Une maison à 5 faces en Siporex

Géométrie libre pour cette habitation au dessin compact, posée au cœur d’une clairière. Focus sur la construction d'une belle maison d'architecte à la lisière d'une belle forêt.

A la tombée de la nuit, l’endroit devient magique et confidentiel.

La réglementation en cause

«Le permis de construire a été difficile à obtenir. Il a fait jurisprudence et a entraîné une modification du PLU. Si on respectait l’obligation de recul par rapport au terrain boisé de 3 000 m², on ne pouvait construire qu’une cabane de 4 m²! », explique Paul Marion, architecte DPLG de l’agence King-Kong. Grâce à son intervention, ce terrain constructible, au bon temps de l’ancien POS, et qui ne l’était plus, depuis 2000, lors de sa transformation en PLU, a pu le redevenir pour ses propriétaires. Ces derniers n’avaient pas vraiment d’idée particulière d’implantation. Celle de l’architecte a fait son chemin pour faire rimer modernité et unité…

La porte d’entrée presque invisible se fait par le cellier et se confond avec la façade sans changer le visage de la maison.
Afficher la galerie
La porte d’entrée presque invisible se fait par le cellier et se confond avec la façade sans changer le visage de la maison.
©DR

Le choix particulier d’un matériau

Pour construire cette maison toute blanche, qui s’ouvre sur un environnement admirablement préservé, l’architecte DPLG Paul Marion a fait le choix du Siporex. Les murs extérieurs sont composés de panneaux de Siporex de 30 cm d’épaisseur recouverts d’un enduit spécial. Ce matériau a permis de dessiner des jeux de fenêtres en retrait qui offre, aux occupants de la maison, une agréable sensation de vivre plus près de la nature. Les baies vitrées cadrent des tableaux dans le paysage.

Le Siporex est un matériau respirant qui permet de réaliser des constructions à la géométrie inventive. La rencontre de la toiture et des murs s’effectue grâce à un simple découpage à la scie. Mais il possède aussi des inconvénients, comme celui d’être à l’origine de ponts thermiques au niveau des murs et têtes de planchers, ou de ne pas permettre le collage d’un carrelage en guise de revêtement mural.

Depuis le rez-de-chaussée, autour de l’escalier central, tout l’espace s’articule.
Afficher la galerie
Depuis le rez-de-chaussée, autour de l’escalier central, tout l’espace s’articule.
©DR

Une inspiration japonaise

Avec ses grandes ouvertures vers l’extérieur, dotées de vitrages techniquement performants, cette construction a intégré certaines particularités empruntées à l’architecture nipponne. A l’intérieur, au rez-de-chaussée, une grande pièce à vivre de 55 m² peut être ponctuellement cloisonnée par des panneaux coulissants en verre translucide teinté noir sur 11 mètres de long, qui jouent avec la lumière et créent des zones d’intimité en fonction des activités de la journée.

A l’étage, les chambres possèdent aussi de grandes fenêtres qui créent le décor. Pas besoin d’accessoires pour créer l’ambiance, lorsqu’on possède une vue panoramique directe sur une si belle forêt. Ce lieu vous a-t-il séduit et imaginez-votre maison idéale dans un endroit si admirablement préservé ?

7 mois d'études et 10 mois de travaux pour l'atelier d’architecture King Kong.
Afficher la galerie
7 mois d'études et 10 mois de travaux pour l'atelier d’architecture King Kong.
©DR

Descriptif technique :
SHON : 180 m² shon / terrasse : 143 m² / surface technique: 25 m² / surface totale : 348 m²
Année de création : 2009
Durée de l’étude : 7 mois
Durée des travaux : 10 mois
Montant des travaux : 428 000 € TTC
Performance énergétiques : RT 2005
Dispositif énergétique : Plancher chauffant électrique au rez-de-chaussée, pompe à chaleur + radiateurs électriques dans les autres pièces. Panneaux solaires pour l’eau chaude sanitaire.

Réalisation :
Atelier d’architecture King Kong
Paul Marion, architecte DPLG
72, cours du Médoc, 33300 Bordeaux. Tél. : 05 56 43 08 69
atelier@kingkong.fr
www.kingkong.fr

Suivez la discussion sur l'intérêt d'une maison en  Siporex : beton cellulaire ou parpaing ?

Article publié le 11 février 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire