Se chauffer avec une chaudière à gaz liquide

Face à la flambée des prix des combustibles de chauffage et aux inquiétudes liées à la guerre en Ukraine, la filière française des gaz propane et GPL soutient l’ambition portée par le plan d’aide gouvernemental, afin d’épauler les entreprises en difficulté et ménages les plus modestes.

Afin de stocker le gaz liquide, le distributeur dimensionnera la taille de la citerne enterrée en fonction de la taille de la maison.

Contrairement au méthane qui arrive par un tuyau GRDF, les gaz liquides que sont le butane et le propane alimentent généralement des habitations qui ne sont pas reliées au réseau GRDF. En effet, les 9000 grandes communes françaises représentant 75 % de la population peuvent être alimentées en gaz naturel par GRDF. En revanche 25 % de la population résidant dans les 27 000 communes les plus rurales, et généralement des régions à faible densité, doivent utiliser du propane pour se chauffer.

Pour rappel, on appelle gaz liquide un gaz qui va le différencier d’un autre gaz gazeux, car il se stocke de façon liquide dans une citerne ou dans un briquet… Mais quand il est utilisé, il libère une énergie décuplée. L’avantage principal est un condensé d’énergie dans un petit volume. Un volume de gaz liquide représente 300 volumes de gaz gazeux. Deux systèmes de stockage coexistent en France : cuve enterrée ou une citerne aérienne, sachant que les fournisseurs de gaz liquide restent propriétaires de leur cuve.

Utilisé par 11 millions de consommateurs dans l’Hexagone, le gaz liquide produit en France est issu du raffinage du pétrole et représente 30 % de la consommation. Mais la majeure partie, 70%, provient de champs de gaz algérien ou norvégien. Les gaz d’origine renouvelables sont fabriqués à partir d’huile de déchet animal ou végétal et sont appelés bio propane.

Depuis 10 ans le prix de l’énergie fluctue très largement. En 10 ans, le fioul est passé de 5 à 12 centimes par kWh PCI. Le gaz liquide de 8/9 centimes à 12/15 € le kWh PCS. Il faut savoir que le gaz liquide est moins cher que l’électricité et légèrement plus coûteux que le gaz naturel. Concernant le cadre réglementaire, l’entretien d’une chaudière au gaz liquide doit être impérativement réalisé par un professionnel du gaz certifié par Qualigaz ou un organisme certificateur, ce qui correspond à un Consuel pour l’électricité.

Pour le stockage, le distributeur dimensionne la taille de la citerne en fonction de la taille de la maison. On peut considérer qu’une citerne d’une tonne représente une année de consommation pour une maison de 150 m² qui consommerait 10 000 kWh dans l’année avec une chaudière THPE (à très haute performance énergétique), il faut compter 800 kg de gaz.

L’installation d’une nouvelle chaudière THPE (à très haute performance énergétique) produit une efficacité énergétique qui permet une chute immédiate de la facture de chauffage de près de 30%.
Afficher la galerie
L’installation d’une nouvelle chaudière THPE (à très haute performance énergétique) produit une efficacité énergétique qui permet une chute immédiate de la facture de chauffage de près de 30%.
©DR

Côté environnemental, le gaz liquide est le même gaz que le carburant GPL qui est clairement considéré comme plus propre que l’essence et le diesel. Il est forcément moins polluant que le fioul. L’électricité produit en moyenne 60 g de CO² par KW heure, le bio propane 70 g et le propane 270 g de CO² par KW heure.

En fonction des zones climatiques et des critères de ruralité, certaines aides comme le dispositif gouvernemental MaPrimeRénov’ sont destinés aux ménages défavorisés. Cette prime s’applique en fonction d’un seuil de revenus, de la région, et du nombre de personnes habitant dans le logement. Cette aide s’élève de 800 à 1200 € pour l’année 2022 afin d’aider à remplacer une vieille chaudière par une chaudière à gaz neuve. Instantanément, cela entrainera une baisse de 30 % de consommation par rapport à une chaudière ancienne qui régulait mal les hausses et baisses de températures.

Selon Joël Pedessac, directeur général de France Gaz Liquides (l'organisation professionnelle de la filière de l'énergie des gaz & biogaz liquides, et principalement les distributeurs Antargaz, Butagaz, Primagaz et Engie) « à l’horizon 2050 et sans doute avant, l’énergie butane propane renouvelable à 100 % sera généralisée en France car c’est notre enjeu à tous. Depuis 10 ans, il existe des progrès majeurs pour fabriquer des gaz renouvelables. La trajectoire est réaliste et les Français consommeront moins d’énergie avec des maisons mieux isolées et des chaudières plus performantes ».

Il n’est pas toujours simple de recommander un système de chauffage, mais il faut avant tout prendre en compte les énergies disponibles sur place, la nature du terrain, l’orientation et l’isolation de la maison. Dans une zone montagneuse, à cause de la roche et de la température très froide, il n’est par exemple pas possible d’installer des pompes à chaleur. En revanche dans une région continentale ou au bord de la mer il est intelligent de prévoir un système hybride entre une pompe à chaleur électrique conventionnelle et qui comporte un boîtier avec une chaudière à gaz en appoint ; ce système bénéficie d’une prime d’État allant jusqu’à 8000 €. Le prix moyen d’une chaudière à gaz et de 3500 € et permet de réduire automatiquement de 20 à 30 % la consommation.

www.francegazliquides.fr

Près de 11 millions de ménages Français utilisent le gaz liquide comme moyen de chauffage et souvent également pour la production d’eau chaude sanitaire, grâce à cuve enterrée ou une citerne aérienne.
Afficher la galerie
Près de 11 millions de ménages Français utilisent le gaz liquide comme moyen de chauffage et souvent également pour la production d’eau chaude sanitaire, grâce à cuve enterrée ou une citerne aérienne.
©DR

Article publié le 6 avril 2022

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire