Objectif : transformer le bâtiment en un lieu de rencontre atypique intégrant un hôtel de luxe. Ils ont réussi le pari de transformer un espace à l’abandon tagué de toute part en un lieu unique et prestigieux. Cette prouesse fut telle, que le Président d’Accor, Bazin, a sauté tout habillé dans la piscine lors de l’inauguration, ivre de joie.

Les vitraux de la piscine Molitor ont été restaurés par le maître-verrier Louis Barillet.
Afficher la galerie
Les vitraux de la piscine Molitor ont été restaurés par le maître-verrier Louis Barillet.
©DR

Attardons-nous sur la partie décorative de l’hôtel qui entre dans le catalogue de MGallery, regroupement des hôtels les plus originaux du groupe Accor. Après deux années et demie de travaux et quelque 80 millions d’investissement, Sébastien Bazin confie son aménagement intérieur à Jean-Philippe Nuel, architecte des grands challenges. Il a travaillé par exemple sur le Radisson Blu de Nantes dans l’ancien palais de justice, l’InterContinental Marseille, et le Renaissance Paris Hippodrome de Saint Cloud dont l’ouverture est prévue en ce mois de juin.

Pour une nuit à partir de 390 €, vous pourrez profiter du confort des chambres de l’hôtel MGallery...et de la piscine.
Afficher la galerie
Pour une nuit à partir de 390 €, vous pourrez profiter du confort des chambres de l’hôtel MGallery...et de la piscine.
©Alexandre Soria

Bienvenue au Molitor, un hôtel cinq étoiles référencé sous le label MGallery. Une Rolls Royce taguée vous accueille, pour rappeler les années d’abandon du site aux tagueurs, et des murs restent volontairement sans finition… tout comme ses parties techniques qui demeurent apparentes, avec les gros tuyaux de la climatisation… Intéressante, cette touche de luxe, dans un décor aux allures industrielles.

Les chambres et les suites ne sont pas démesurées, mais on y retrouve un grand confort digne de ses cinq étoiles. Ce qui est exceptionnel et qui retient l’attention dès votre entrée, c’est la vue. Toutes les chambres donnent sur la piscine d’été. On y dort dans un grand calme, alors que nous sommes à quelques mètres du périphérique.

Toutes les 124 chambres de l’hôtel donnent sur la piscine.
Afficher la galerie
Toutes les 124 chambres de l’hôtel donnent sur la piscine.
©Alexandre Soria

Dans toutes les chambres, un style épuré : couleurs neutres, blanc, gris taupe clair, plafond foncé pour donner du volume, ou avec des impressions en noir et blanc dans les suites. Des têtes de lit aux oreilles matelassées et recourbées accueillent des interrupteurs et prises électriques. Des rideaux transparents à grande ampleur, d’un gris légèrement plus foncé, longent la fenêtre et le mur mitoyen, et occultent la lumière avec leur sous-couche blanc cassé.

Dans les suites hublots, une petite partie vitrée offre encore un peu plus de lumière. La salle de bain dispose d’une plus petite baie vitrée en forme de hublot qui donne sur la chambre. La seule touche de couleur est ce fauteuil aux arrondis recouverts d’un tissu jaune moutarde légèrement acidulé, des meubles aux formes arrondies réalisés avec des matériaux neutres et contemporains, un style simple, mais très efficace souvent utilisé par Jean-Philippe Nuel.

Le bassin d’hiver de 33 mètres de la piscine est couvert d’une immense verrière.
Afficher la galerie
Le bassin d’hiver de 33 mètres de la piscine est couvert d’une immense verrière.
©Alexandre Soria

Toujours côté salle de bain, c’est Clarins qui a été choisi pour les produits d’accueil, mais en distributeurs géants, histoire d’économiser des contenants… Quant au fournisseur officiel du club, il s’agit de Nike, le sponsor de Raphaël Nadal et Serena Williams. Les deux joueurs ont d’ailleurs disputé un match d’exhibition dans la piscine d’hiver, dans le cadre de Roland Garros 2014. Une première qui ne s’arrêtera pas là, car le site est magique pour des petits déjeuners, des déjeuners sur la terrasse au 4e étage, ou des soirées privatisées au bord de la piscine… Alors, séduit par ce nouveau paquebot du groupe Accor ?

Le Molitor a gardé ses deux piscines, et a ouvert un club prestigieux accessible aux 1000 premiers membres triés sur le volet après s’être acquittés des frais d’inscriptions de 1200 €, puis des 3300 € annuels de participation aux frais. La Piscine Molitor a retrouvé ses couleurs d’origine, ocre et bleu. Un ocre que l’on retrouve sur tous les murs extérieurs et intérieurs de l’édifice. Seule la partie « hôtel » a été peinte blanche.

On retrouve les couleurs ocre et bleu emblématiques de la piscine Molitor jusque dans la salle de sport.
Afficher la galerie
On retrouve les couleurs ocre et bleu emblématiques de la piscine Molitor jusque dans la salle de sport.
©Alexandre Soria

Tout locataire de l’hôtel a accès aux prestations du club, mais il reste une dernière solution. Une journée à 180 € à la piscine donne accès à tous les services du club comme le hammam et le sauna ! Le Molitor est placé entre le Parc des Princes et Roland Garros ! Une situation exceptionnelle pour un hôtel qui se veut athlétique comme en 1929, période où le corps humain et le sport ne faisaient qu’un !

Molitor
2, avenue de la Porte Molitor
75016 Paris
www.mltr.fr

Acquise par un proche de Molitor à l’occasion d’une vente aux enchères au profit de la Fondation Abbé Pierre, l’ancienne Rolls Royce d’Eric Cantona graphée par JonOne accueille aujourd’hui les visiteurs dans le lobby.
Afficher la galerie
Acquise par un proche de Molitor à l’occasion d’une vente aux enchères au profit de la Fondation Abbé Pierre, l’ancienne Rolls Royce d’Eric Cantona graphée par JonOne accueille aujourd’hui les visiteurs dans le lobby.
©DR

Les travaux de restauration de la piscine Molitor ont conservé l’esprit lieux en lui redonnant ses couleurs ocre et bleu de l’époque.
Afficher la galerie
Les travaux de restauration de la piscine Molitor ont conservé l’esprit lieux en lui redonnant ses couleurs ocre et bleu de l’époque.
©DR

Article publié le 4 juin 2014

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire