La sécurité des piscines

Garantir la sécurité de la piscine est une obligation afin que le plaisir de la baignade ne soit pas terni par un accident. Mais attention, cette action préventive imposée par la loi ne remplace pas la vigilance active des adultes.

Cette alarme immergée détecte la chute d’un poids de 6 kg et sa sirène se déclenche en moins de 12 secondes. Visiopool. Castorama.
Voir plus : piscine, securité
Cet article fait partie du dossier Créer et entretenir une piscine
Depuis 2006, toutes les piscines privées, qu’elles soient enterrées ou semi-enterrées, doivent être équipées d'un dispositif de sécurité conforme aux normes NF P 90-306 à 309 : barrière, alarme, couverture ou abri.

A défaut, le propriétaire de la piscine risque une amende de 45 000 € et, en cas d'accident, sa responsabilité sera engagée.

Une barrière
Selon la norme NF P 90-306, la barrière de protection doit être mise en œuvre de façon à empêcher le passage d’un enfant de moins de 5 ans, par enjambement, escalade ou ouverture non intentionnelle.
Installée à 1 m minimum du plan d'eau, elle doit compter une hauteur entre deux points d'appui supérieure ou égale à 1,10 m et son portillon doit être équipé d'un système de déverrouillage nécessitant deux actions pour le libérer. La barrière, les poteaux et les moyens d’accès doivent par ailleurs pouvoir résister aux chocs équivalant à un poids de 50 kg.
Côté déco, les barrières discrètes en verre remplacent avantageusement les grillages et montants rigides à l'allure de "cage".

Une alarme
Une alarme conforme à la norme NF P 90-307 est une solution discrète et esthétique de protection. Elle doit fonctionner 24h/24 quelles que soient les conditions atmosphériques, garantir une réactivation automatique du système après la désactivation pour baignade, signaler tout défaut d'alimentation et sa commande doit être sécurisée.
- Les alarmes périmétriques, composées de quatre poteaux reliés entre eux par des faisceaux laser forment une barrière invisible. Une sirène se déclenche dès son franchissement.
Ce système de sécurité est privilégié pour les piscines naturelles parce qu'il ne dénature pas l'environnement.
- Les alarmes d'immersion, fixées à la margelle, actionnent une sirène en cas de chute dans l'eau d'un objet d'au moins 6 kg.

Une couverture ou un volet
Attention à ne pas confondre les couvertures à barres ou volets de sécurité avec les bâches souples flottantes.
Les couvertures et volets conformes à la norme NF P 90-308 doivent empêcher tout passage en dessous et résister au franchissement d'un adulte de 100 kg, sans déchirure ni désolidarisation des systèmes de fixation.
Avantages des couvertures et volets, ils conservent la chaleur de l'eau et évitent le développement des algues. Inconvénient, lorsqu'elle n'est pas automatisée, leur manipulation est fastidieuse.

Un abri
Repliables, coulissants, hauts ou bas, les abris de piscine conformes à la norme NF P 90-309 doivent être équipés d’un système de verrouillage sécurisé, résister au minimum à un vent de 100 km/h et à un poids de neige de 45 kg au m2.
Lorsqu’ils sont équipés de panneaux solaires, ils garantissent une eau à bonne température toute l'année.
Article publié le 27 mai 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.