Un loft familial sous les toits de Paris

Afin de répondre aux exigences d’une famille parisienne, l’architecte Frédéric Thet s’est attelé à relooker totalement un ancien duplex ; la dépose des cloisons et un grand rafraîchissement ont permis de libérer les espaces à vivre et de gagner en clarté.

Une grande bibliothèque sur mesure en médium peint en blanc s'intègre parfaitement à l'architecture des lieux. Fauteuil Eros de Kartell, dessiné par Philippe Starck.

Une modification de la trémie ainsi que l’escalier droit apportent un nouvel accès à l’étage dédié aux enfants (3 chambres et une terrasse à l’étage supérieur) ménageant une suite parentale à l’étage inférieur.

Un loft contemporain à la déco pop art, où le design d’une bibliothèque sur mesure en métal et bois s’articule avec le dessin d’un nouvel escalier ajouré à garde corps transparent.

Descriptif

Situé au 5ème et 6ème étage d'un immeuble parisien des années 30, ce loft s'est offert une nouvelle jeunesse par la création d'une nouvelle trémie offrant un double volume au séjour. Il a fallu re-designer totalement l'escalier et imaginer une bibliothèque toute neuve constituée de verticales métalliques gris anthracites et d'étagères en médium peint blanc pour accompagner ce passage à l'étage des enfants.

Afin d'optimiser la perception de l'espace et de faire circuler partout la lumière, les cloisons ont été déposées, la cuisine s'est ouverte sur le séjour et la salle à manger, offrant à cette famille nombreuse un bar circulaire en inox brossé, où amis et enfants se réunissent du petit déjeuner à l'apéritif.

Le travail sur la lumière artificielle a aussi été particulièrement soigné, par le choix des luminaires (du choix des suspensions jusqu’aux spots orientables), tous alimentés par des inter-variateurs à plaque métal inox. Le parquet, à l'origine peint en gris, a été poncé et récupéré offrant par sa teinte naturelle un style cosy et chaleureux.

Lors de l’achat, l'escalier était en colimaçon à l'ancienne ; Frédéric Thet l’a transformé en un escalier droit, confortable, à double limon métallique pinçant un garde corps transparent en verre et avec marches bois ajourées, toujours dans une recherche d'optimisation d'espace. Les radiateurs ont été choisis en inox brossé, dans un souci d'unité décorative. Le garde corps en verre permet d'offrir une lecture de l'espace qui ne coupe pas, tout en assurant aux enfants un maximum de sécurité. Un mur laqué orange perceptible de partout vient égayer l'ensemble et enrichir la décoration pop art souhaitée par les propriétaires.

A l'étage le parquet est peint en gris pour masquer les nombreux raccords qu'ont imposés les travaux.

Côté salle à manger, l’ambiance devient new-yorkaise : les chaises de Verner Panton (Vitra) et la grande table de chez Silvera offrent une atmosphère américaine en faisant face à une photo de rue de New York.

Descriptions techniques

MOA : privé
Maitrise d’œuvre complète
Livré en décembre 2010
SHON : 180 m2
Restructuration d’un duplex d’habitation en loft avec terrasse.

Maître d’œuvre :
T design architecture
71, rue Marx Dormoy 75018 Paris
Frédéric Thet (architecte DPLG)

Article publié le 27 juin 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.