En Belgique, revival seventies

L’agence Massarchitects by bvba a adapté, au confort actuel, l’architecture intérieure de cette maison emblématique des années 1960. Au programme de cette restauration très particulière : de la lumière et un bel esprit fonctionnel et minimaliste.

Cette maison construite par l’architecte Albert Vanleysen, est située dans un quartier résidentiel près de Hasselt, en région flamande.

Le défi de la lumière

Le style seventies de cette grande maison a conquis le cœur de ses nouveaux propriétaires. La mission et le défi de des architectes Massimo Pignanelli et Elfi Eerdekens consistaient à l’adapter aux souhaits des nouveaux propriétaires, tout en respectant la construction d’origine. L’un des problèmes de cette maison résidait dans son manque de lumière naturelle et d’ouverture sur l’extérieur. Les architectes ont pallié à cet écueil en apportant un supplément de lumière sans trop modifier la structure du bâtiment.

En béton recouvert de briques, ses murs opaques et austères ont été percés de nouvelles ouvertures pour communiquer directement avec le jardin adjacent.
Afficher la galerie
En béton recouvert de briques, ses murs opaques et austères ont été percés de nouvelles ouvertures pour communiquer directement avec le jardin adjacent.
©Philippe Van Gelooven

Des transformations notables

La maison a été ouverte, côté jardin, en démolissant une partie du mur arrière et en la remplaçant par des fenêtres aux profilés discrets. Un autre mur a été abattu entre le salon et la salle à manger pour faciliter aussi la connexion entre l’intérieur et l’extérieur. Les architectes ont privilégié un nombre réduit d’interventions, mais ont fait le choix d’apporter des modifications majeures à l’espace. L’accent a été mis sur l'intérieur et les détails pour compléter le mobilier, simple et essentiel, mais adapté aux propriétaires actuels. Et de nombreux rangements ont été intégrés, notamment dans la cuisine.

Les murs en courbes jouent à cache-cache avec l’espace.
Afficher la galerie
Les murs en courbes jouent à cache-cache avec l’espace.
©Philippe Van Gelooven

L’escalier sculptural dessine une colonne vertébrale. Sa rampe en verre transparent discrète met en valeur sa structure peinte en noir.
Afficher la galerie
L’escalier sculptural dessine une colonne vertébrale. Sa rampe en verre transparent discrète met en valeur sa structure peinte en noir.
©Philippe Van Gelooven

Des aménagements plus pratiques

La distribution initiale des différentes pièces été principalement conservée, mais les liaisons entre les chambres ont été renforcées en supprimant le mur entre le salon et la salle à manger et en réorganisant la cuisine. Un nouveau coin bureau a été créé dans sa continuité pour renforcer la communication entre les espaces. L’ajout de parois coulissantes et pliantes a permis de moduler et de cloisonner l’espace en fonction des moments et des besoins de la journée. Les différents espaces peuvent être séparés, si nécessaire, même s’ils sont déjà marqués par des différences de niveau. Les chambres ont été aménagées de façon optimale. Une douche et un lavabo sont désormais reliés à la chambre des invités. Un mur dressing a été ajouté à la chambre principale. Un espace de rangement a été créé pour les vêtements et les jouets des enfants. L'escalier existant a été conservé. Seul le garde-corps a été supprimé et partiellement remplacé par un panneau en verre qui laisse passer la lumière. Combinant ouverture des espaces et travail des nuances de blanc pour apporter un maximum de lumière, cette réhabilitation intelligente opère le mariage réussi du passé et du présent.

Au cœur de l’espace, la salle à manger compose un espace à géométrie variable que l’on peut ouvrir ou fermer en fonction des besoins.
Afficher la galerie
Au cœur de l’espace, la salle à manger compose un espace à géométrie variable que l’on peut ouvrir ou fermer en fonction des besoins.
©Philippe Van Gelooven

Des murs de rangement habillent les chambres immaculées et dotées d’un système d’éclairage linéaire. Le mobilier laqué blanc joue les effets de contraste avec le chêne teinté wengé du parquet (Parquet Gallery, www.parquetgallery.be). Rideaux chez Mooi Wonen (www.mooiwonnen.be)
Afficher la galerie
Des murs de rangement habillent les chambres immaculées et dotées d’un système d’éclairage linéaire. Le mobilier laqué blanc joue les effets de contraste avec le chêne teinté wengé du parquet (Parquet Gallery, www.parquetgallery.be). Rideaux chez Mooi Wonen (www.mooiwonnen.be)
©Philippe Van Gelooven

Contact :
Massarchitects by bvba
Mederstraat, 30 bus 6
35000 Hasselt
Belgique
Tél. : 0032 477 84 55 06
Mail : info@massarchitects.be
www.massarchitects.be

Plan du site.
Afficher la galerie
Plan du site.
©Massarchitects by bvba

Plan du rez de chaussée. La maison sur deux niveaux totalise 610 m². Le premier niveau est caractérisé par des parois courbes qui créent des espaces plus intimes et délimitent les espaces partiellement ouverts.
Afficher la galerie
Plan du rez de chaussée. La maison sur deux niveaux totalise 610 m². Le premier niveau est caractérisé par des parois courbes qui créent des espaces plus intimes et délimitent les espaces partiellement ouverts.
©Massarchitects by bvba

Plan de l'étage accueillant les chambres et salles de bains attenantes.
Afficher la galerie
Plan de l'étage accueillant les chambres et salles de bains attenantes.
©Massarchitects by bvba

Elévations nord et est
Afficher la galerie
Elévations nord et est
©Massarchitects by bvba

Elévations sud et ouest
Afficher la galerie
Elévations sud et ouest
©Massarchitects by bvba

Le sol du rez-de-chaussée a été recouvert de dalles de Moleanos (Artimar, www.artimar.be), une pierre naturelle calcaire de couleur claire que l’on trouve au Portugal. Le mur arrondi en béton à la surface cannelée dessine une alcôve pour le coin repas.
Afficher la galerie
Le sol du rez-de-chaussée a été recouvert de dalles de Moleanos (Artimar, www.artimar.be), une pierre naturelle calcaire de couleur claire que l’on trouve au Portugal. Le mur arrondi en béton à la surface cannelée dessine une alcôve pour le coin repas.
©Philippe Van Gelooven

Dans la cage d’escalier, les éclairages ont été enveloppés dans des globes en verre suspendus. Ces nouveaux diffuseurs subliment l’éclairage et le rendent aérien.
Afficher la galerie
Dans la cage d’escalier, les éclairages ont été enveloppés dans des globes en verre suspendus. Ces nouveaux diffuseurs subliment l’éclairage et le rendent aérien.
©Philippe Van Gelooven

Les espaces intérieurs nappés de blanc mettent en valeur les volumes créés par l’architecte Albert Vanleysen.
Afficher la galerie
Les espaces intérieurs nappés de blanc mettent en valeur les volumes créés par l’architecte Albert Vanleysen.
©Philippe Van Gelooven

Article publié le 17 août 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire