Bien choisir un chauffe-eau électrique

Pratique, économique et efficace, le chauffe-eau électrique produit l’eau chaude sanitaire de la majorité des foyers. Selon la dureté de l’eau, il doit être remplacé plus ou moins souvent.. Nos conseils pour bien le choisir.

« Les Essentiels » de Sauter : Doté de la technologie ACI (anti-corrosion intégrale), ce chauffe-eau possède également une résistance en stéatite. Sécurité antichauffe à vide, garantie 5 ans (cuve) et 2 ans (partie électrique). De 299,90 € à 409,90 € (verticaux muraux de 50 lites à 200 litres) et de 429,90 € à 574,90 € (horizontaux muraux de 100 à 200 litres).

La bonne capacité

Les besoins en eau chaude sont théoriquement estimés à 50 litres à 50 °C par personne et par jour (y compris pour les enfants). Dans la réalité, ils sont plus faibles (35 à 40 litres), mais si vous recevez beaucoup, ils ont vite fait de grimper… Pour autant, n’en rajoutez pas en terme de capacité, car vous augmenteriez notablement votre consommation électrique. Il est préférable de mettre votre chauffe-eau en marche forcée de temps en temps plutôt que de chauffer en permanence un trop grand volume d’eau.

Les capacités des ballons varient de 10 à 500 litres. Jusqu’à 75 litres, ce sont des appareils d’appoint, utiles près de l’évier ou d’un point de puisage éloigné du système de production principal. Jusqu’à 30 litres, ils se réchauffent en permanence, en 20 à 60 minutes. Au-delà, ils se réchauffent la nuit, au tarif « heures creuses ». Dans les ballons de plus de 400 litres, rarement entièrement « vidés », on évite la légionellose avec une température de stockage de l’eau d’au moins 55 °C ou encore en effectuant des surchauffes plusieurs fois par jour. Ces dispositions, qui ajoutent à la consommation électrique, ne s’imposent pas à la maison.

Un ballon vertical ne s'installe pas à l'horizontale (et vice et versa). C’est lié à la stratification : quand il se vide, l'eau froide remplace l'eau chaude mais elles ne se mélangent pas. De plus, un ballon vertical a une meilleure efficacité qu'un horizontal.

Si votre ballon est installé dans un local non chauffé, n’hésitez pas à l’envelopper dans une housse isolante (accessoire en vente chez les fabricants). Comptez en moyenne 2 kWh de pertes par jour sur un modèle de 200 litres installé dans un local chauffé.

« Blindés » de Pacific Thermor : Avec une anode magnésium à durée de vie prolongée grâce à une résistance compensatrice qui réduit son usure, cette gamme intègre des modèles verticaux et horizontaux muraux et à poser. Constante de refroidissement : 0,19 Wh/litre/°C/jour (200 litres). 470 € (200 litres, vertical).
Afficher la galerie
« Blindés » de Pacific Thermor : Avec une anode magnésium à durée de vie prolongée grâce à une résistance compensatrice qui réduit son usure, cette gamme intègre des modèles verticaux et horizontaux muraux et à poser. Constante de refroidissement : 0,19 Wh/litre/°C/jour (200 litres). 470 € (200 litres, vertical).
©DR

Une protection adaptée contre la corrosion

Un ballon est constitué d’une double cuve en acier intégrant une isolation en mousse de polyuréthane. La cuve intérieure est émaillée pour protéger l’acier de la corrosion. En fonctionnement normal, la tôle d’acier se dilate et se contracte, ce qui crée des microfissures dans l’émail : une anode en magnésium placée dans le ballon « s’use » physiquement en fonction de l’acidité de l’eau, et ses particules comblent les microporosités qui se forment dans l’émail. L’acier, mais aussi la qualité sanitaire de l’eau, sont préservés. Cette anode doit être contrôlée tous les deux ans (c’est rarement le cas !) afin d’être changée si elle est usée, ce qui implique de vidanger le chauffe-eau. Les ballons haut de gamme intègrent, eux, une « anode électronique » en titane qui neutralise les eaux agressives et réduit également l’entartrage. Elle ne s’use pas, et ne nécessite aucun entretien.

« Vizengo » de Atlantic : Intelligent, il adapte ses cycles de chauffe en fonction des consommations d’eau précédentes, mais on peut aussi le programmer. Résistance en stéatite, anode en titane avec protection ACI (anticorrosion intégrale), cycle antilégionelle, contrôle de l’eau chaude restante… Constante de refroidissement : 0,19 Wh/litre/°C/jour (200 litres). 731 € (200 litres vertical).
Afficher la galerie
« Vizengo » de Atlantic : Intelligent, il adapte ses cycles de chauffe en fonction des consommations d’eau précédentes, mais on peut aussi le programmer. Résistance en stéatite, anode en titane avec protection ACI (anticorrosion intégrale), cycle antilégionelle, contrôle de l’eau chaude restante… Constante de refroidissement : 0,19 Wh/litre/°C/jour (200 litres). 731 € (200 litres vertical).
©DR

Le bon système anticalcaire

Lorsque l’eau est chaude, le calcaire se dépose sur les surfaces métalliques, en particulier sur la résistance électrique, plus ou moins selon la dureté de l’eau qui coule à votre robinet.

Dans les appareils d’entrée de gamme, à éviter si vous n’êtes pas bricoleur, la résistance électrique est simplement blindée, ce qui la protège de la corrosion mais pas du calcaire. Pour la détartrer, il est nécessaire de vidanger l’appareil, de démonter la résistance et de la remonter, sans oublier de changer le joint entre la platine et la cuve, ainsi que l’anode en magnésium (voir ci-dessus).

Plus chers d’environ 15 %, les modèles dotés d’une résistance en stéatite sont nettement moins sensibles au calcaire, notamment parce que la résistance est montée dans un fourreau (doigt de gant) qui, seul, s’entartre. L’entretien se limite alors à une vérification tous les deux à quatre ans, selon la dureté de l’eau, et la résistance est changée sans qu’il soit nécessaire de vidanger le ballon.

Sachez enfin que pour réduire la pression qui, dans le ballon, augmente avec la température de l’eau, le groupe de sécurité laisse échapper 2 à 3 % du volume stocké par jour. Manœuvrez-le une fois par mois pour casser la pellicule de tartre et vous assurez qu’il fonctionne bien.

 

www.confort-sauter.com/univers-chauffe-eau

www.atlantic.fr/nos-produits/chauffe-eau-nos-produits   

www.pacific-thermor.fr

www.castorama.fr/store/Chauffe-eau-cat_id_2351.htm

www.chaffoteaux.fr/des-solutions-produits-et-systemes/electricite/chauffe-eau-electriques/liste-des-pro.html

Article publié le 2 novembre 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.