Une extension bois avec vue sur l’océan

Belle extension en bois pour une petite maison ancienne. Elle conjugue maintenant design et performances énergétiques avec un panorama à couper le souffle sur le paysage environnant. Goûtez, un peu, à son appel du grand large.

L’extension en ossature bois en sapin du Nord, venu de Finlande, est recouverte d’un bardage en red cedar naturel.
Voir plus : extension, maison en bois

Ils voulaient voir la mer…

Ils rêvaient d’ «une maison bois, vue sur mer et faible consommation» et ils avaient acquis une petite maison ancienne en bord de côte sur un terrain qui n’était pas exploité à sa juste valeur, mais qu’ils souhaitaient conserver. Après «une année avec un architecte qui n’a pas compris nos désirs, des craintes multiples et variées face à un terrain bizarrement viabilisé», les propriétaires avaient presque abandonné leur projet. Ils ont pris contact avec l’entreprise de construction GLV, qui intègre un bureau d’études, au salon de l’Habitat de Brest. «En quelques mois tout se débloque. Ce fut un chantier complexe», l’enjeu étant de «raccorder une maison neuve en bois à une maison âgée de plus d’un siècle et tout ça dans le respect des normes BBC ».

Un jeu de terrasses encadrant les deux niveaux font penser à la proue d’un navire. La couleur rose en touches fait le lien entre les deux bâtiments.
Afficher la galerie
Un jeu de terrasses encadrant les deux niveaux font penser à la proue d’un navire. La couleur rose en touches fait le lien entre les deux bâtiments.
©DR, GLV

Comme un double balcon

Greffée à la maison de pays au pignon ouvert, l’extension, nouvelle dame de la côte, est construite devant le bâtiment initial, qu’elle protège désormais des embruns. Orientée mer, comme l’ensemble de l’extension, la grande pièce de vie située à l’étage offre une vue exceptionnelle sur le port de plaisance de Brest et l’horizon. Le séjour profite de larges baies vitrées toute en hauteur, protégées l’été de la chaleur. Deux terrasses superposées, montées sur pilotis offrent une ouverture sur l’extérieur au premier niveau, regroupant 4 chambres et 2 salles de bains, comme au second. Dotée d’un sous-sol semi enterré, avec des murs peints en rouge, la maison épouse le terrain en pente. Quant à la maison d’origine, elle accueille un local technique, un salon multimédia et, à l’étage, une 5ème chambre avec sa salle de bains.

La chaudière a été installée dans la maison d’origine.
Afficher la galerie
La chaudière a été installée dans la maison d’origine.
©DR, GLV

Des exigences énergétiques

L’extension s’ouvre largement au sud afin de bénéficier des apports passifs en hiver. La production d’eau chaude et de chauffage est assurée par un système innovant de panneaux solaires thermiques avec capteur et organe de stockage installé sur le toit de l’extension. Il est complété par une chaudière à gaz, si besoin. L’isolation de la toiture a été réalisée en laine de verre (140 mm d’épaisseur). Tout pour mieux vivre et faite baisser les factures énergétiques.

Et vous, pensiez-vous que rénovation et réglementation BBC étaient compatibles ?

Réalisation :
Maison Bois GLV
Z.A du Hellez
29880 Plouguerneau
Tél. : 02 98 04 62 19
Mail : contact@maisonsboisglv.com
www.maisonsboisglv.com

SHON : 274 m² (extension : 178 m² et existant : 96 m²)
Année de construction : 2010
Durée de l’étude : 4 mois
Durée des travaux : 9 mois
Montant des travaux : 450 000 € TTC
Dispositif énergétique : chaudière à gaz en complément d’un système de panneaux solaires
Niveau de performances énergétiques : BBC, 35,5 KWh/m²

Article publié le 21 mars 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire