Comment bien choisir son chauffe-eau ?

Élément indispensable dans le confort du lieu de vie des habitants, la production d’eau chaude sanitaire répond à un besoin important au quotidien à ne pas prendre à la légère. Que ce soit pour un projet d’habitation ou de rénovation, un simple changement de matériel ou une panne, le choix d’un chauffe-eau se fait selon des critères précis.

Un chauffe-eau extra plat s'intégrera mieux dans une salle de bains compacte, modèle Velis Evo Plus,, Ariston

Electrique, thermodynamique ou d’appoint, le chauffe-eau se choisit en fonction des spécificités de la famille et de l’habitat :

  • le type de logement, maison ou appartement, est l’un des critères de sélection. Est-ce une solution d’appoint ou le chauffe-eau principal ? Il est essentiel de connaître également l’emplacement disponible pour le chauffe-eau : dans un placard, sous un escalier, dans une pièce d’eau, dans le garage… Doit-il être à l’horizontal ou vertical ?

Pour bien choisir son future chauffe eau, il faut déterminer également l’emplacement disponible pour le chauffe-eau : dans un placard, sous un escalier, dans une pièce d’eau, dans le garage… Chauffe-eau Nuos Evo 110 A+, Ariston
Afficher la galerie
Pour bien choisir son future chauffe eau, il faut déterminer également l’emplacement disponible pour le chauffe-eau : dans un placard, sous un escalier, dans une pièce d’eau, dans le garage… Chauffe-eau Nuos Evo 110 A+, Ariston
©DR

  • Les besoins en eau chaude sanitaire s’évaluent en fonction de l’équipement de l’habitat, de la taille du foyer et des habitudes de consommation. Combien de baignoires, douches et éviers possède l’habitation ? Combien de douches sont prises par jour ? Une personne vivant seule n’aura pas les mêmes besoins qu’une famille avec 3 enfants.

Un chauffe-eau bien dimensionné permettra de couvrir l’ensemble des besoins quotidiens en eau chaude sanitaire de la famille. Chauffe-eau Nuos Split Flex,, Ariston
Afficher la galerie
Un chauffe-eau bien dimensionné permettra de couvrir l’ensemble des besoins quotidiens en eau chaude sanitaire de la famille. Chauffe-eau Nuos Split Flex,, Ariston
©DR

  • On considère qu’un célibataire dans un studio a besoin de 40 litres d’eau chaude sanitaire par jour, 80 litres pour un couple et 150 litres d’eau chaud sanitaire pour une famille avec 2 enfants par jour.

Electrique, thermodynamique ou d’appoint, le chauffe-eau se choisit en fonction des spécificités de la famille et de l’habitat :Chauffe-eau Pro Evo, Ariston
Afficher la galerie
Electrique, thermodynamique ou d’appoint, le chauffe-eau se choisit en fonction des spécificités de la famille et de l’habitat :Chauffe-eau Pro Evo, Ariston
©DR

Il est primordial d’adapter son chauffe-eau en fonction de ces critères (type de logement, taille du foyer, équipement de l’habitat). En effet, un chauffe-eau surdimensionné entrainera des pertes énergétiques et pécuniaires, alors qu’un chauffe-eau sous-dimensionné apportera un inconfort pour les habitants voulant utiliser l’eau chaude sanitaire.

Le bon chauffe-eau est un chauffe-eau bien dimensionné permettant de couvrir l’ensemble des besoins quotidiens en eau chaude sanitaire du foyer.

A titre d’exemple, Ariston, leader mondial de la production d’eau chaude sanitaire a mis en place un guide de choix pour choisir le bon chauffe-eau : http://www.ariston.com/fr/guide-de-choix

Petit + : les chauffe-eau sont aujourd’hui très performants ; ils peuvent apprendre de vos habitudes de consommation pour ajuster leur production d’eau chaude sanitaire en conséquence. Cela permet de réaliser de réelles économies d’énergie !

Pour de plus amples informations : www.ariston.com

Pour un projet de construction ou de rénovation, un simple changement de matériel ou une panne, le choix d’un chauffe-eau se fait selon des critères précis.Chauffe-eau Andris Lux Eco, Ariston
Afficher la galerie
Pour un projet de construction ou de rénovation, un simple changement de matériel ou une panne, le choix d’un chauffe-eau se fait selon des critères précis.Chauffe-eau Andris Lux Eco, Ariston
©DR

Article publié le 1 février 2018

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire